Publicité

Interview : le groupe Fireback présente son album Theory of Happiness

Découvrez le groupe de métal Fireback dans cette interview. Les artistes nous présentent leur futur album qu'ils préparent actuellement.

Groupe Fireback

- Pouvez-vous nous présenter le groupe Fireback pour commencer ?
FIREBACK est composé de cinq membres. Seb (chant) et Jo (guitare/chant) ont fondé le groupe en 2009. Après avoir connu plusieurs changements de line up et des périodes compliquées, le groupe n'était pas loin d'abandonner. Puis dans un moment de doute en 2013, nous avons fait la connaissance d'Alex à la batterie. Ce qui redonna le moral aux troupes. Quelques mois plus tard Thibo nous rejoint à la basse avant d'accueillir en 2014 Aurél à la guitare. Le groupe était au complet. Il ne restait plus qu'à travailler dur pour enfin pouvoir prétendre sortir un album. C'est ce que nous avons fait cette année et nous en sommes ici, à deux doigts de conclure notre projet.

- Dîtes nous en plus sur votre univers musical et vos influences...
Même si cela reste centré sur le Metal, nous venons de divers univers musicaux. Les spécialistes du genre seront d'accord pour dire qu'il y a un monde entre le Black Metal, le Metal Hardcore ou encore le Metal Progressif. C'est ce qui fait la force du groupe.
Il est également difficile de définir précisément un genre de Metal tellement il en existe. Donc nous préférons laisser le soin aux personnes d'écouter notre musique et de se faire un avis qui leur est propre. 

- Il y a plusieurs styles dans le métal. Parmis ceux que l'on retrouve dans le groupe il y a le Black Metal, le Metal Hardcore et le Metal Progressif. Pouvez-vous expliquer dans les grandes lignes les différentes nuances pour ceux qui ne sont pas habitués à ce courant musical ?
Je ne dirais pas qu’il y a ces trois styles dans le groupe. C’est plutôt des styles que nous apprécions individuellement et que certains ne partagent pas forcément dans Fireback. Cela enrichit le débat et c’est positif. Cependant il est vrai que dans notre son tu peux retrouver des passages qui vont te faire penser à ça ou à ça. Tout dépendra de tes influences, chacun a sa propre interprétation.
Pour en revenir à la question des différents styles, tu as en effet beaucoup de courant dans le Metal dont le Metal Hardcore, Heavy Metal, Trash Metal, Doom Metal, Metal Deathcore, Metal progressif, Black Metal, etc. Et j’en passe ! La musique Metal est très riche. Un novice pourra peut être trouver ça violent ou inaudible. Mais derrière tout ça il y a une complexité dans l’interprétation des morceaux qui fera pâlir plus d’un musicien. Chaque style de Metal détient ses propres caractéristiques. Certains joueront plus sur la complexité technique des morceaux, d’autres plus sur la « violence », d’autres sur un aspect plus « simpliste » mais efficace. Je vous invite à aller sur internet il y a énormément d’articles à ce sujet.

- Le groupe a connu quelques débuts un peu difficile, puisque les premiers membres étaient sur le point de tout arrêter. En quoi les nouveaux et la cohésion du groupe vous ont-ils permis de rebondir ?
Oui en effet Seb et Moi (Jo) avons, à un moment, pensés tout arrêter. C’était une période de doutes où tu te dis que tout est terminé. Nous ne sommes pas du genre à lâcher prise. Mais là quand tu te retrouves à deux en répète en train de jouer avec un batteur, un bassiste et un guitariste électronique, tu te poses des questions. On a multiplié les annonces, etc. Mais quand ça veut pas, ça veut pas… Après lorsque « miraculeusement » un gars te contacte et te dis qu’il recherche un groupe, tu reprends espoir. C’est très difficile de trouver des musiciens. Non seulement tu veux dans un premier temps des gars qui savent se servir de leur instrument. Mais le plus important, en tout cas par nous, c’est l’entente entre les membres, le feeling. On fait de la musique, c’est artistique. Il faut qu’il se passe quelque chose entre nous et qu’on soit potes avant tout. C’est ça le plus difficile à trouver ! Et nous avons enfin cet équilibre, cette cohésion de groupe que nous recherchions et c’est ça qui nous a permis de rebondir. 

- Après un premier EP très apprécié par les fans, vous êtes sur le point de sortir un album : Theory of Happiness. Que pourra-on retrouver dessus ?
De la musique cool man ! ;) Ça fait un petit moment qu’on est sur ce projet. Il y a eu pas mal de taff dessus. Nous avons sélectionné dans nos compos les meilleurs titres pour cet opus. On a du faire des choix, retirer des morceaux, des parties de morceaux, des riffs, etc. On voulait que ce soit le plus efficace possible. C’est un peu l’ingrédient principal de Fireback depuis ses débuts. On ne passe pas par quatre chemins. C’est un choix. D’autres n’apprécieront pas. C’est ce qui fait la richesse du monde musical. Par contre, ce qui change de notre premier EP, c’est le développement d’une technique plus complexe sans pour autant s’éloigner de notre son.

- Pour financer votre album, vous faites une collecte sur un site de financement participatif. En quoi cela permettra-il l'avancée de votre projet ?
C’est très important pour nous car ce sont les derniers euros qui vont boucler le projet. En effet, nous avons injecté notre argent personnel, mais fait aussi au préalable une demande de subvention au département du Nord - Pas de Calais dans le cadre de la bourse initiative jeune. Après avoir monté un dossier en béton, nous avons obtenu la première partie de l’argent qui nous a amené petit à petit vers le studio. Nous avons également monté une association qui gère le groupe dont les bénéfices des ventes de l’EP nous ont aussi aidés dans notre projet. Mais pour le finaliser, il nous manquait encore quelques euros. C’est là qu’Ulule entre en jeu. J’ai l’ai découvert par la biais d’autres groupes ou d’autres projets. J’ai été séduit personnellement par le système de don avec une contrepartie, et ai immédiatement pensé à l’album. Après avoir démarré il y a environ trois semaines, nous somme à l’heure actuelle à 119 % et il reste encore 17 jours. C’est une expérience très positive. Bien sûr ça demande beaucoup d’investissement personnel : il faut contacter beaucoup de monde, faire la promotion de notre page, expliquer le projet, etc. Ça demande du temps et de la patience. A titre d’exemple, j’ai envoyé plus de 200 mails à mes contacts. Beaucoup me trouveront relou mais pas mal de personnes seront séduit par le concept. Et c’est de ce fait que nous avons atteint notre objectif. 

- Signe du succès de cette campagne de soutien, vous avez dépassé les 100% ! Que souhaitez-vous dire à ceux qui vous soutiennent et qu'allez-vous faire avec le surplus ?
Nous sommes vraiment très heureux de ce soutien et nous remercions le plus régulièrement possible les personnes qui sont là pour nous. C’est très important. Le surplus servira à payer des packs de bières pour le groupe, donc merci à nos donateurs ;) Plus sérieusement, nous allons nous servir de cet argent tout d’abord pour faire plaisir à nos soutiens en développant notre merchandising. Nous allons actuellement sortir des CD, des T-shirts et des badges. Mais nous pensons sortir d’autres petits objets à l’image du groupe. Nous allons aussi investir dans un décor de scène : des roll up. Ça se fait de plus en plus sur les scènes. C’est très visuel et en même temps très pratique pour certaines scènes où on ne peut pas accrocher de décor de fond. C’est aussi très compacte, et ça, c’est important le gain de place. Tout bon musicien se doit d’être un champion de Tetris ^^

 

Vous pouvez soutenir le projet de Fireback sur Ulule.
 

Nous levons nos verres au succès de notre collecte de dons, au futur album et surtout à vous ! Santé à tous ! ????????????La...

Posté par Fireback sur samedi 31 octobre 2015

- Peut être souhaitez-vous nous présenter votre 1er EP (Wake Up) pour ceux qui ne l'auraient pas encore écouter ? Où peut-on se le procurer d'ailleurs ?
C’est le premier CD que nous avons sorti le 22 décembre 2012, jour de l’apocalypse annoncé par les mayas ^^ Il est composé de 4 titres enregistrés chez un ami de longue date : Valentin Alfano. On a choisi à l’époque nos 4 titres favoris et ceux qui fonctionnaient bien en live. On peut encore se le procurer pendant nos concerts (pour la modique somme de 5 €), sur le site : fireback.bigcartel.com, ou en nous envoyant un mail. On peut également le recevoir en contrepartie sur ulule pour 25€ avec le nouvel album, le t-shirt et des goodies. On peut aussi l’écouter gratuitement sur SoundCloud.

- Avez-vous une anecdote à nous donner sur le groupe ou un titre ?
Dans notre histoire il nous est arrivé des trucs sympa sur scène. Une fois lors d’un « gros bide », un gars, qui avait bu une certaines quantités de bières, est monté sur scène et a prit le micro pour insulter le public. Il a sorti un truc du genre « vous êtes tous des cons, y a personne qui applaudi, vous êtes vraiment des enculés ». Merci à lui de nous avoir soutenu ^^ Juste après ce concert on a fait une petite pêche au canard pour se remonter le moral lol
Autre anecdote, on a fait deux dates pour un club de moto. Après un concert bien réussi, c’était au tour de la stripteaseuse de rentrer en scène. Ça change des concerts traditionnels où tu laisses la place à un autre groupe en leur disant : « on vous laisse un baffle guitare les gars ? ». Là c’était plutôt : « bonsoir mademoiselle, on vous laisse la scène c’est parti ! » ^^

- Avez-vous des concerts ou projets prévus prochainement ?
Oui on a déjà quelques dates de prévu dans la région : le 13/02 au Monkey Factory de Meubeuge, le 5/03 à l’hôtel de la musique de Roubaix, le 23/04 au Liverpool de Valenciennes et enfin le 20/05 à l’Olympique de Liévin.
Niveau projets nous allons terminer l’album, le mixage se fera courant novembre chez Hubert au Midnight Studio. Ensuite nous allons lancer la production de merchandising. Puis quand le projet album sera finalisé, nous allons commencer à nous attaquer au clip vidéo. Là encore, beaucoup de taff ^^

- Un dernier mot pour conclure ?
Ben merci à toi pour l’intérêt que tu portes au groupe ! ;) J’invite évidemment les personnes à jeter un oeil à notre page ulule, puis à découvrir l’album quand il sortira. N’hésitez pas également à écouter notre EP gratuitement sur soundcloud. Et enfin, venez nous voir en concert, n’hésitez pas à venir discuter avec nous et surtout boire un coup ! ;)

Merci aux membres du groupe Fireback d'avoir répondu à nos questions dans cette interview !
Vous pouvez également les retrouver sur Facebook.

Vidéo d'un concert

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Pour rester informé de l'actualité de Divertir ; abonnez-vous !

Newsletter

Facebook