Publicité

Interview : La Conscience présente l'album Eclectik

Après son passage l'année dernière, le groupe La Conscience revient dans cette interview pour nous présenter son album Eclectik dont la sortie est proche...
Les fans avaient déjà pu découvrir le titre Le courage d'une lionne en attendant.

La conscience (groupe de musique)

- Vous avez sorti récemment un nouveau single : Le courage d'une lionne. Parlez nous de ce titre.
On avait en tête de faire un titre qui rende hommage à la femme sur une mélodie avec des sonorités africaines.
On s'est donc inspiré des grandes dames qui ont marqué l'histoire mais aussi de celles qu'on côtoie depuis toujours.
Pour info pendant la création titre nous avions appris le décès de Nelson Mandela, lui qui est issu de la tribu Zulu en Afrique du sud on a donc décidé de lui faire un clin d’œil à notre façon en prenant des mots de ce dialecte. 

- Quelles ont été vos sources d'inspirations ?
Le quotidien des femmes, ce qu'elles ont à vivre, à subir, mais aussi la place qu'elles essaient d'occuper dans le monde.
On s'est également inspiré de plusieurs figures emblématique comme Rosa Parks...

- Le courage d'une lionne est un titre engagé, celui du respect des femmes...
Exactement, bien souvent dans le milieu du Hip-Hop que ce soit au niveau rap ou r&b l'image de la femme  n'est pas tout le temps mis en valeur, c'est pourquoi on a décidé de sortir un peu de ce cliché en faisant l'inverse et rendre hommage à la femme. Et puis il faut dire que pour nous c'est plus simple de s'exprimer à travers la musique, dans la vie de tous les jours c'est un peu plus délicat d'exprimer ce qu'on ressent (rires).

 

Le titre Le courage d'une lionne est dès à présent en vente sur iTunes.

 

- Le titre préfigure l'album Eclectik, que pourra-on retrouver d'autre dessus ?
De l'éclectisme ! On s'est amusé à mélanger les styles, la dominante reste bien sûr Hip-Hop mais on retrouve des sonorités de pop, de reggae...
C'est notre premier opus et il y a certains thèmes abordés qui nous tenaient à cœur, il y a des titres engagés mais aussi des titres un peu plus délirant où on se prend un peu moins au sérieux, le but n'étant pas forcément de faire la morale ni de pointer du doigt forcément là où il y a des problèmes, mais on a quand même dit ce qu'on avait à dire (rires).

- Quand devrait sortir l'album ?
D'ici la fin de l'année, la date n'est pas encore prévu, il nous reste certaines choses à achever, néanmoins on espère en novembre.

- Avez-vous une petite indiscretion à nous donner sur les projets en cours ?
Hmm possible... mais pour le moment ce n'est pas confirmé donc comme on dit on ne va pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tuer.  Tout ce qu'on peut vous dire c'est qu'une vraie équipe est en train de se mettre en place et que la gestion de notre groupe prend un tournant assez important, donc à suivre...

- Je crois que de nouveaux concerts sont prévus...
Exact, on sera dans un premier temps le 16 octobre aux 18 MARCHES de Moissy-Cramayel (77), on a d’autres concerts de prévus pour lesquelles on attend confirmation des dates.

- Le passage des artistes francophones à la radio fait débat depuis plusieurs semaines. Artistes, fans, auditeurs... tout le monde est d'accord pour qu'il y ait plus de mixité ; sauf les radios. Que souhaitez-vous dire à ce sujet et notamment aux radios ?
Sans hésiter on est pour la mixité, il faut qu'il y ait de tout sur les ondes pour que chacun puisse avoir le privilège de découvrir les différents styles musicaux qui existent et ils sont tellement nombreux. Étant auto-producteurs on sait à quel point c'est difficile de se démarquer pour passer en radio, il faudrait pouvoir donner l'opportunité aux artistes indépendants de diffuser leur musique pour avoir un retour plus fiable du public. La polémique du moment qui consiste à appeler le ministère de la culture pour avoir l'autorisation de diffuser tel ou tel titre ça s'appelle tout simplement de la CENSURE et c'est vraiment du grand n'importe quoi.

- Question sans rapport. Si vous pouviez faire un titre avec une star, quelle serait-elle ?
On vient tous les 3 d'un univers musical plus ou moins différent donc les avis divergent (rires)
Mais en tant que groupe un artiste comme Blacko ça pourrait bien le faire !

- Un dernier mot pour conclure ?
Que tout le monde reste connecté car les choses vont arriver très bientôt, merci déjà à ceux qui nous soutiennent et aux médias comme Divertir qui prennent le temps de s'intéresser à nos projets.
PEACE !!

Merci au groupe La Conscience pour cette interview !
Vous pouvez également les retrouver sur leur page Facebook.

 

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Pour rester informé de l'actualité de Divertir ; abonnez-vous !

Newsletter

Facebook