Publicité

Le minimum présente l'album Around Keats

Le tandem, Chantal Dayan /Jean Paul Mori, revient avec ce nouveau projet Around Keats inspiré par le poète anglais John Keats (1795-1821) ; création sur l'intime autour des odes et des correspondances du poète.

Le minimum - Around keats

Qui se cache derrière Le minimum ?
Un couple à la ville et à la scène : Dame Minimum alias Chantal Dayan et Jean-Paul Mori respectivement voix et guitare.

D'où vient votre nom de scène ?
Au départ du projet en 95 nous n’étions que deux, Chantal et moi sur scène et nous avions en tête cette chanson d’Higelin "Juste ce que tu sais faire… le minimum".

Pouvez-vous nous présenter l'album Around Keats ?
Nous avions l’envie d’un album conceptuel bâti sur des poèmes. Je suis moi-même amateur de Poésie.
De son côté Chantal avait découvert grâce à Dan Simmons et son livre SF, Hypérion le poète anglais John Keats. Elle a eu l’envie de partir  de ses textes : ‘odes’ et ’correspondances’ à Fanny Brawne  pour les adapter en  chanson.
Nous avons eu deux temps d’écritures, 1er volet très  stellaire, épique  avec des titres comme Dans les bras de Mars - Jupiter - Saturne.
Puis le second volet ; plus  intime, inspiré et composé sur ses correspondances et odes : Three Summer Days - Ever Yours - Correpondances – La Dame Sans Merci

Comment se déroule votre travail de composition, notamment sur la partie instrumentale ?
Pour la première fois nous avons travaillé séparément : en Ping Pong nous nous sommes relayés à tour de rôle dans notre studio au sous-sol de notre home sweet home, chacun déposant une idée sur des sessions ordinateur, l’autre rebondissant dessus et ainsi de suite.
Je développais des trames et des suites harmoniques avec mon Nationals (dobro) explorait divers Opens et Chantal empilait des voix ou clavier,  tissait ses mélodies sur les mots de Keats. Nous avons ainsi écrit une quinzaine de titres nous n’en avons gardé… que quelques unes, qui composent le volet premier d’Around keats.
Pour la composition du second volet, nous avons travaillé différemment, juste guitare voix, puis  Benjamin Coursier a composé  l’atmosphére du projet ; textures sonores, ambiances de guitares, et  les arrangements pour quatuor à cordes en plus des programmations organiques qu’il avait mis en place sur le 1er volet.

Parlez-nous du titre Dans les bras de Mars...
C’est étonnant que vous nous parliez de ce titre.
C’est l’un des 2 textes (avec Jupiter) qui n’est pas issu directement de la poésie de Keats. J’ai écrit ce texte après que Chantal ait composé sa mélodie, essayant de coller au plus près à sa mélopée.
C’est aussi la première chanson sur laquelle Benjamin Coursier a travaillé du Japon en nous proposant ses premiers arrangements qui allaient devenir une garde-robe pour tout l’album.

Téléchargez légalement Arounds Keats sur iTunes.

 

Il parait que vous menez également différentes actions culturel, notamment auprès d'élèves. Peut-on en savoir plus ?
Chantal et Benjamin sont aussi artistes pédagogues sur différentes structures, ils sont intervenus en collège où ils ont développé Around keats comme projet transversal mêlant  arts plastiques, danse, littérature et création musicale.
Produisant avec les classes de 3 et 4ème un clip sur des textes écrits par eux  à la manière de Keats et de l’univers de Jane Campion.

Des concerts sont-ils à venir ?
Il y aura des concerts sur Paris à la rentrée nous sommes en booking de dates pour des festivals sur 2017/2018. Et cherchons un management.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Ce projet est né et a pu grandir grâce a des rencontres déterminantes. D’abord au delà des années  avec un poète du 19ème siècle.
Puis avec Benjamin Coursier qui a su fabriquer un univers sonore qui enrobe parfaitement les compositions.
Sylvain Joasson (batterie) Xuan Lindenmeyer (contrebasse) et Peter Demeil (ingé son) ont ajouté leur sensibilité musicale.
Marion Arbousset a réalisé la pochette du vinyle une création visuelle qui finalise en beauté le projet.
Nous sommes loin des formats il est vrai. Soyez curieux !!

Merci au groupe Le minimum d'avoir répondu à nos questions !
Retrouvez les également sur Facebook.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire