Publicité

La Pologne achète la collection Czartoryski

L'Etat polonais vient de débourser 100 millions d'euros pour obtenir la collection Czartoryski, alors qu'elle est estimée à plus de 2 milliards d'euros. Se trouve le chef d'oeuvre de La dame à l'Hermine, signée Léonard de Vinci. Pourquoi la Pologne a-elle décidé de racheter cette collection aujourd'hui, après une négociation secrète ?

Une bonne affaire comme il en existe rarement. L'Etat polonais vient d'acquérir une somptueuse collection privée d'art à un prix bradé : -95% de sa valeur estimée. Le vendeur, le prince Czartoryski, dit avoir agit par patriotisme culturel. Selon lui sa famille travaillait pour la nation polonaise et la soutenait.

Son aïeul, Isabella, avait décidé d'acquérir tout ce que la Pologne comptait de patrimoine artistique autour de 1800 à l'époque du démembrement de la Pologne entre russes, prussiens et autrichiens. A l'arrivée, des milliers d'objets d'art ont été sauvés et sont estimés à plus de 2 milliards d'euros. Parmi eux des oeuvres inestimables comme La dame à l'hermine, l'un des 4 portrait féminin peint par Léonard de Vinci avec La Joconde, mais aussi des pièces maitresses comme Rembrandt.

Pour le ministre de la culture polonais, ces oeuvres n'appartiennent plus théoriquement mais concrètement à la Pologne.

Une transaction qui permet une nouvelle fois à ce patrimoine de rester en Pologne et de le voir disséminé entre les héritiers du prince Czartoryski dont aucun ne réside en Pologne.

Maxime Lopes sur Google+

Art

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire