Publicité

Quentin Dubois présente la saga d'Enzymis en interview

Quentin Dubois est l'auteur de la saga d'Enzymis, un roman fantastique. Actuellement en plein financement du 3ème Tome, il nous présente son oeuvre ainsi que ses projets à venir.
C'est l'occasion pour l'auteur de revenir sur sa passion pour l'écriture.

Quentin Dubois lisant la saga d'Enzymis

- Est-il possible d'en savoir un peu plus sur vous et votre parcours d'auteur ?
Je suis actuellement en dernière année de formation de moniteur éducateur, je travaille en MECS avec des jeunes adolescents âgés entre 13 à 17 ans. Étant  un grand passionné de l’univers fantastique et du Seigneur des Anneaux, je me sers de cette compétence dans mon travail.
Je pratique aussi  un sport appelé le troll ball : c’est une discipline sportive et ludique pratiquée dans le milieu médiéval-fantastique du jeu de rôle grandeur nature.
A côté de cela, je peints énormément de figurines fantastique « Warhammer ».

- Pouvez-vous nous présenter la saga d'Enzymis ?
Enzymis est une quadrilogie. Elle retrace les aventures de la confrérie d’Harfang conduite par Matheor, un jeune prince, élu d’une prophétie. Durant leur périple, la confrérie d’Harfang, rencontrera de nombreuses embûches à la recherche de cinq artefacts dissimulés aux quatre coins d’Enzymis. Pendant ce temps, le seigneur des ténèbres est sur le point de retrouver toute sa puissance et ses armées noires avancent aux quatre coins d'Enzymis, donnant la mort à tout être qui tentera de s'y opposer.

- Vous vous êtes passionné pour le fantastique grâce à un célèbre film vu à votre enfance. Dîtes nous en plus...
Dès ma plus tendre enfance, l’univers de J.R.R Tolkien m’a transcendé. Depuis ce moment, je suis fasciné par le fantastique. S’imaginer dans la peau d’un héros au milieu de batailles épiques ou d’une quête frénétique me transportent toujours. C’est pour cela que j’ai souhaité écrire et offrir aux lecteurs de fantasy une petite partie de moi-même et partager mon imagination.

- Quelles sont les difficultés dans l'écriture d'un livre, et plus particulièrement dans une saga ?
Les difficultés dans l’écriture d’un livre sont, pour moi, de garder le  fil conducteur de l’histoire, et, par conséquent, ne pas s’éparpiller. C’est assez dur surtout lorsque mon imagination déborde et que les idées apparaissent. Il faut parfois faire des choix, ce n’est pas toujours aussi simple qu'il n'y paraît.

- Vous faites actuellement une collecte sur le site My Major Company. En quoi la participation des internautes vous sera-elle utile ?
La participation des internautes me sera utile pour financer la publication de mon livre. J’ai  souhaité m’entourer de professionnels qui participeront à la création de mes illustrations, de la correction de mon roman, mais aussi de la mise en page du livre. Leur travail a bien évidemment un coût. Je dois financer la maquette, la correction, l’illustration et le lot de livres dans un premier temps.

- Avez-vous une anecdote à révéler sur Enzymis ?
Chaque personnage et chaque lieu sont inspirés de mes amis et de ma famille ou bien des villes que j’ai pu visiter lors de mes vacances.
J’ai décidé d’écrire Enzymis lors d’un pari avec un camarade de classe. Ce dernier m’avait dit en plein cours de Français que je n’avais aucun talent. Ce fût une belle revanche à la sortie de mon premier tome.

- Parlez nous de votre choix de ne pas passer par un éditeur...
Je suis passé par un éditeur autrefois lors de la publication du tome 1. Outre l’aspect sécurisant, les éditions ont un contrôle sur votre livre. Je n’ai pas le libre choix d’écrire ce que je souhaite.

- La réussite est au rendez-vous, les critiques sont positives et vous avez même été primé pour la qualité de votre plume. Quel regard avez-vous sur ces éloges ?
L’écriture est avant tout une passion que je partage avec mon cercle d’amis, ma famille et mes lecteurs. Je suis bien évidement touché par ses marques d’encouragements et ses retours positifs. Tout ceci me donne la force pour m’aider à progresser et offrir un livre de qualité.

- Peut-on encore se procurer les 2 premiers épisodes ?
Oui, soit en le commandant sous forme de participation, au projet Mymajorcompany, soit sur ma page facebook « La saga Enzymis ». Il suffit de me laisser un petit message. Je préfère fonctionner ainsi car je peux discuter avec le futur lecteur et pouvoir laisser une petite dédicace.

- Si la sortie d'Enzymis - Le serment du damné est prévue pour décembre 2016, un quatrième Tome serait déjà dans les cartons. En quoi est-ce important de voir la suite de votre saga et que pourrait-il s'y passer ?
Les grandes lignes du tome 4 sont déjà écrites. Je m’attellerai à l’écriture en fin d’année.
C’est le dernier et l’ultime tome qui scellera les aventures de la confrérie d’Harfang, mais aussi le sort d’Enzymis. De grandes batailles, des trahisons, des règlements de comptes, un soupçon d’amour et de nombreuses morts sont à prévoir pour ce dernier opus.

- Quelle sera la suite de vos aventures d'auteur ?
J’ai déjà en tête l’écriture une nouvelle trilogie qui se déroulera un cycle avant les aventures de la confrérie d’Harfang. Pour l’instant, je n'ai encore rien de réellement fondé. Ce qui est sûr, c’est que je souhaite continuer à développer le monde d’Enzymis et que mes prochaines histoires tourneront autour de celui-ci.

- Pour conclure qu'aimeriez-vous dire à ceux qui nous lisent ?
J’écris avec passion. Depuis la publication de mon premier tome, je n’ai jamais souhaité être connu. J’écris avant tout pour mes amis, ma famille, toutes les personnes qui me suivent et que j’ai pu rencontrer lors de nombreux salons du livre.
Ce n’est pas parce que mes romans ne sont pas dans une maison d’édition qu’ils sont forcément mauvais comme la plupart des lecteurs pensent. J’ai choisi la voie de l’auto édition car elle m’offre la liberté d’écrire ce que je veux, quand je veux. Je peux  rédiger mes écrits de la manière souhaitée, du fond, de la forme et du titre sans que quiconque ne s’octroie un droit de modification ou de censure.
Si vous souhaitez découvrir cet univers, n'hésitez pas à y plonger !

Merci à Quentin Dubois de nous avoir présenté la saga d'Enzymis !
Retrouvez le sur sa page Facebook pour en savoir plus.

 

Tout comme Matheor, participez au projet MyMajorCompany :).https://www.mymajorcompany.com/enzymis-le-serment-du-damne

Posté par La saga d'Enzymis sur vendredi 4 mars 2016

interview Livres

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire