Publicité

Magali présente son album L'amour des lamentations en interview

Magali Ripoll, la célèbre choriste et musicienne de N'oubliez pas les paroles s'apprête à sortir son album L'amour des lamentations (disponible le 18 mars). La chanteuse a bien voulu répondre à nos questions pour le présenter.

Magali Ripoll

- Dès votre plus jeune âge vous avez été bercée par la musique, pensez-vous que sans ça vous n'auriez pas eu de carrière artistique ?
J'ai vraiment du mal à m'imaginer que la musique n'aurait pas fait partie de ma vie dans ce cas-là. Ma mère m'a dit qu'à l'âge de 3 ans je chantais tout le temps, partout, et que je faisais déjà des tierces (harmonies musicales) en choeur sur les chansons que l'on écoutait en voiture. Ceci n'est pas pour dire que j'étais un petit génie hein bien sûr! loin de là ;)) mais j'avais ça dans le sang et personne ne m'a forcée à choisir ce parcours, alors oui, je suis persuadée qu'au fond ça aurait fait partie de ma vie au point d'en occuper la majorité de mon temps et donc pourquoi pas ma vie professionnelle.

- Parlez nous de votre album L'amour des lamentations, que pourra-on retrouver dessus ?
12 chansons, qui, même si elles se veulent différentes les unes des autres se retrouvent dans un même bain de sonorités, d'humour, de légèreté et de simplicité. J'ai voulu un univers frais et dynamique, j'espère de tout coeur avoir réussi mon pari, les auditeurs m'en rendront compte !

- L'album est autoproduit, en quoi cette gestion du projet entièrement autonome était-elle importante ?
Elle est importante déjà par son poids, en effet elle a été en temps en énergie et en budget lourde pour moi ! Mais elle est importante également parce qu'elle a déterminé les limites artistiques de ce projet, c'est-à-dire aucune ! J'ai été totalement libre de mes choix, (en fonction de mes moyens bien sûr), de mon rythme, de mes sons, du visuel, du studio dans lequel j'ai enregistré, des gens avec lesquels j'ai collaboré. La liberté est un luxe et cette gestion autonome en a été le prix à payer. Même si de temps en temps le manque de recul me faisait douter ou demandait validation à un ami musicien ou ingénieur du son, quel bonheur de ne pas avoir à suivre (car c'est le cas parfois à contre coeur de certains artistes malheureusement) les idées toutes faites d'un pseudo directeur artistique de maison de disque qui ne connait pas son métier, qui connait tellement moins la musique que vous... oui je sais cette phrase peut paraître négative accusatrice et défaitiste mais je le sais, je l'ai vu, c'est le cas souvent, j'accompagne des artistes depuis 15 ans, ce n'est pas un avis infondé. Cette gestion autonome a été mon chemin de traverse et je continuerai autant que possible dans cette voie-là !

- Récemment le clip est sorti. Les internautes ont ainsi pu découvrir votre regard sur l'amour dans la vie d'une femme...
Le mot "amour" figure dans le titre de la chanson, mais ce n'est pas l'amour amoureux, c'est l'amour des lamentations : ce bien être que ressentent certaines personnes aujourd'hui (caricaturées par cette nana dans le clip) qui se complaisent dans la plainte, le mécontentement... en effet, ces personnes qui sont tout le temps saoulées par quelque chose, fatiguées de rien, insatisfaites de leur vie, qui reflète pourtant parfois la réussite aux yeux des autres. Regardez cette pauvre fille qui a tout pour elle, elle est bien entourée dans une vie confortable mais se plaint tout le temps... vous connaissez forcément de près ou de loin quelqu'un comme ça ! Cette fille ne dira jamais "oui je vais bien c'est cool ma vie est chouette" ! Il y a des gens qui soufflent d'agacement pendant leurs vacances au ski dans un hôtel de luxe ! C'est ça l'amour des lamentations ! C'est être au top de sa vie et penser que sa vie est pourrie ! Bien sûr je ne cherche pas à faire de la philosophie de bas étages en disant que ces gens n'ont aucun problème, justement, ils en ont sûrement un, et une bonne psychanalyse s'impose ! Mais si l'on s'arrête juste un instant à la surface, si l'on fige les choses il ne faut tout de même pas exagérer et regarder un peu autour de soi. Je dénonce à ma façon un nombrilisme et une auto-victimisation aigus qui sont me parait-il très à la mode en ce moment.

 

Attention Mesdames et Messieurs, lalalalalalaaaaaa! Fin de montage du clip "L'amour des lamentations", mise en ligne J-14...OUAAAAAAAaaaaaAAAAAaais!!!!!!! BesooOOOooos amigooooOOOoos!!!!!

Posté par Magali sur vendredi 19 février 2016

- Une partie du projet a vu le jour grâce au soutien des internautes sur Ulule. En quoi était-ce utile et quel regard portez-vous sur le financement participatif dans la vie artistique ?
J'étais septique sur cette marche à suivre jusqu'au dernier moment ! Comment imaginer demander de l'argent aux gens par les temps qui courent !!! Mais j'ai compris et accepté de jouer cette carte. Et j'ai été très très surprise de l'engouement et la générosité du public ! Ils ont investi dans des contre-parties qui sont le fruit de mon travail (album, clip, concert...) et ce financement a été indispensable, car s'auto-produire a quand même ses limites quand on a un distributeur (ce qui est mon cas) mais pas de producteur, il faut bien faire face aux commandes de CD et à un investissement étalé sur un rétro-planning très stricte, puis faire face également aux éléments liés à la promotion de ce projet.

- Une anecdote ou une indiscrétion sur L'amour des lamentations ?
J'emporterai dans ma tombe le nom des personnes qui m'ont inspiré cette chanson ! Ah! ah! ah! ah! ah!

 

L'album L'amour des lamentations sortira le 18 mars 2016 et peut être téléchargé sur iTunes.

 

- On sait que vous adorez Nagui et la troupe de N'oubliez pas les paroles. Pourtant vous avez récemment poussé un coup de gueule (un article dans Télépoche, NDLR) en disant qu'on vous fermait des portes dans le monde artistique. L'étiquette est si dure à porter en dehors de l'émission ?
Non ce n'était pas du tout un coup de gueule ! C'est vraiment drôle la tournure que peuvent prendre certains propos :)) J'ai juste souligné que ma visibilité dans l'émission (que je considère comme une chance car peu nombreux sont les artistes ou les présentateurs qui mettent autant les musiciens en valeurs, souvent tapis dans l'ombre et négligés !) faisait que certains artistes ne m'ont pas engagée à cause de ça, par choix, parce que je représentais trop la musicienne rigolote dans une émission très exposée, populaire, et ont jugé que le style de musique que je faisais dans cette émission ne correspondait pas à leur style à eux, c'est une idée faussée, mais en aucun cas je ne le regrette, bien au contraire puisque maintenant c'est moi-même que j'ai envie d'accompagner !!!! Charles Aznavour que j'ai aussi l'intention d'accompagner encore longtemps sur ses concerts, fait lui, bien la part des choses entre ce que je peux faire dans l'émission (qu'il regarde ;)) et le sérieux dont je peux faire preuve en jouant à ses côtés. S'il y a une étiquette à porter elle est au contraire bien légère puisqu'elle permet de m'identifier et de toucher directement le public, je serai bête de me plaindre de cela !

- N'oubliez pas les paroles, c'est aussi quelques gaffes qui mettent l'ambiance sur le plateau. Quel est votre plus beau souvenir ?
Il y en a plusieurs car elle est riche en rebondissements et énergie ! Ce qui m'a le plus interpellée c'est la fameuse surprise que Nagui m'a faite l'année dernière avec la complicité de mes collègues lorsqu'il m'a demandé de chanter en live dans l'émission une de mes chansons J'aime pas ta chanson !!! J'ai été prise au dépourvu c'était incroyable !!!!

- Vous travaillez également sur d'autres projets artistiques pour des chanteurs ou Disney. Souhaitez-vous en parler ?
Depuis que je fais ce métier j'ai travaillé sur des projets et accompagné des artistes très différents et j'en suis très heureuse ! Je me suis investie et éclaté dans chacune de ces missions et je continuerai de le faire. Aujourd'hui j'ai trouvé mon équilibre, et j'essaie de travailler et de m'investir dans mon projet au même titre que s'il était celui d'un artiste pour lequel je suis engagée, cela m'aide à me prendre au sérieux tout en m'amusant, donner l'impression d'un résultat fun fabriqué entre copains mais avec un professionnalisme auquel je tiens et qui je l'espère s'en ressent !

Des concerts sont programmés...

- Des concerts sont-ils prévus pour présenter L'amour des lamentations et contenter vos nombreux fans ?
Oui, nous faisons face à des demandes charmantes de prestation de mon tour de chant un peu partout en province parallèlement aux concerts que j'organise avec mon équipe.
Je serai sur la scène fantaisiste du Zèbre de Belleville le 15 Avril prochain, pour présenter l'album, la mise en scène autour de mes chansons, pour une soirée riche avec exposition d'oeuvres d'un ami artiste et macarons maison à déguster ! Les infos seront sur mon site.

Tournée 2016

15 Avril Paris Zèbre
16 Avril Paris (printemps des arts festival 15ème arr.)
6 Mai Chalon s saône (71)
18 Juin Chassenard (association)
13 Juillet Samoreau
17 Septembre Méru
8 Octobre Paris 15ème (journées Brassens)
2 Décembre Gueugnon (71)

- Qu'avez-vous envie de dire pour conclure ?
J'ai déjà dit beaucoup de choses je suis bavarde ! J'ai hâte de parcourir les routes avec mon p'tit tour de chant pour aller rencontrer des humains ! hi! hi! hi! Révéler l'effervescence qui existe sur internet et me faire "accepter" comme une artiste interprète à part entière !

Merci à Magali d'avoir répondu à cette interview !
Retrouvez là également sur sa page Facebook.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire