Publicité

Interview : la chanteuse Morwenn Le Normand se présente

Pour bien commencer cette nouvelle semaine, nous vous proposons l'interview de la chanteuse Morwenn Le Normand.
Après une reconversion, elle fait revivre la Bretagne en musique !

Morween le Norman

- Pouvez-vous vous présenter pour commencer ?
Je suis Morwenn Le Normand, la trentaine passée, chanteuse professionelle depuis assez peu... 3 ans et demi maintenant. Je me suis retrouvée à faire ce métier un peu par hasard comme poussée par ma destinée qui m'était alors complètement inconnue tant j'aimais mon métier de professeur des écoles. C'est ma rencontre avec Dan Ar Braz qui m'a propulsé sur les planches sans que je m'y attende ! Depuis, c'est comme un évidence pour moi, je ne veux plus rien faire d'autre, la musique est devenue ma vie entière.

- Parlez nous de votre univers musical...
Mon univers est assez mêlé ! Je ne suis pas quelqu'un qui aime rester sur un style et ne plus rien faire d'autre. Je navigue entre la musique de chez moi, la musique traditionnelle bretonne, le jazz, le swing et plus récemment sur des musiques composées par Ronan Pinc qui est sans aucun doute la rencontre musicale qui a été la plus déterminante pour moi. Je crois que nos univers respectifs sont très proches, nous sommes touchés par les mêmes choses. Nous aimons les musiques fines, subtiles mais dynamiques capables d'émouvoir ou de toucher les gens. Il compose des musiques qui allient tout cela et moi, j'y mets ma plume.

- La Bretagne semble très présente dans vos chansons. Quelle importance y accordez-vous ?
La Bretagne, c'est ma vie. Je n'ai jamais souhaité vivre hors de Bretagne, je m'y sens bien. Je suis fière de ma région, des gens qui y vivent. La Bretagne est pour moi une terre solidaire, ouverte sur le monde et dynamique. Elle a su de tout temps lutter contre les oppressions et je lui fais confiance pour traverser les temps difficiles que nous affrontons actuellement, justement de par sa solidarité, son ouverture d'esprit, sa culture ou encore son dynamisme associatif !

- Vous avez fait plusieurs scènes et notamment le mythique Festival de Lorient. Que vous apporte-elle ?
Je chante au festival de Lorient tous les ans depuis que je fais ce métier, mais bien sûr le plus émouvant pour moi a été la grosse scène du Slipway pour la première de la tournée avec Dan Ar Braz. Je me suis retrouvée entourée de Alan Stivell et de Dan, mes jambes tremblaient et les caméras partout étaient très effrayantes...  Mais mon histoire avec le FIL date de bien plus longtemps ! J'y vais depuis toute petite... D'abord en festivalière, puis en bénévole et maintenant pour mon métier... J'espère y chanter à nouveau l'été prochain, ce serait maintenant une déception de ne pas participer à cette grande fête !

- Vous travaillez également avec d'autres artistes...
Beaucoup ! Et c'est un vrai plaisir de naviguer dans les univers des autres ! J'ai eu la chance de travailler avec des gens très généreux comme Dan Ar Braz, Yann Raoul, Marc gauvin, etc... A chaque fois, c'est une nouvelle page d'un livre que l'on tourne... Et on en garde des souvenirs fabuleux.

- Un projet d'album est-il prévu ?
Plusieurs pour 2015, mais pas encore mon bébé à moi, celui je prends mon temps pour le pondre !
Il y aura dans les bacs cette année un album "Coop Breizh" signé Yves Ribis autour de chants pour enfants. Egalement, l'album de mon ami d'enfance et voisin Youn Kamm qui vient d'achever sa tournée avec Ibrahim Maalouf, il sort son album fin mai, et je suis la chanteuse officielle de son nouveau projet. Et puis peut-être un album du nouveau quartet de Ronan Pinc ? C'est une formule que j'affectionne tout particulièrement. Ronan laisse de la place à chacun d'entre nous, ce qui rend l'expression de chacun assez touchante. J'espère que l'on va parler de cette formation "Koreny Koartet' !

- Quels sont vos projets pour 2015 ? Je crois que vous avez déjà quelques dates de concerts...
Oh oui ! Ça démarre très fort en janvier ! La première de Koreny Koartet, où je chanterai les compositions de Ronan Pinc ainsi que mes textes... Des concerts avec mon trio à  moi, où j’interprète tout ce qui m'a construit (des standarts de jazz en breton, des morceaux trads,...). 
J'ai aussi des concerts et festivals où-noz en duo avec Ronan Pinc (attention, notre clip va être diffusé sous quelques jours sur youtube !), mais il y a aussi des spectacles pour enfants de prévus, bref, vraiment pas de quoi m'ennuyer !

- Un dernier mot pour conclure ?
Que la musique vive ! Que les gens continuent à sortir, car nous avons le potentiel pour les rendre un peu plus heureux !

Merci à Morween Le Normand pour sa participation ! Sourire
Vous pouvez suivre son actualité sur sa page facebook ou sur son site web.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire