Publicité

Jeremy Nattagh : son futur album Life Equinox

Découvrez le prochain double album Life Equinox de Jeremy Nattagh, plein de magie et de musiciens uniques ; avec une nouvelle approche du Handpan, inspirée de Debussy, Ravel et Fauré.

Jeremy Nattagh

Pouvez-vous nous présenter votre double album Life Equinox ?
Cet album est le fruit d'une vie de musicien et d'humain.
Ayant joué de nombreux instruments (piano, flûte traversière, batterie, basse électrique et ingénierie du son), et exploré des styles aussi divers que la musique classique, le gospel, le jazz et les musiques actuelles, Life Equinox est un double volet constitué d'un retour à mes influences classiques pour le CD1, et d'un carnet de route avec de magnifiques musiciens des musiques du Monde pour le CD2.
Avec les années, j'ai fini par découvrir qui je suis vraiment, ce qui m'amine, me fait vibrer, et tout ceci s'exprime à travers ma musique.
C'est donc le projet le plus abouti de mon parcours, aussi bien techniquement qu'artistiquement.

Qu'est ce qui vous inspire chez Debussy, Ravel et Fauré dans cet album ?
Fasciné par le piano dès mon plus jeune âge, non seulement le bijou de précision et de fabrication qu'est cet instrument, sa complétude en terme de notes et de possibilités, mais également par les oeuvres foisonnantes qu'il a inspirées, j'ai dans mes oeuvres préférées à emmener sur une île déserte, les compositions pianistiques de Debussy, Ravel et Fauré. Mais également des oeuvres pour orchestre bien sûr. L'impressionnisme, la lumière et les émotions qui s'en dégagent ont touché mon âme d'enfant, d'adolescent puis d'adulte. Pêle-mêle, Clair de Lune et Children's Corner de Debussy, Ondine de Ravel, la Pavane de Fauré pour citer les plus connues. Mais bien d'autres oeuvres et compositeurs font partie de ce petit jardin secret qui m'a toujours fait frissonner.
Pour en revenir à l'album, la nouveauté est que ma manière de composer et de jouer sur les handpans est très pianistique, la mélodie étant l'élément essentiel et structurant. Ces oeuvres pour la plupart en forme de sonates en plusieurs mouvements sont directement inspirée de ces compositeurs, et étant exécutées sur des instruments qui comptent autour de 20 notes chacun (au-dessus et en dessous), plus riches harmoniquement que sur les handpans standards qui ont habituellement 8 à 9 notes.

Peut-on en savoir plus sur cet instrument original que vous utilisez dans Life Equinox : le handpand ?
Descendant du "Hang" créé par Panart en 2000, et tous les deux inspirés de percussions anciennes : les Steel Drums ou Steel Pans, le ghatam indien, les gongs et gamelans, ce sont des percussions mélodiques en acier formé puis martelé, très résonantes et vibrantes, qui se jouent avec un toucher délicat la plupart du temps, même si parfois comme sur certains de mes shows, on peut en faire de la musique brésilienne, africaine ou même électro et faire danser les foules !
Depuis plus d'une décennie maintenant, les handpans touchent un public de plus en plus large et des musiciens amateurs ou professionnels, d'autant que sa prise en main est assez instinctive au début.
Il est de plus en plus intégré dans des tournées plus "mainstream" telles que celles de Björk, Lisa Gerrard (Dead Can Dance), Anoushka Shankar...et même des dans films, documentaires et jeux vidéo !!

En quoi faire rêver le public avec des instruments est important pour vous ?
C'est le sens de ma vie, de manière assez naturelle avec le temps, monter sur scène est devenu ma vie, faire vivre des émotions au public (mais aussi à soi-même), redonner de la joie, ou libérer des émotions enfouies, n'est ce pas extraordinaires !?
Un des plus beaux cadeaux du live, ce sont les sourires, les yeux fermés parfois, les cris et applaudissements bien sûr, mais quand le public danse, là c'est l'ultime catharsis.

Pourquoi avoir choisi de faire un double album ?
Après mes 4 premiers albums, j'ai beaucoup tourné, découvert des terres qui m'étaient inconnues, croisé la route de tant d'humains magnifiques.
Les 2 dernières années ont été source d'inspiration profonde, de duos inespérés, de changements, de reconstruction et de déconditionnement.
Il arrive un moment où je me dois de graver les compositions que j'ai parfois mis des mois à exécuter et structurer, mais surtout qui sont le reflet d'un artiste à un moment précis, d'autant plus quand il entre dans un nouveau cycle. Offrir ces mélodies entendues en moi depuis des mois, ces intentions cristallines, c'est essentiel.
Comme mentionné plus haut, le CD1 est une source sonore personnelle qui jaillit, pure et lumineuse. Le CD2 un ensemble d'échanges avec de grands artistes que je n'aurais jamais imaginé croisé sur ma route. Lily Jung, Adèle B, Xavier Desandre Navarre, Tritha Sinha, Zalem, Julien Coste...tant de joyaux à faire découvrir ou redécouvrir !

Est-il possible d'en savoir plus sur les préparations de l'album Life Equinox ?
C'est un long processus d'enregistrement solitaire, ayant décidé d'être mon propre ingénieur du son pour l'enregistrement. Ayant une idée très précise de ce que je veux faire entendre, je peaufine sans arrêt l'exécution des pièces d'inspiration classique du CD1.
Je dois aussi compiler et dénicher des inédits dans les enregistrements faits à la volée lors des festivals ou sur la route avec lesdits artistes du CD2. j'avais constamment le matériel adéquat pour enregistrer ces rencontres spontanées et pleines de joie.
Puis il faut envoyer tout ça au Mastering, que je ne fais pas, réécouter, peaufiner encore le son.
Enfin le visuel est une part importante de la fabrication d'un album, d'autant plus un double !
Choisir l'oeuvre qui habillera la pochette, recourir à une info graphiste pour ajouter les textes et "designer" l'ensemble.
Un travail de longue haleine que peu de gens soupçonnent. 

En quoi le financement participatif que vous réalisez vous sera utile et quel serait l'argument pour convaincre de vous aider ?
Le seul argument : avoir envie de recevoir ces notes, ces sons inspirants chez soi dès leur sortie, adhérer à ma démarche... Certains me suivent depuis des années, d'autres me découvrent. Mais je crois que j'offre de la nouveauté, de la fraîcheur à chaque nouvel opus et même chaque concert, en tout cas c'est ce qu'on me dit souvent. Un coup d'oeil à ma page facebook ou youtube vous donnera une idée.
Enfin le financement participatif est quasiment le dernier recours pour les artistes indépendants, à l'heure ou même les labels et les maisons de disque n'avancent plus d'argent pour la production de la plupart des albums qu'ils distribuent ensuite.
J'ai vu l'effondrement du marché du disque quand je commençais à vivre de la musique, ce fut un drame et une peur quant à l'avenir, et il faut être clair le streaming ou le téléchargement légal ne font pas vivre les artistes, loin de là.
J'ai une vie constamment sur le qui vive, avec des journées très longues pour tout faire et réussir à vivre de la musique, c'est comme être constamment à la recherche d'un emploi, qui peut imaginer vivre ainsi !
La musique c'est aussi devoir tenir son matériel à jour, le faire accorder, voire investir dans de nouveaux instruments ou accessoires pour continuer à tourner et pour se renouveler.
Et même avec les belles tournées que j'ai la chance de construire depuis 5 ans avec ce projet, la situation est réellement très précaire. Le financement participatif n'est pas un bonus ou un moyen de prendre des vacances pour un artiste, c'est réellement une pierre angulaire à l'édifice. Pour vous donner un exemple, sur les 4 campagnes de financement que j'ai faites les années passées, il a toujours fallu ajouter une somme importante pour boucler la réalisation et la fabrication de l'album. 

Vous pouvez soutenir l'album Life Equinox de Jeremy Nattagh sur Ulule.

 

Qu'est ce qui vous a plu dans le fait de mettre une contribution avec une  loterie pour tenter de gagner un handpan ?
C'est magnifique d'offrir la chance de gagner un instrument pour une somme modique et avec de réelles chances. Dans le pire des cas (soit le meilleur pour la campagne), vous avez 1 chance sur 200 de le gagner (estimation maximale du nombre de participants). C'est à des années lumière de l'Euromillions, non ?
De même ça permet de mettre en lumière un jeune fabricant que j'aime beaucoup pour son dévouement à la fabrication délicate de l'instrument et qui me soutient depuis le début : Myst Instruments.

De nombreux invités sont présents sur cet album. Peut-on en savoir plus à ce sujet et comment cela se traduit-il sur scène ?
L'ayant déjà évoqué plus haut, je dirais qu'il y a une pléthore de sons et de voix, que le CD2 vous surprendra à chaque titre, avec des phases très rythmées (soutenues par du beatbox ou des percussions).
Sur scène, j'ai un spectacle à géométrie variable, solo, duo, trio, quartet... Il m'est arrivé d'inviter 7 personnes sur scène au Handpan Festival à Mèze, dont la plupart sont sur le CD2.

En quoi les concerts sont-ils importants pour vous et quelques dates sont-elles programmées prochainement ?
De nombreuses dates encore cette année, je vous invite à voir mon site pour en avoir la liste (mise à jour au fur et à mesure).
Au delà de la France que je parcoure toujours avec autant de plaisir, le Maroc, la Chine, l'Autriche, l'Italie, la Belgique sont au programme cette année, et probablement quelques pays surprises à venir ! C'est constamment en mouvement comme je vous disais.

Une indiscrétion à nous donner sur Life Equinox ?
Ahah, au-delà des surprises que je vais m'efforcer d'insuffler à ce double album, une chose drôle et que peu de gens savent : mes enfants sont mes meilleurs directeurs artistiques. Timothée, mon fils aîné a une oreille d'une grande finesse et un recul d'une grande sagesse sur les choses, et notamment mon parcours artistique. Je peux à tout moment lui demander son avis sur une vidéo en cours de montage, une prise de son sur laquelle je doute, l'opportunité de faire tel ou tel post promo. Zachary, plus en retrait est capable en une phrase de résumer une situation ou de faire éclore une idée.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Vous remercier de votre intérêt pour mon projet tout d'abord, je suis toujours heureux d'être contacté par surprise comme vous l'avez fait.
Et inviter chacun à voir le miracle et la beauté dans les miracles de notre univers : nous-mêmes, les arbres en fleur (c'est de saison !), le ciel, vos enfants, vos proches, les animaux de cette planète. L'essentiel est là, réellement, le reste n'est qu'artifice.
Que de beauté infinie, que d'inspiration... Bien sûr on est confrontés à beaucoup de noirceur, et de désespoir (c'est l'époque aussi hélas !), mais Life Equinox, c'est aussi ça, des saisons dans notre vie, des pics heureux ou malheureux, des épreuves et des passages obligés. Mais une seule certitude, faire de son mieux, apprécier au mieux ce qui nous est donné, et souvent la gratitude et le calme se transforment en une vie plus simple plus fluide.

Merci à Jeremy Nattagh d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

Living Room sESSion - Jeremy Nattagh Live Concert

Musique interview

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire