Publicité

Lehmanns Brothers prépare son 1er album

C’est au sein du Groove que les Lehmanns Brothers désirent transmettre leur palette musicale. Leur mélodie et ses accords « Jazzy » soutenus par un écho Hip-Hop a connu la scène à de nombreuses reprises. Un rythme explosif, une signature vocale paraphée par des cuivres électriques, les Lehmanns Brothers, c’est un emprunt au temple de la révolution musicale qu’a été la naissance du Jazz et de la Funk crédité par une modernité sensible aux accents actuels, du Rap jusqu’aux teintes de la Neo-Soul.
Les lehmanns Brothers préparent actuellement leur premier album.

Lehmanns Brothers

Pouvez-vous nous présenter le groupe Lehmanns brothers et son univers ?
Dans le groupe nous sommes 8 potes, musiciens Julien au chant, Alvin et Noé à la guitare, Pierre à la basse, Nicolas à la trompette, Jordan trombone, florent sax, et Dorris à la batterie. Tous les membres du groupe ont des influences très diverses allant de la funk à la house en passant par la techno et la jazz/musique world. Notre musique est un peu un melting-pot de toutes ces rencontres.

Vous préparez actuellement votre 1er album, peut-on en savoir plus à son sujet ?
L'album est un gros défi pour nous vu que c’est le premier. On a envie de bien faire, aussi bien sur la composition que sur la production. Essayez d’être original et d’avoir notre patte sonore, tout en ayant en tête l’histoire de la musique que l’on joue. Le studio nous permet aussi d’aborder des esthétiques plus difficiles à amener sur du live. Sinon pour l’album nous partons sur le 9 un titre.

Comment s'articule votre travail de composition au sein du groupe ?
Certains morceaux sont sortis de répétitions tous ensemble. Généralement une personne amène une grille, et ensuite commence tout un travail d’arrangement sur lequel chacun se greffe dessus. D’autres compositions ont été créé par ordinateur à l’aide de logiciel sur lequel on enregistre nos parties.

Les phases d'enregistrements, c'est un moment redouté ?
Les phases d’enregistrement sont toujours un moment redouté, après on fait tout un travail avant pour éviter les mauvaises surprises et être complètement zen à ce moment.

En quoi le financement participatif va vous aider ?
Le financement participatif nous aide beaucoup car il nous permet d’accéder à des studios et de travailler avec des professionnels qui connaissent notre musique et qui ont de l’expérience. Ça nous permet aussi d’être indépendant et d’avoir la possibilité de vous proposer la musique que l’on aime jouer sans filtre. On peut aussi entreprendre derrière une sortie vinyle.

Vous pouvez soutenir l'album des Lehmanns Brothers sur Ulule.

 

L'album a-t-il déjà un nom ?
Nous n’avons pas encore de nom fixe pour l’album.

Avez-vous déjà pensé à l'artwork du disque, car vous semblez baigner dans un bel univers graphique ?
Pour l’artwork on est en train de travailler dessus, on bosse en ce moment avec une artiste qui s’appelle Laurine Kotte avec qui on aime vraiment collaborer. Elle a su trouver une esthétique qui pour nous colle parfaitement bien avec notre style musical. Un groupe de 8 musiciens issus de cultures différentes et influencé par différents courants musicaux. Il y aussi un côté mystique, et tribal avec les portraits qu’elle nous a faits.

Vous aviez évoqué un clip en animation il y a quelques mois. Peut-on en savoir plus à son sujet et son univers ?
L’idée du clip est toujours d’actualité, après si il est animé ou ou pas on ne sait pas encore. Mais ça sera après l’album.

Que gardez-vous de votre expérience au Montreux Jazz Festival ?
Montreux jazz festival était un énorme moment qui a marqué le groupe je pense. Au milieu de légendes de la musique c’était très impressionnant. On a envie que d’une seule chose c’est de faire que des scènes de cette envergure.

Vous vous êtes déjà produits sur de nombreuses scènes, y compris à l'étranger. Qu'est ce qui vous plait le plus lors des concerts ?
Pour moi (Dorris), c’est toujours l’avant dernier morceau c’est le moment où tu es le plus relâché le publique est le plus chaud aussi. Une espèce de transe qui se met en place.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
De faire tourner le crowdfunding à vos potes, familles, collègues ! On a besoin de vous, et promis on vous le rend !

Merci aux Lehmanns Brothers d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez les également sur Facebook.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire