Publicité

Money Makers va sortir un nouvel album

Money Makers va sortir un nouvel album en 2019 avec l'aide des internautes. Le groupe est impatient de vous faire découvrir ses 11 titres inédits, inspirés de leurs influences mais aussi de leur vision du Rhythm'n'Blues et du Rock'n'Roll comme une musique résolument actuelle !

Money Makers (crédit Frédéric Lemé)

crédit photo : Frédéric Lemé

Pouvez-vous nous présenter votre futur album et son univers ?
Après 2 albums de reprises, cet album est notre premier album de compositions. Il arrive comme une évidence, après des années de scène et une envie commune de proposer nos propres chansons.
Cet album est un mélange de nos diverses influences et expériences. Il parle de nos vies et est en grande partie le fruit de nos discussions et digressions le long de nos nombreuses heures passées sur la route.

Comment composez-vous ensemble et quelles sont vos sources d'inspirations pour cet album ?
Comme nous aimons le dire, si notre influence principale en ce qui concerne l’esthétique est basée sur le Rhythm’n’Blues des années 50 et le Early Rock’n’roll (Fats Domino, Little Richard), l’écriture et la composition quand à elles sont définies par un spectre beaucoup plus large, correspondant aux différentes personnalités des membres du groupe (passant même par le Punk ou la Chanson Française).
Car en effet, si nous conservons cette esthétique 50’s, nous n’ignorons pas pour autant les années de musique qui suivirent.

Est-ce qu'il y a des points sur lesquels vous ne transigez pas dans la création de vos titres ?
Plusieurs choses, le son d’abord. Nous avons mis un point d’honneur à travailler, à chercher, expérimenter, afin de trouver un son à la fois dans notre esthétique et à la fois contemporain.
Ensuite les mélodies. Notre album est un album de chansons, et les mélodies y ont une place prépondérante.

Parlez nous du titre Because you love me
Ce morceau est un exemple tout à fait représentatif de l’album, avec un texte qui relate les humeurs et les expériences de chacun que nous avons l’habitude de partager lors de nos longues heures dans le camion. Il fait parti des « happy songs » de l’album.

Comment se sont passées vos premières sessions d'enregistrement au Studio du Frigo (j'espère qu'il n'y faisait pas trop froid...) ?
Très bien, nous travaillons avec Victor Pezet qui est un extraordinaire preneur de son, et qui d’ailleurs nous accompagne désormais en tournée. Et nous avons bénéficié des meilleures conditions d’enregistrement, y compris d’un studio chauffé. Plus sérieusement, nous sommes très fiers des prises (qui sont maintenant terminées) et il nous tarde que vous puissiez les écouter.

En 2015 vous avez intégré une section cuivre, quelle place prendra-elle sur l'album ?
Elle sera présente bien entendu. Toutefois, selon les morceaux, les arrangements seront plutôt différents, épurés et sauvages parfois, ou riches et très orchestrés sur d’autres compositions.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Nous avons déjà réalisé deux albums en autoproduction et nous sommes très fiers de ça. Mais nous avons acquis au fil des années un public fidèle. Il nous a semblé important de l'impliquer dans ce projet qui grâce à lui pourra atteindre un niveau de qualité que nous n’aurions pu espérer sans son aide.

Vous pouvez soutenir l'album de Money Makers sur Ulule.

 

Du coup, si on se permet un jeu de mots, Money Makers n'a pas trouvé comment fabriquer son argent seul… ?
Money Makers : les Faiseurs d’Argent, mais pas sans public. C’est grâce à lui que nous pouvons mener ce genre de projet, et même plus, c’est grâce à lui que nous vivons de notre passion. Et pour cela, un grand grand merci !

Prévoyez-vous de faire des clips et comment les imaginez-vous ?
Oui, d’ailleurs si la somme demandée sur Ulule est dépassée, nous utiliserons le restant dans ce but. Quand à savoir à quoi ils ressembleront, nous sommes encore en discussion pour savoir quels titres nous utiliserons.

On voit les vinyles réapparaitre de plus en plus. En quoi ce support vous a-il motivé pour faire quelques pressages pour votre album à l'essor du tout numérique ?
Le « tout numérique » est un outil formidable pour diffuser notre musique, mais LE véritable objet nous semble indispensable. Il constitue d’ailleurs sur beaucoup d’albums une véritable oeuvre à lui tout seul. C’est pourquoi nous avons décidé de confier l’artwork au graphiste Samuel Fresquet dont nous sommes convaincus du talent. Le vinyle a fait son grand retour ces dernières années, et il parait indispensable de sortir notre album dans ce format autant qu’en CD.

Votre album a-il déjà un nom ?
Oui, vous le connaîtrez bientôt !

Donnerez-vous quelques concerts prochainement et comment Money Makers ressent la scène ?
Vous pouvez consulter le calendrier de toutes nos dates sur notre site.
Mais nous présenterons tout spécialement notre album lors de deux concerts qui seront donnés le 6 juin au festival « Blues sur Suresne » dans la région Parisienne et le 15 juin au Rex de Toulouse.
Même si nous adorons le studio, notre « essence » reste la prestation scénique, le contact direct avec le public est pour nous primordial.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
L’album sortira début juin, il nous tarde vraiment de le présenter et de retrouver notre public sur scène tout l’été !

Merci à Money Makers d'avoir répondu à notre interview !
Vous pouvez les retrouver également sur Facebook.

The Money Makers - Because You Love Me [Mix Ulule Version]

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire