Publicité

La fin de la livraison gratuite pour les livres

La loi "anti Amazon" a été adoptée la semaine dernière par le Parlement.
Cette loi interdit désormais le cumul des 2 remises (5% de remise + frais de livraison offert) accordées par certains cyber-marchands sur la librairie.

Concrètement qu'est ce que cette loi change ?

  1. Les frais de port ne pourront plus être offerts, sauf si le client vient retirer sa commande en magasin.
  2. une remise de 5% maximum sera toujours autorisée.
  3. Le cumul des avantages (1 frais de port + 2 remise de 5%) sera interdit.

Ainsi les sites e-commerces tel que la Fnac ou Amazon devront prochainement se mettre en conformité quand la loi sera promulguée par le président de la République.

Le site internet Nextimpact a ainsi analysé ce changement en prenant l'exemple d'un livre vendu 6,30 EUR.

Prix de base
(A)
Remise 5%
(B)
Frais de livraison
(C)
Prix final à payer
pour le consommateur
(A - B + C)
Actuellement
Avec les 2 remises
6,30 EUR 0,31 EUR 0,00 EUR 5,99 EUR
Demain
Avec remise de 5%
0,31 EUR 0,01 EUR 6,00 EUR
Demain
Sans remise
- 0,01 EUR 6,31 EUR
Demain
En libraire traditionnelle
0,31 EUR - 5,99 EUR

Avec cette nouvelle loi, les libraires reprennent le pouvoir du prix. Même dans la meilleure hypothèse, le prix d'un livre en ligne coûtera 1 centime plus cher qu'en librairie.
Car cette loi devrait permettre de protéger justement les libraires, dont les rayons sont désertés par les clients qui préfèrent commander par internet.

Pour autant cela va-il changer radicalement les choses ?
Non, car si l'on regarde bien l'analyse faite par Nextimpact varie pour quelques centimes. Si l'on prend les seuls frais de livraison de 0,01 € à ajouter, difficile de croire que les gens se déplaceront en librairie chercher leur livre. En zone urbaine peut être, plus difficile en campagne avec les frais de carburant.

Par ailleurs, Amazon vient de répliquer avec un service permettant la gratuité de la livraison pour 49 EUR par an.
La Fnac a également créé un service similaire. Baptisé "Express Plus" il permet pour 49 EUR par an une livraison gratuite dès le lendemain et un traitement prioritaire au dépôt.

Enfin la Commission Européenne ne voit pas d'un bon oeil cette nouvelle loi. La France pourrait même se voir infliger une amende pour entorse au droit communautaire.

Maxime Lopes sur Google+

Livres

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire