Publicité

Manu : l'album Entre deux eaux – Vol 1

Emmanuelle Monet, « Manu », est l'ex-chanteuse et guitariste du groupe culte Dolly. Elle dévoile Entre deux eaux vol. 1.

Manu - Entre deux eaux cover

En parallèle de la finalisation de son prochain opus électrique prévu pour fin 2018, Manu sort le 1er volume de sa parenthèse enchantée avec harpe et cello, intitulée Entre deux eaux – Vol 1. Ce concept, qui sera décliné en plusieurs albums, propose les ré-arrangements de son répertoire en solo, des covers de Dolly ou d'autres artistes (Je suis déjà parti de Taxi Girl pour ce 1er volume), ainsi que des titres inédits et duos.

Fort bien entourée dans ce délicieux projet par Christophe Saunière à la harpe, (multi-instrumentiste pour Toy Dolls / Peter & The Test Tube Babies / Wunderbach / Joanne McIver / Akira Yamaoka …) Damien J. Jarry (Queen Concerto / The Versus), Patrick Giordano alias Matt Murdock (Les Bandits / Moko / Madd Murdock …), Manu se réjouit de partager les nouvelles versions de ses titres, enregistrés en 3 jours à Planet Live par l'ingénieur du son Frédéric Jakubiak, avec la participation sur quelques titres de son batteur préféré Nirox et du nouveau venu, Vincent Dudignac (Spor), multi-instrumentiste que l'on pourra apprécier dans le prochain album électrique !

A propos de Manu

4 albums et quelques 350 000 exemplaires écoulés, un disque d’or pour le premier album éponyme et le titre Je n’veux pas rester sage.

Manu fait depuis route seule, avec un premier album Rendez-vous en 2008, un live à l’Élysée Montmartre l’année suivante et La dernière étoile en 2013. Des albums apaisés par le temps et l’expérience, où la blonde égérie devenue rousse semble avoir retrouvé peu à peu ce pour quoi elle a toujours fait de la musique, la recherche du plaisir à l’état pur, dans l’écriture et les compositions. De redoutables collections de chansons où l’énergie du rock restait malgré tout toujours latente et le timbre de voix d’Emmanuelle un indéniable signe distinctif.
Un an après une parenthèse des plus inattendues avec un EP Tenki Ame entièrement chanté en japonais, voici le grand retour de Manu. Un retour aux sources. Au triple galop !

Car à l’évidence, avec ce quatrième disque en solo, réalisé, joué et produit par Manu pour son propre label Tekini Records, elle renoue avec ses premières influences (Pixies, News Order, Grandaddy, Sonic Youth,…) et un son original, saturé et électrique.

Musique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire