Publicité

Léonie présente Eléa et ses projets

Le groupe des Sables d'Olonne Léonie présente son single Eléa en interview et ses projets. Prêt à voyager avec Léonie pour un été festif ?

Léonie

Comment s'est formé le groupe et d'où vient le nom de Léonie ?
Le groupe s’est formé au lycée par deux frères et une bande de potes, puis la formation a évolué et aujourd’hui nous sommes 3 musiciens originaires des Sables d’Olonne. Le nom de Léonie vient d’une amoureuse allemande que mon frère et moi avions en commun. Elle représentait pour nous à cette époque l’exotisme.

Qu'est ce qui vous plait le plus dans la musique ? C'est le côté estival et la joie de vivre ?
Absolument tout ! Le fait déjà d’utiliser notre temps comme on en a envie et sans contraintes. Le fait d’être chez nous à chercher à écrire des morceaux, de chercher des nouveaux sons, d’enregistrer nos chansons et surtout de les partager avec le public sur scène, c’est le meilleur moment à chaque album. Découvrir les réactions des gens sur les morceaux c’est incroyable.

Parlez nous du clip d'Eléa
Ce clip est celui de notre premier single depuis notre signature. Il a été tourné aux Sables d’Olonne, chez nous, on a eu de la chance car il faisait un temps d’été et on était avec une super équipe. Mis à part quelques galères qu’on rencontre tout le temps pendant les tournages tout s’est plutôt bien passé. Dans ce clip on se bat tous les 3 pour séduire notre chauffeuse, qui finalement s’en fout royalement de nous...

Racontez nous cette idée complètement folle de faire du surf à Paris…
C’est un délire qu’on avait depuis longtemps. On voulait à tout prix trouer un moyen de faire ça dans Paris parce que forcément quand tu viens d’une ville avec l’océan, au bout de quelques semaines sans voir la mer ça te manque. On avait testé l’expérience une première fois et on était nous même hyper surpris que ça fonctionne. quand on a dit ça aux gens qui nous entourent, on s’est rendus compte que ça pourrait être hyper drôle de pousser le délire à fond pendant une journée et de filmer tout ça.

Si vous n'étiez pas chanteurs, seriez-vous devenu surfeurs à haut niveau ?
Non parce qu’on n’a pas le niveau mais c’est aussi une vie de rêve.

Ca vous tenterait de faire un concert sur la plage avec un couché de soleil ?
On l’a déjà fait dans plusieurs villes car on joue souvent sur la côte Atlantique. On a eu le droit à plusieurs beaux couchés de soleil et cet été encore on devrait en avoir plusieurs :) Mais c’est un truc dont on se lassera jamais...

Qu'aimeriez-vous le plus dans votre tournée de cette année ? Quelle est votre relation avec le public lors des concerts ?
On lie des liens très forts avec le public, qu’il nous connaisse ou pas parce qu’on essaye toujours de les emmener avec nous dans nos histoires. ce qui nous fait le plus plaisir c’est quand on descend de scène et qu’on échange avec les gens, qu’on a leurs réactions à chaud... Ce qu’on aimerait pour cette année c’est que tout cet engouement soit le même avec le nouveau set qu’on va proposer et qu’on puisse récupérer de nouvelles personnes sur nos réseaux sociaux, ça nous permet de rester en contact.

Une anecdote à nous donner sur le groupe ?
Y’en a plein, vous voulez savoir quoi ? :)

Un album ou un EP est-il prévu prochainement ?
Nous sortons un album « sable noir » en auto production cet été et nous préparons l’album suivant avec la maison de disque en ce moment même.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Merci pour cette interview et on espère vous voir à un de nos concerts :)

Merci à Léonie d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez les sur Facebook.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire