Publicité

Lionne : son futur EP éponyme

Lionne prépare un EP et un clip inspirés de William Blake, avec le soutien des internautes. Découvrez son projet dès maintenant.

Lionne

Vous préparez actuellement un nouvel EP, peut-on en savoir plus à son sujet et la façon dont vous l'avez composé ?
Oui L’Ep est d’ailleurs terminé et doit sortir en distribution numérique le 8.03 prochain. C’est un 4 titres avec 2 titres en français et 2 titres en Anglais qui sont des poèmes de William Blake.
Les textes en Français sont mes propres textes... J’ai travaillé en plusieurs temps sur ces morceaux, puisque j’ai d’abord été en studio pour enregistrer les cordes, la voix et les batteries et j’ai ensuite retravaillé les morceaux avec 2 réalisateurs différents, Alice Orpheus a travaillé sur 2 titres de l’EP et Johan Guidou sur 1 autre titre. 

Votre musique est inspirée de William Blake dont les textes vous ont réconforté suite à la mort de votre père. Qu'est ce qui vous a orienté vers ce poète ?
Oui en effet, j’aime beaucoup les poèmes de Blake et ce depuis longtemps. C’est un ami qui  m’a offert le recueil Chants d’innocence et d’expérience. Il m’a dit « lis ça, ça va te faire du bien ». En effet ;) … C’est une poésie en apparence assez naïve voir candide, mais qui touche à l’essentiel sur nos peurs primaires (peur de l’abandon…).
Ca m’a beaucoup parlé et réconforté dans un deuxième temps.
J’ai gardé ce recueil de poésie précieusement, c’est un poète qui m’accompagne toujours...

Quelle importance accordez-vous à l'interprétation de vos titres et à chanter en français ?
Chanter en français est arrivé plus tard… mais je vais vers ça de plus en plus et j’aime beaucoup ça.
Sur l’Ep j’ai choisi de mettre 2 titres en français… dont 1 titre Résilience qui sortira bientôt sous forme de Clip ! C’est un morceau important pour moi… 

Peut-on en savoir plus sur les nouveaux instruments que vous intègrerez sur vos morceaux ?
Dans les nouveaux titres, il y a un minilogue, sorte de synthé avec plein de sons supers beaux. (j’adore)
Il y a une basse, pas mal de sons électronique aussi… et des boîtes à rythmes qu’utilise le batteur en plus de sa batterie.
Bien sûr, il y’a toujours des cordes… violoncelle et alto.

Pourquoi avoir choisi Lionne comme nom d'artiste ?
Lionne ça symbolise plusieurs choses… Le côté sauvage, animal, la puissance aussi… Et puis c’est un petit clin d’oeil à mes origines belge.
Mes aïeux  qui étaient tous musiciens, s’appelaient DE LEW ce qui signifie le Lion en flamand. 

Vous avez déjà fait plusieurs collaborations artistiques par le passé, en retrouvera-on sur l'EP ?
Non pas vraiment, même si je suis bien sûre influencée par toutes les collaborations que j’ai pu avoir en tant que musicienne...
Par contre je travaille avec Chloé Girodon qui est violoncelliste également dans le Well quartet, quatuor à cordes dans lequel je suis altiste et Christophe Lavergne qui était déjà à la batterie dans mon 1er Album. 

En quoi le financement participatif que vous réalisez vous sera utile ?
Le financement participatif va me permettre de terminer la production de clip… cad finir de payer le réalisateur et le chef opérateur du tournage...
Et si ça dépassait la somme demandée, ça me permettrait aussi de contribuer au budget de l’attaché de presse pour la sortie de l’EP. 

Vous pouvez soutenir le projet artistique de Lionne sur KissKissBankBank.

 

Quel regard portez-vous sur l'auto-production et l'industrie musicale actuelle ?
Je pense que si l’on veut lancer un projet aujourd’hui on a pas le choix d’être dans l’auto-production et même si ça s’avère parfois très compliqué c’est quand même une grande fierté d’arriver à aller au bout d’un projet de clip ou d’EP ; ça permet aussi de comprendre mieux les enjeux des différents acteurs du métier.
Que recherche un label, un bookeur, un éditeur ? Après le contexte actuel est très compliqué il y a vraiment beaucoup de monde et des propositions de qualité, c’est difficile de faire sa place.

Peut-on en savoir plus sur le clip que vous souhaitez réaliser et l'identité visuelle de cet EP ?

Le Clip a été réalisé par Soufiane Adel en collaboration avec Hector Di Napoli qui était Chef opérateur sur le tournage…
Nous avons également collaboré avec 8 danseurs contemporains. J’avais vraiment envie qu’il y ai de la danse dans ce clip…
Soufiane aime travailler avec les danseurs, filmer les corps en mouvement.
J’avais l’idée d’un derwish tourneur pour symboliser la Résilience dont je parle dans le morceau… et ça s’est transformé en une matière beaucoup plus moderne et poétique qui fonctionne très bien avec le morceau. 

L'EP a-il déjà un nom ?
L’EP s’appelle Lionne tout simplement ;)

Aurez-vous l'occasion de partir à la rencontre du public à la sortie de l'EP pour quelques concerts et selon vous en quoi la relation avec le public est-elle importante ?
Oui nous jouons très bientôt, puisque nous ferons  la première partie de Brendan Perry (Dead can dance) à Stereolux a Nantes le 15.02.
Si tout va bien nous fêterons la sortie de l’Ep aux 3 baudets à Paris (en attente de la date) et le 26/04 au Forum Léo ferré à Ivry… 

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Merci pour cette interview et merci à toutes les personnes qui ont déjà contribué au Kiss Kiss pour le clip de Lionne !
On lâche rien, la collecte se termine le 23/02 !!!

Merci à Lionne d'avoir répondu à notre interview !
Suivez également son actualité sur Facebook.

LIONNE Cradle Song 2

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire