Publicité

Liane Foly : Son grand retour musical avec l'album Crooneuse

Liane Foly fait son grand retour musical avec son album Crooneuse prévu pour le 18 Mars.

Accompagnée d’un big band, Liane Foly revient à ses premières amours, le jazz, et fait swinguer quelques-unes des plus belles chansons françaises, en passant avec élégance du rock à la variété : J’aime regarder les filles, Fever, Fais-moi une place, Toute la musique que j’aime,…

Liane Foly

Le premier extrait de ce 9ème album est le titre La boîte de Jazz, dont voici le clip vient d'être fraichement dévoilé.

Cet album sera amené sur scène à travers le « Crooneuse Tour » qui débutera en Mars et passera par Paris, Nantes, Lyon, Toulouse, Nice, Lille,…

ACCOMPAGNÉE D’UN BIG BAND, LIANE FOLY REVIENT À SES PREMIERES AMOURS, LE JAZZ,  ET FAIT SWINGUER QUELQUES UNES DES PLUS BELLES CHANSONS FRANÇAISES.

Crooneuse, son 9ème album studio,  marque enfin le retour de Liane Foly à la chanson. Le talent et l’énergie sont intacts et se sont juste teintés d’un léger voile de mélancolie, que Liane qualifie pudiquement de sérénité. Elle a choisi de reprendre onze titres qu’elle aime tout particulièrement, dans un répertoire éclectique qui va du rock à la variété, mais en les interprétant avec une teinte volontairement jazz, tout en swing et élégance, le tout impeccablement servi par un big band. L'album ravira les fans de l’artiste, les amateurs de jazz et de chanson française.

Chaque morceau reflète un style, une émotion différente, mais tous ont la même force évocatrice. Françoise Hardy, Julien Clerc, Henri Salvador, Jean-Louis Aubert, Leo Ferre, Eddy Mitchell, Johnny, mais aussi quelques savoureuses incongruités comme J’aime Regarder Les Filles de Patrick Coutin et Slave To The Rhythm de Grace Jones.  Michel Jonasz lui offre aussi l’immense satisfaction de l’accompagner sur La Boîte de Jazz. Cet album marque la première collaboration de la chanteuse avec Franck Eulry (Jonasz, Voulzy) et on sent à l’évidence que l’entente et le plaisir ont été réciproques.

Avec son sens inné de la formule et un peu de malice, Liane s'est autoproclamée crooneuse, et ce titre lui va comme un gant.

Tracklist

  1. J’aime regarder les filles
  2. Voilà c’est fini
  3. C’est extra
  4. La boîte de jazz
  5. Fever
  6.  Fais-moi une place
  7. Toute la musique que j’aime
  8. Le cimetière des éléphants
  9. J’écoute de la musique saoule
  10. Jardin d’hiver
  11. Slave To The Rythm

Biographie de Liane Foly

Un timbre de voix puissant et reconnaissable entre mille, un don précieux pour écrire et interpréter des chansons profondément tendres, une joie de vivre à l’épreuve des drames ; ajoutez à cela des millions de disques vendus et on pourrait presque ainsi résumer 30 ans de musique de Liane Foly, une des artistes les plus aimées du public français, une des plus audacieuses aussi de par ses choix de carrière.

On pourrait. Ces quelques lignes suffiraient sans doute plus qu'assez au goût d’une artiste dont la réussite et la modestie jouent à jeu égal, et qui n'est jamais autant heureuse que lorsqu'elle met sa musique au service des autres - du public, des amis, des grandes causes.
On pourrait mais ce serait passer sous silence toute la richesse de ce parcours, toutes les nuances d'une vie tournée vers la mélodie et l’amour, l'énergie et la sincérité qui ont emmené cette diva jazzy aux quatre coins du monde, du Japon à Las Vegas, et dans des endroits aussi prestigieux que le Ronnie Scott’s jazz club à Londres.

La carrière de Liane s’est dessinée dans la douceur d’une famille aimante et atypique, qui a toujours encouragé ses rêves. Entre le grand bazar de Perrache que tenait son père – paradis sur terre pour n’importe quel gosse un peu imaginatif - et les virées musicales en famille (leur groupe amateur faisait danser tous les bals de la région), Liane trouve sa voie sans heurts. A la maison, on écoute Franck Sinatra, Barry White et Ella Fitzgerald. Elle regarde avec dévotion les émissions des Carpentier, mais son cœur ne balance pas, il est déjà tout entier dévolu au jazz.

Personnalité lumineuse, enthousiaste mais exigeante et bosseuse, la jeune femme combine une détermination infaillible et une générosité authentique. Ses deux qualités ainsi qu’une voix vraiment particulière, chaude et racée, lui ouvrent bientôt toutes les portes. André Manoukian, puis Fabrice Nataf croient eux aussi en sa bonne étoile et surtout en son talent. Son premier album sorti en 1988, connaît un succès qui ne se démentira plus. Son attachement à la scène fidélise un public qui la suit sans faillir, souvent de génération en génération. Elle rencontrera tous ses héros, Jacques Demy, Michel Legrand, Michel Petrucciani, mais aussi Robert Hossein, Claude Lelouch, Barbara, Claude Nougaro dont elle assure les premières parties, et Mister Barry White himself.

Liane n’aurait pas su être autre chose que chanteuse. Elle aime trop la musique – et les gens. Mais sa curiosité et son tempérament passionné l’entraînent vers d’autres univers. Elle écrit et interprète deux spectacles (2007, 2011) où elle laisse éclater un humour ravageur et d’incroyables qualités d’imitatrice. Elle fait des détours également réussis par le théâtre, la télévision et la radio. Elle voyage - son deuxième grand bonheur après la musique.

Crooneuse, son 9ème album studio,  marque enfin son retour à la chanson. Le talent et l’énergie sont intacts et se sont juste teintés d’un léger voile de mélancolie, que Liane qualifie pudiquement de sérénité. Elle a choisi de reprendre onze titres qu’elle aime tout particulièrement, dans un répertoire éclectique qui va du rock à la variété, mais en les interprétant avec une teinte volontairement jazz, tout en swing et élégance, le tout impeccablement servi par un big band. L'album ravira les fans de l’artiste, les amateurs de jazz et de chanson française.
Chaque morceau reflète un style, une émotion différente, mais tous ont la même force évocatrice. Françoise Hardy, Julien Clerc, Henri Salvador, Jean-Louis Aubert, Leo Ferre, Eddy Mitchell, Johnny, mais aussi quelques savoureuses incongruités comme J’aime Regarder Les Filles de Patrick Coutin et Slave To The Rhythm de Grace Jones.  Michel Jonasz lui offre aussi l’immense satisfaction de l’accompagner sur La Boîte de Jazz. Cet album marque aussi la première collaboration de la chanteuse avec le très renommé Franck Eulry (Jonasz, Voulzy) et on sent à l’évidence que l’entente et le plaisir ont été réciproques.

Avec son sens inné de la formule et un peu de malice, Liane s'est autoproclamée crooneuse et vous savez quoi, plus que tout autre, ce titre lui va comme un gant.

Maxime Lopes sur Google+

Musique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire