Publicité

Jacob Whitesides : 1er album Why ?

Le 9 septembre 2016, le jeune auteur-compositeur et interprète américain Jacob Whitesides sortira son premier album Why ? ! Pour fêter cette grande annonce, il a dévoilé son nouveau clip Focus.

 

Depuis ces deux précédents EPs A Piece Of Me et Faces On Film, le phénomène des réseaux sociaux a parcouru un long chemin. Parfois enjouées, parfois plus profondes, Why ? regorge de pépites dont témoigne Lovesick, petit bijou de soul-pop que vous avez déjà pu découvrir il a quelques mois.
L’album est déjà en précommande en physique et digital.

Jacob Whitesides reste authentique, ce qui ne devrait pas décevoir sa communauté internationale de fans, les Whitesiders. Actuellement en tournée mondiale, le prodige pop fera un détour par la France le samedi 15 octobre prochain à Paris - La Cigale, ne le manquez pas !

Le 9 Septembre prochain, Jacob Whitesides dévoilera son premier album Why ? sous son propre label Double U Records. Très attendu, ce premier opus solo produit par David Spencer, originaire de Nashville, capture parfaitement l’interprétation inspirée et la qualité des textes d’un adolescent de 18 ans, dont la démarche indépendante a attiré l’attention des critiques comme celle des pointures de l’industrie de la musique, et touché des millions de fans à travers le monde !

Avec ses treize titres, Why ? regorge de pépites. Globalement, les chansons de Jacob Whitesides fleurent bon la sincérité et le vécu. Parfois enjouée, cette gaité révèle souvent un autre niveau de lecture au fur et à mesure que l’on se plonge dans la musique. Love Slow s’inspire des problèmes que l’on rencontre dans un couple, et Bury Our Love sonne particulièrement juste quand Jacob chante I was old before I was young (« J’étais vieux avant d’être jeune »), faisant écho à la maturité de son talent musical.

« J’ai l’impression d’avoir parcouru un sacré chemin depuis l’époque où j’apprenais à composer, à jouer de la musique, » explique Jacob Whitesides. « Mes fans me suivent depuis le début de cette aventure, et je suis impatient à l’idée de partager enfin mon album avec eux. »

A propos de Jacob Whitesides

En plus d’une fan base internationale qui ne cesse de grandir jour après jour, Jacob Whitesides a établi une réputation et une identité artistique d’auteur-compositeur-interprète en étant son propre maître à penser. À 18 ans, entre son travail de PDG (du label Double U Records, partenaire de BMG) et sons sens inné du partage sur les réseaux sociaux, ses concours et ses performances live, Jacob bouleverse à lui seul les codes du marché de la musique tel que nous les connaissons.

Jacob a grandi avec sa sœur cadette au pied des Smoky Mountains, près de Knoxville dans le Tenessee. Élevé dans la simplicité par une mère dévouée, Jacob apprend la guitare dès son plus jeune âge et ne tarde pas à affuter ses talents de chanteur. Bien vite, il suscite l’intérêt avec ses vidéos de reprises, puis ses chansons originales.

Il ne faut pas plus de quelques secondes pour comprendre l’intérêt suscité par Jacob Whitesides. Tout d’abord, il y a ce sourire spontané, cette tignasse ébouriffée, mais tout cela ne serait rien sans le reste. Sa voix, avec juste ce qu’il faut de rauque, reflète parfaitement son œuvre pleine de chansons pop accrocheuses, parfois explosives, parfois tendres. Malgré ses 18 ans, Jacob rassemble une communauté impressionnante de fans qui ne cesse d’augmenter depuis quatre ans (2 millions de followers sur Twitter, 1,6 million de likes Facebook, 1,3 million d’abonnés Instagram, 366 000 abonnés Youtube accumulant plus de 15 millions de vues).
Sa communauté internationale de fans dépasse les frontières de l’Amérique du Nord et s’étend des Philippines au Portugal, de la Scandinavie à l’Amérique du Sud, du Royaume Uni au Liban, de l’Europe à l’Océanie, et plus encore.

Un an après, le mariage de ses parents commença à s’étioler et Jacob choisit d’emménager avec son père. Malgré l’impact retentissant du divorce, le duo semblait lié par leur amour de la musique. Malheureusement, au bout de six mois, l’adolescent ne supporta plus la relation avec son père et retourna vivre à plein temps chez sa mère et sa sœur. Pourtant, en dépit de ces péripéties (ou peut-être grâce à elles), son désir de s’investir dans la musique s’imposa encore plus clairement.
Il fit ce que tout le monde fait maintenant : poster des reprises lo-fi sur YouTube.

Ayant observé d’autres artistes en action, Jacob savait que des fans dévoués étaient essentiels pour assurer son succès. Ainsi, quand ses vidéos commencèrent à déclencher une certaine popularité, il mit un point d’honneur à communiquer avec chacun de ses « Whitesiders », répondant sans répit à tous les commentaires, installant des alertes Facebook pour discuter avec ses fans du monde entier aux différents fuseaux horaires, prodiguant conseils et encouragements. Quand on le lui demandait, il donnait même son avis sur des groupes, et encore aujourd’hui, il parvient à maintenir un niveau d’interaction personnalisée rarement égalé.

L’histoire de Jacob est typiquement contemporaine : l’épanouissement d’un sympathique et chaleureux garçon venu du fin fond du Tennessee, qui, sous ses airs de mannequin, a prouvé qu’il était aussi futé que doué. S’il est vrai que son talent pour les affaires fascine autant qu’il inspire, c’est la musique de Jacob, des morceaux pop authentiques et décomplexés, qui font tout son charme.

Demandez-lui ce qui le pousse à composer et à jouer, sa réponse sera la même que lorsqu’il a pris une guitare pour la première fois à 13 ans. « J’aime tellement la musique qu’à chaque fois qu’on me l’a enlevée, à chaque fois que j’ai arrêté les concerts, j’ai eu le cœur brisé, » dit-il.

Jacob a donc choisi de s’investir dans sa musique et pour ses fans, en prenant fermement son avenir entre ses mains.

Maxime Lopes sur Google+

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire