Publicité

Monkypolis sort l'album Jet lag

Depuis maintenant 2 ans, Monkypolis s’est fixé comme objectif de sortir régulièrement de nouveaux titres sous la forme de singles et d’EP. Aujourd’hui, le groupe a souhaité réunir tous ces morceaux sur un seul et même album physique au design doré intitulé Jet Lag. Vous pourrez quand même découvrir trois inédits dans cet album qui sort le 2 mars 2018.

Monkypolis

On y retrouve les singles Every Single day, Crazy Game, Give me some love et le dernier titre punchy To The Bone dont le nouveau clip est en ligne depuis le 9 fevrier.

Une fois de plus le groupe nous plonge dans son univers aux travers d’histoires propres à notre époque dans ce monde qui tourne un peu trop vite, où nous pouvons nous sentir complètement déboussolé. Jet Lag symbolise ce décalage.

Les voix des deux chanteurs (Freaky et Schnaps) nous font osciller soit du côté planant et pop de la Monkypolis soit vers son côté dur avec un rock puissant et énergique.

Ce nouvel album riche en mélodies, en arrangements maitrisés avec une énergie live, pourra séduire ceux qui ont connu le folk des 60’s, la puissance des 70’s, la coldwave des 80’s, la Brit Pop des 90’s, l’indie-rock des années 2000 et ceux qui continuent de croire dans les groupes de pop et de rock en 2018 !

Interview de Monkypolis

Vous sortirez votre album Jet lag début mars, pouvez-vous nous le présenter ?
C’est notre 3ème album qui contient 12 titres. On peut le classer dans un style indie pop rock, faisant référence à pas mal d’époques de la musique qui nous ont influencé.

Pourquoi avoir décidé de réunir tous vos titres sur cet album ?
Après avoir sorti le 2ème album See Me in Colour, qui nous a demandé beaucoup de temps et d’énergie, nous avions l’envie de continuer à faire de nouveaux titres mais sans forcément se mettre la pression d’un album complet. Le but étant de proposer régulièrement de nouveaux titres pour notre public, et pour nous car la créativité est toujours active chez nous.
Finalement après avoir sorti 9 titres sous forme d’EP, on s’est dit que ca serait bien de regrouper tout ça sur un seul et même album physique en rajoutant quelques inédits. La boucle est bouclée !

Comment avez-vous choisi le titre Jet lag ?
Jet Lag est le premier titre « instrumental » de l’album. On aime bien commencer par un titre « énergique » notamment pour le live.
On invite les gens à rentrer dans notre univers, dans la Monkypolis, dans un environnement d’aéroport !!
Jet Lag représente le décalage que l’on peut ressentir dans ce monde qui tourne parfois un peu trop vite.

Peut-on en savoir plus sur les 3 titres inédits qui composeront cet album ? De quoi vous-êtes vous inspiré ?
Les 3 nouveaux titres reste dans la lignée des 9 autres, partant d’idée que chacun peut amener. Le but étant aussi de faire un album cohérent, qui s’écoute bien du début à la fin. Par exemple Le titre Happpiness est interprété par le batteur « Psycho » pour la première fois. Tout le monde chante dans le groupe, c’est une de nos forces.

Qu'appréciez-vous dans l'alternance pop/rock de vos titres ?
Nous avons tous des influences assez larges et comme tout le monde écrit, on peut se laisser aller du rock sauvage à une pop planante selon le mood !
Cela apporte de la diversité, moins de lassitude pour nous, et on peut faire voyager l’auditeur que ce soit sur l’album ou en live. En fait ça on ne le calcul pas.

Parlez nous du titre To the bone, ainsi que son clip et du tournage...
To the Bone est un des titres rock de l’album, sur lequel nous avons demandé à Fong Fong (DMC World champion) ou plus simplement « roi du scraching »  de venir jouer sur notre titre pour ramener un côté plus urbain. Ce qui colle avec l’histoire d’un gars qui est rongé en permanence par son propre vice, ce qui est bien d’actualité !
On a voulu un clip sous forme de court métrage pour mettre en avant le sens et pas forcément nos tronches !

C'est important d'avoir une forme de réalité dans les histoires que vous racontez dans vos titres ?
Comme beaucoup d’artistes, nous observons ce qui se passe autour de nous, et malgré nous, nous dépeignons ce monde qui nous entoure que nous appelons Monkypolis.

Est-ce qu'on peut en savoir plus sur votre collaboration avec l'illustrateur Oxÿd Cÿgo sur l'artwork de l'album Jet lag ?
Oxyd Cygo nous suit depuis le début, c’est un artiste très talentueux qui a un rôle très important sur notre « image », surtout depuis le 2ème album, et aussi sur certaines vidéos. Il a fait évolué le logo MKP au fur et à mesure et nous avons choisit une version « gold » pour cet album.

Des concerts sont-ils prévus pour cette année ?
Oui bien sûr, il suffit de nous suivre sur Facebook et sur notre site.

Comment ressentez-vous la scène et quelle est l'ambiance avec le public lors des représentations ?
Nous avons toujours eu un très bon retour public en live, et durant le concert, nous sommes en permanence en dialogue avec les gens. On aime bien sonder l’ambiance ! On ne joue pas complètement fermé dans notre bulle comme peuvent le faire parfois certains. Il est vrai aussi que la diversité de notre musique et le fait d’avoir 2 chanteurs lead nous permet de toucher des personnes de sensibilité différente.

Quels vont être vos projets artistiques à venir ?
Défendre ce Nouvel Album !! C’est déjà pas mal !!

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Let’s Rock Baby !

Merci à Monkypolis d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez les également sur Facebook.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire