Publicité

La montagne magique de T. Mann réédité

C'est l'un des chef d'oeuvre de la littérature européenne : La montagne magique de Thomas Mann s'offre une réédition. L'unique traduction française remontait à 1931. Une commande passée à la hâte suite à l'obtention du prix nobel par l'écrivain allemand. Claire de Oliveira propose désormais sa montagne magique, une traduction plus moderne et plus fidèle.

Un jeune homme simple quitta sa ville natale de Hambourg, lors d'un été, pour se rendre à Davos. Il partait pour 3 semaines en visites
Ainsi commençait La montagne magique, chef d'oeuvre de Thomas Mann. Le héro Hans Castorp rend visite à son cousin dans un sénatorium. Prévu pour rester 3 semaines, il y restera 7 années. 85 ans après la 1ère traduction, voici la seconde orchestré par Claire de Oliveira.

Au micro d'Arte, la traductrice Claire de Oliveira indiquait que c'est un bonheur de travailler quotidiennement sur ce texte pendant 5 ans, y compris le dimanche.
5 ans de travail, pour ce roman du XXème siècle, livre d'apprentissage et de formation ; redonnant toutes ses lettres à l'humour présent dans l'oeuvre de Thomas Mann.

Cette nouvelle traduction permet de redonner une nouvelle jeunesse au texte de Thomas Mann. Les jeunes connaissent très peu l'auteur. Claire de Oliveira espère leur redonner ce goût par le biais de l'humour et le rendu des allusions érotiques, édulcoré par la précédente version. L'humour représente selon elle la moitié du texte. Cet humour est partout, comme dans le registre qui va contraster un terme ordurier. Exemple : beschissene avait été traduit initialement par breneux, que personne ne comprend et qui veut dire "de merde".
"Je lui donnerai toute la volupté du monde. Diable de saloperie de merde, à se tordre pour l'éternité."

Les traducteurs doivent se réadapter en permanence, surtout avec des auteurs comme Thomas Mann ; comme un grand cabaret philosophique et humaniste.
Méditation sur le temps et la mort ; autant que le tableau d'une époque l'europe d'avant 1914, souvent satirique, voilà ce qu'apporte cette nouvelle traduction de La montagne magique, un roman de notre temps.

Pour Claire de Oliveira, c'est un travail dont on ne sort pas indemne ; une lecture d'un autre temps. C'est une réflexion sur la mort dont tout le monde à besoin, car elle conduit à la vie.

Il suffit alors de lire ou relire cette montagne magique, se laisser emporter par ce flot romanesque en suivant le destin du héro Hans Castorp, naïf et frêle enfant de la vie qui allait connaitre les horreurs des tranchées.

Livres

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Pour rester informé de l'actualité de Divertir ; abonnez-vous !

Newsletter

Facebook