Publicité

Olivier Musica présente l'album Cousu main

Le groupe Olivier Musica, chansons aux multiples influences (pop,swing,rock,jazz…) crée en live une ambiance agréable et festive, poétique et drôle. Le public sera heureux de la création de l'album Cousu main, auquel il peut contribuer.

Olivier Musica

Crédit photo : Ixel Studio

Pouvez-vous nous présenter le groupe Olivier musica ? Comment vous êtes vous rencontrés ?
C'est 4 gars qui adorent jouer live, composer, répéter et partager leurs musiques. La rencontre musicale s'est faite en premier avec Ken (le clarinettiste) sur le titre Dodeline de mon premier album Olivier – Dessiner l'horizon. Son style jazz manouche collait parfaitement à cette berceuse gentiment swing et les mélodies qu'il créait m'avaient envoutées. Puis j'ai vu Thibaut (le bassiste) à une jam et je lui est demandé si il voulait bien partager la route avec moi car son groove et ses grimaces sur scène m'avaient emportées ! Romain est arrivé quand mes compos nécessitaient de la batterie. Thibaut me l'a présenté. Il a très vite fait un super travail millimétré sur chacune des compos de mon nouveau répertoire.

Quel est votre univers musical ?
Il est basé sur un sens poétique et un groove multiple. Les mots doivent sonner bien encrés dans le réel et pourtant faire réfléchir, renvoyer à des images, plutôt belles. La musique va là où l'âme nous dit. Ca doit faire bouger, dandiner et faire se sentir bien... La musique est selon nos influences sans frontière et au service du texte.

Comment ressentez-vous la musique ?
Très fortement si possible. Elle ne doit pas m'ennuyer. Elle part d'un instinct, d'une spontanéité puis je travaille la boucle de guitare, le texte, le sens, les mélodies jusqu'à une pleine satisfaction ! Je vois la musique comme une évasion du quotidien, comme un moyen de ressentir pleinement qui on est et quel est le monde qui t'entoure. Quand je joue j'essaie de me sentir libre.

Peut-on en savoir plus sur votre futur album Cousu main ?
L'album Cousu main est un mélange de tissus, de la laine qui tient chaud mais pique à de la dentelle qui fascine. Du moins je l'espère ! Cousu main c'est de l'amour ! 11 titres. Pas mal très différents. Sur Parce qu'on s'aime il y a un passage très latino en rythme tumbao. Sur Plus d'une fois on croit entendre des botes de cuirs sur un air de country pop ! Sur Cours cours je parle des relations qu'il faut fuir, des relations nocives, ce titre sonne à la fois blues, rock et hip hop. Nous avons un invité spécial au saxophone dessus ! Moi j'en suis fier. J'espère qu'il plaira ! Il est fait avec de la sueur, des gens qui nous soutiennent et d'autres qui nous aident et un quartet qui s'est bougé pour le faire !

Les enregistrements studio ont-ils déjà eu lieu et n'est ce pas un moment redouté ?
Il sont en cours encore. Nous avons décidé de tout faire nous même, d'où le nom « Cousu main ». Cela facilite la pression, les problèmes d'argent mais crée d'autres difficultés comme avoir un son optimal. Pour cela nous travaillons avec un ingénieur son et Ken, le clarinettiste, s'occupe de la prise son, fort d'une première expérience studio avec son groupe de jazz manouche Topsy Quartet. Ces sessions d'enregistrement sont une partie de plaisir ! On se marre bien et des fois un peu trop...

Parlez nous du titre Si on s'embrasse et de l'univers de son clip...
Il marque l'arrivée de la batterie avec Romain dans le trio Thibaut – Ken – Olivier. Il symbolise l'arrivée du nouveau répertoire de 2017. Il représente le nouveau Olivier Musica moins mélancolique que mon premier album solo Olivier Dessiner l'horizon. Le tournage fut possible grâce à la participation de nos amis qui ont pour la plupart un pied dans la musique, le milieu du court métrage ou de la danse. L'aide de Jean Aman et de la compagnie Dounya donna un air de fête à cette belle journée ! Ce titre ce veut pacificateur : on se bagarre mais « Si on s'embrasse, c'est plus pareil ».

Pour réaliser cet album vous faites un financement participatif. En quoi cela va-t-il vous aider et quel serait l'argument pour nous convaincre de vous aider ?
Pour bien faire un album il faut de l'argent parce que presser un CD, enregistrer, mixer, masteriser, créer un visuel, faire une promo n'est pas gratuit. Le financement participatif est le seul moyen que nous avons trouver pour en avoir. Je me suis demandé qu'elle somme serait raisonnable pour arriver à faire un album pro. Nous avons besoin de 3100 euros pour arriver à nos fins. Pour un groupe qui se débrouille tout seul sans label, sans subvention etc. c'est pas mal... Nous faisons appel aux personnes qui compte le plus dans la musique : les auditeurs ! Plus d'une trentaine de personnes qu'on connaît de près ou de loin nous ont déjà donné leur soutien, une autre dizaine sont des inconnus, je pense qu'ils croient en notre projet tout simplement et aime notre musique. Si vous aimez un minimum notre musique, si le coeur vous en dit, aidez nous. Aujourd'hui il n'y a pas mille solution pour qu'un groupe émerge. Le crowdfunding en est une.

Vous pouvez soutenir l'album Cousu main d'Olivier Musica sur Ulule.

 

L'esprit communautaire avec votre public est-il quelque chose d'important pour vous ?
Je parlerai plutôt de partage, d'échange et lui, oui, il est méga important.

Une indiscrétion à nous donner sur Cousu main ?
L'un des musiciens râle tout l'temps sur les enregistrements et fini sa prise par « Oh put* fait ch*... » mais ce sera coupé à l'édition...

La période des concerts bat son plein. En avez-vous de prévu prochainement ?
Nous prévoyons plutôt les concerts pour la sortie de l'album et après. Le prochain concert sera le 1er juillet au Soleil d'or de Drussenheim. Nous avons d'autres projets respectifs qui nous occupent cet été notamment pour ma part un duo jeune public qui sort en juin : « Issouf Coulibaly & Olivier Musica » avec l'album Awn bé yé kelen yé, un mélange de compositions originales du Burkina et de France.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Un grand merci de vous êtes tourner vers nous ! Au plaisir de vous croiser lors de l'un de nos concerts !
Nous faisions de la musique notre profession et la faisons avec passion ! Un grand merci à ceux qui nous donnent notre chance ! Merci encore aux gens qui nous soutiennent !

Merci à Olivier Musica d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez les sur Facebook.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire