Publicité

Naya : son album Blossom

En cinq chansons, une artiste est née. La première identité est bien sûr la voix de Naya, douce et très affirmée, bluesy mais mise au service d’une pop rêveuse et mélancolique. Découvrez son premier album Blossom.

« I am not like the other girls of my age, my universe is so far from theirs »chante Naya en ouverture de Jukebox. Et il est vrai que, si Naya est, par certains aspects, une pure « Millenial », son histoire croise les années 60 et l’ère Youtube. Naya est née en 2000, a commencé le piano à cinq ans au Conservatoire, la batterie quelques années plus tard ; elle a découvert les Beatles à dix ans en vinyl grâce à la collection de ses parents, s’est mise à chanter dans la foulée et a peaufiné son apprentissage de la guitare via des vidéos sur internet, après que son père lui ait appris quelques accords. Elle commence rapidement à picorer sur le web et dans la discothèque familiale de quoi se constituer une culture musicale solide, et apprend assez d’anglais pour composer, à douze ans, sa première chanson, inspirée par un voyage en famille à New York…

Maxime Lopes sur Google+

Musique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire