Publicité

Kai prépare un EP inspiré de K-Pop

Kai prépare un EP inspiré de la K-Pop. Il fait suite à l'album Midnight sun et comportera des titres en français et en anglais.

Kai

crédit visuel : inaki4music

D'où vient votre passion pour la K-pop ?
J'ai toujours été très polyvalent en matière de goût musicaux, je peux écouter un artiste très pop comme Britney Spear, mais aussi écouter des groupes comme Metallica.
Mais comme je suis un grand fan de danse à la base, il est vrai que c'est plus facile de faire une chorégraphie sur un titre pop, et c'est donc en 2007 que j'ai découvert la K-pop grâce à Youtube.
Ce qui me plaît avec la K-pop c'est les titres entraînant, le visuel qui est très important, mais surtout leurs chorégraphies faites au millimètre près.

Comment expliquez-vous l’engouement de la K-Pop dans l'hexagone ?
C'est je pense un style que l'on ne trouve pas ailleurs, c'est unique en son genre.
Puis il suffit qu'on apprécie un temps soit peu la danse et la mode pour apprécier ce genre musical, leurs synchronisation est très impressionnante, et leurs style (qu'il soit vestimentaire ou capillaire) sort vraiment de l'ordinaire.
On ne peut pas rester indifférent, que ce soit de manière positive ou même négative.

Pouvez-vous nous présenter votre prochain EP et comment composez-vous vos titres ?
Nous sommes encore au tout début de la production, nous venons à peine d'arriver au stade final du premier morceau. Mais ça sera un EP avec des titres entraînant sur des sonorités pop / électro.
Pour la composition, je fais appel à des amis qui travaillent dans ce milieu là (Inaki et Westie Seb). Pour la composition de cette EP, Westi Seb s'occupera entièrement de la composition des
instrumentaux, et Inaki s'occupent de la phase enregistrement.
De mon côté, je gère l'écriture et la chorégraphie.

Parlez nous de votre titre Reborn et de son clip...
Reborn est une sorte de revanche qui parle de mon parcours scolaire, et s'adresse à un groupe de personnes en particulier qui voulait dicter ma vie. Le fait d'avoir un style différent des autres peut parfois vous mener la vie dure, vous pouvez être sujet à des moqueries voir pire.
Pour ma part il m’est rien arriver de grave, mais j'avais souvent droit à des réflexions du type « Pourquoi tu te maquille ? On dirait une fille » ou autre « coupe toi les cheveux ».
Je ne supportais pas l'idée qu'on veuille me changer en quelque chose que je ne voulais pas être.
Pour le clip j'ai toujours voulu une ambiance un peu « garbage », et je trouvais que ça collait parfaitement au morceau Reborn.
Après avoir subi toutes ces moqueries, je renais de mes propres cendres si je puis dire.

Sur quoi aimeriez-vous mettre l'accent pour ce nouvel EP ?
Dure de se projeter vu que nous avons pour le moment qu'un seul titre de quasiment prêt, mais je pense que d'un titre à l'autre l'ambiance pourra changer radicalement.
J'aimerai mélanger plusieurs ambiance, l'un très sensuel, l'un jovial, l'un mélancolique... Tout dépendra de mon inspiration au moment de l'écriture.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif ?
Étant un artiste indépendant, je consacre une partie de mon salaire à ce projet.
Sur les formats court tel que Reborn, le financement peut être gérer de manière totalement indépendante. Mais pour la création d'un EP, j'ai besoin de sortir une grosse somme d'argent, et l'envie de sortir un long projet me trotter en tête depuis longtemps. C'est pourquoi je fais appel à ma communauté pour m'aider à sa création, via bien entendu des contreparties.

Vous pouvez soutenir l'EP de Kai sur Ulule.

 

Selon vous, quelle est la principale difficulté en tant qu'artiste indépendant ?
Le manque de visibilité et de budget est le principal frein à de nombreuses choses.
Je n'ai vraiment pas à me plaindre, je m'en suis sortit plutôt bien jusqu'à présent, mais en tant qu'artiste on en veut toujours plus.
Je trouve par exemple déplaisant que certains organisateurs de festival de nous prennent pas au sérieux car nous n'avons pas des centaines de milliers d'abonnés sur nos réseaux sociaux.
Pourtant le travail qui est fait est le même qu'un artiste qui a signé dans une grande maison de disque, si ce n'est encore plus car nous faisons tout nous même. C'est dommage.

Avec qui aimeriez-vous collaborer artistiquement sur ce projet ?
Pour mon EP, et pour la partie chorégraphie, je collabore déjà avec un groupe de danse qui s'appelle « Forwad Crew », qui m'accompagne depuis mes débuts sur scène. Après ça restera un EP entièrement solo, mais en parallèle à ce projet j'aimerai effectivement faire quelques collaborations.
J'aimerais faire par exemple un featuring avec le groupe Starrysky (artiste youtuber aux influences rock), avec Inaki, Lightning... tous des artistes qui font parti de mon entourage et que je croise souvent lors de mes concerts.

Comment imaginez-vous la partie visuelle de l'album et le clip ?
Au vu du premier titre qui bouge bien, je vois quelque chose d'assez sensuel, donc une boîte de nuit avec lumière tamisée collerait parfaitement.
Mais c'est encore trop tôt pour être fixer, des idées il va y en avoir plein au fur et à mesure de l'avancée, on triera sur le moment...

Aurez-vous prochainement des concerts et en quoi la scène est-elle importante ?
Oui je vais jouer un peu partout, je passerai notamment à Fréjus, Lyon, Pau, Marseille, Valence... D'autres dates sont en attente de confirmation.
J'adore la sensation d'être sur scène, d'offrir un show et de divertir le spectateur, c'est un lieu ou on oublie tout et on profite à fond de ce qu'il se passe.

Vous avez donné un concert à Naples en avril 2019, prochaine destination l'Asie ?
Oui et j'en garde un très bon souvenir !
Il est évident que si j'ai l'opportunité je sauterai dessus sans hésitation, mais ce n'est pas mon objectif principal. Je pense qu'il y a déjà énormément de choses à faire en France, et plus généralement en Europe, la demande pour ce style de show est demandé mais l'offre est malheureusement encore assez rare.

Quel souvenir gardez-vous de votre participation au concours de K-pop auquel vous avez participé en 2011 ?
Tout été parti d'un délire sur internet, j'avais participer « histoire de », en me filmant dans ma chambre.
Ca a été ma première scène et c'était super de se retrouver sur Paris devant tant de gens, surtout pour rafler la 2ème place, je m'y attendais absolument pas. Je pense que ça a été l'élément déclencheur de tout ce qui est arrivé par la suite.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Remercier mes abonnés pour leurs messages que je lis tous les jours, et bien évidemment ceux qui ont contribuer à L'EP.
Et si vous ne savez pas encore qui je suis, je vous invite à aller jeter un coup d'oeil à ma chaîne Youtube ! (Abonnez-vous ;) )
Merci et A très vite !

Merci à Kai d'avoir répondu à  notre interview !
Retrouvez le également sur Instagram.

KAI - REBORN [MV]

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire