Publicité

Le nouveau Wadey Nara : L’amour court les rues

La belle Wadey apparaît pour la première fois dans le paysage musical international aux cotés de David Guetta, Joachim Garraud et Chris Willis, lors de l'album Guetta Blaster sur le titre Higher.

Wadey Nara

Sous le charme du style mi chanté, mi parlé de la chanteuse franco-cambodgienne, l'équipe lui demande alors d'ajouter une touche classieuse, façon Visage sur ce titre. L'album Guetta Blaster a été disque d'or en France, 69 semaines dans les charts Français, 21 en Belgique et 12 semaines en Suisse.

Depuis, les titres où Wadey Nara apparaît en featuring avec Peter Kitsch, auteur pour Nadiya, David Guetta ou plus récemment Muttonheads, sont régulièrement soutenus par Contact FM, FG, M6, D17, NRJ Hits ; ou encore dernièrement, MCM avec le titre Double d’émoi (Only Double) chez Club Rock Label.

Wadey est passionnée de Kpop, Jpop, de manga. Un coup de pouce du destin va la faire entrer dans le coeur des Japonais. En 2010, de retour de Tokyo et suite à un coup de coeur réciproque avec Sony Music Japan, elle produit C'est en toi, une version française du hit Japonais de Genki Rockets Heavenly Star. Genki Rocket est le groupe virtuel culte imaginé par le génie du manga Tetsuya Mizuguchi.

La version de Wadey plaît tellement aux Japonais que l'animé où elle apparaît dessinée par Tetsuya Mizuguchi est joué pendant des semaines sur les écrans géants de Shibuya, l'endroit le plus fréquenté et le plus tendance de Tokyo.

Wadey est l'une des rares françaises (sinon la seule) à avoir collaboré avec Tetsuya. Wadey Nara nous dévoile cet hiver un nouveau single solo qui lui ressemble : L’amour court les rues, accompagné d’un clip qui buzze déjà sur le net. Il fait suite au décapant Lâche ton phone zombie sorti pour Halloween, qui est illustré d’une série d’épisodes drolatiques moquant l’addiction au téléphone portable. Ces épisodes sont visibles sur sa page youtube ; En 2016, sort aussi le titre Ma référence d’amour qui fut l’objet d’un remix et d‘une vidéo avec le rappeur US Mo Oshot. Ainsi, Wadey impose peu à peu sa voix unique posée sur un son toujours à la pointe de l’Electro pop et collabore de plus en plus avec la nouvelle scène rap françaises avec un son plus urban… A suivre ! Mais il faut courir vite.

Maxime Lopes sur Google+

Musique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire