Publicité

Oupss : le clip de Ses cils

Matthieu Rabaté et Didier Hervé se sont rencontrés il y a plus de 13 ans, c’est à dire un peu plus qu'une demi-vingtsixaine d’années à Aix en Provence, leur ville de cœur et de famille.

Oupss - Ses cils

Devenus amis, ils n’imaginaient pas pousser leur collaboration (ni quoique ce soit d’autres, plus loin que la distillation d'hâbleries autour d’un barbecue vespéral, comme il est coutume dans ce pays où la clémence du temps signe le bonheur d’y vivre).

Tout aurait pu se limiter à un emprunt de tondeuse à gazon de temps à autre ou au visionnage d’un match de hockey sur glace rendant le tandem dubitatif quant à la taille du verre de rosé qui pourrait accueillir l’ensemble du terrain, bref les grandes questions existentielles qu’on partage entre amis.

C’était sans compter sur cette fin d'après-midi de janvier 2017, à 18h43 approximativement, faute de barbecue, ils se retrouvent dans le studio de Matthieu Rabaté à Paris, les trottoirs de la capitale se durcissent dans le froid tandis que les parois capitonnées du studio de Matthieu s’attendrissent en écho à la voix de Didier.

Didier vient d’écrire un texte « Ses Cils », Matthieu vient de créer une structure sommaire autour d’une loop, et oupss!.. c’est l’accident coopératif. Voilà ce qui arrive quand on se parle ailleurs que sous une tonnelle, ils auraient fait ça 13 ans plutôt, j’annoncerais leur sixième album.

Décontractés du plan… de carrière, les compères font un pari qu’on gagne : pousser le projet un peu plus loin, sans calculs mais sans concessions, simplement et librement. Matthew (pour les intimes anglophones) finit d’arranger le titre « Ses Cils » en invitant Kevin Reveyrand à la basse et Michel Aymé à la guitare, se joint alors Jérôme Devoise, ingénieur du son entre autre d’Archive, avec lequel Matthieu à l’habitude de travailler.

Bien sûr depuis, ils ont écrit, enregistré et produit d’autres titres…. Il y aura donc une suite…

Maxime Lopes sur Google+

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire