Publicité

Le livre Markovic par Jean-Christophe de Florian Hessique

Après le film La légende, voici le livre de Florian Hessique sur l'envers du décor du basket Markovic par Jean-Christophe préfacé par Eric Naulleau le 12 mars en librairie.

Florian Hessique, acteur, réalisateur et scénariste est un amoureux de la balle orange, univers dans lequel il a gravité plusieurs années par le passé. En 2018, il signe le long métrage La légende, sélectionné lors du festival de Cannes comme film d'ouverture de la compétition dans la section "Cannes écrans juniors".

Prix de vente conseillé : 19€
196 pages
ISBN : 979 2 343 16642 1

En bref

Au travers de cette fiction, nous pénétrons dans la vie de Jean Christophe Markovic et explorons les abysses du quotidien d'un basketteur professionnel français devenu presque malgré lui l'un des meilleurs de sa génération. Dopage, manipulations, guerres d'ego, transferts, intermédiaires sulfureux... Telles sont les composantes de ce microcosme dans lequel les véritables valeurs laissent parfois place à des intérêts qui dépassent la conscience du simple sportif. Les coulisses du sport de haut niveau fascinent tant elles regorgent de pratiques nauséabondes. Du corps médical aux médias en passant par certaines instances dirigeantes, l'inarrêtable machine à faire et défaire les athlètes n'aura plus aucun secret pour vous.

Sous forme de fiction, Markovic par Jean Christophe se lit aussi comme un précieux document sur les coulisses d'un sport à la fois dans l'ombre du basket américain (...) et hors des radars de la littérature.

Extrait de la préface d'Eric Naulleau

Extrait

L'être humain est complexe. Quelques semaines auparavant je n'imaginaus pas faire une carrière dans ce sport. J'étais simplement content de pouvoir goûter l'espace de quelques instants au haut niveau qui ne m'avait pourtant jamais fait rêver. Et voilà que tout d'un coup, je n'ai plus qu'une obsession : devenir le meilleur ! Cette idée m'obnubile. Elle ne me sort plus de la tête. Moi qui n'ai jamais travaillé plus que ce qu'il ne faut, me voici à penser basker, manger basket, respirer basket et même dormir basket. Ce sport est devenu bien plus qu'un métier ; une philosophie de vie.

Livres

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire