Publicité

Interview exclusive du groupe N21

On vous les a présenté il y a quelques jours dans un article, mais dès que possible on aime bien revenir aux fondamentaux...

C'est pourquoi Alan, Aurélien et Dorian (qui forment le groupe N21) nous ont fait le plaisir de répondre à notre interview exclusive.
Découvrez tout de suite les infos croustillantes qu'ils ont révélé !

Groupe N21

- Pouvez-vous revenir chacun brièvement sur votre parcours ?
Alan : De mon côté, après avoir commencé à apprendre la basse quand j'étais adolescent, j'ai navigué de projet en projet et j'ai roulé ma bosse dans une multitude de groupes de tous styles avant de me retrouver dans N21.
Dorian : Moi j'ai intégré N21 très jeune, c'est donc mon premier vrai projet, mais avant ça j'avais d'une part une chaîne Youtube sur laquelle je publiais des drum covers, et d'autre part j'ai fait pas mal de dates avec un orchestre de variété.
Aurélien : J'ai un peu le même parcours qu'Alan, j'ai joué dans beaucoup de groupes, parfois à la guitare, parfois à la batterie, parfois à la basse... J'ai aussi créé une chaîne de reprise sur laquelle je postais des covers rock de titres actuels, j'adorais revisiter à ma manière des titres qui n'avaient rien à voir avec mon style.

- Parlez nous un de votre style de musique et de votre griffe...
Aurélien : N21, c'est globalement articulé autour de la pop, mais on est plutôt ouverts, on écoute de tout, et on aime bien s'inspirer de pas mal de styles différents, reprendre quelques plans ou idées qui n'ont rien à voir, se les approprier, les remettre à notre sauce... Ne pas se contenter d'aligner 4 accords, et essayer de créer quelque chose qui soit assez riche et dense musicalement.

- En regardant le clip La mauvaise place, on pense un peu à ce que faisait Kyo il y a une dizaine d'année. Qu'en pensez-vous ?
Alan : Alors déjà c'est vraiment flatteur, on adore ce groupe, il a bercé toute notre adolescence... Espérons que dans 10 ans, au delà des sonorités, on pourra aussi comparer nos parcours respectifs (rires) !
Dorian : Kyo, pour les gens de notre âge, c'est un peu LA référence niveau pop-rock français... Même si on trouve ce titre différent de ce qu'ont pu faire Kyo, ça reste un titre pop-rock, et français, alors en effet la comparaison s'impose un peu d'elle même.

- Racontez nous un peu l'histoire de ce titre...
Alan : La mauvaise place, c'est l'histoire d'un type fou amoureux d'une amie à lui. Mais la fille ne s'en rend pas compte, à ses yeux il reste le bon copain à qui elle raconte ses déceptions amoureuses, et lui dit que tous les mecs sont des cons, que lui c'est l'homme idéal... Le mec est torturé par la situation, coincé dans la "Friendzone".
Aurélien : L'ironie du sort, c'est qu'à l'origine, cette histoire était totalement fictive. On trouvait simplement le sujet intéressant et on a eu envie d'en faire une chanson. Sauf qu'au moment où le clip est sorti, je suis tombé amoureux d'une fille et j'ai été friendzonné justement... Maintenant ce titre est criant de vérité ! C'est décidé, la prochaine fois on sortira une belle chanson d'amour qui finit bien (rires) !

 

Le titre La mauvaise place est également en vente sur iTunes.

 

- Vous préparez actuellement votre 1er single. Que contiendra-il ?
Aurélien : En effet, après des mois de débats et des dizaines de versions, on a enfin trouvé l'équilibre musical qu'on cherchait pour ce prochain single, et il est dans la boite ! On ne voudrait surtout pas spoiler, mais tout ce qu'on peut dire, c'est qu'il sera différent de la mauvaise place, et que la sortie est pour (très) bientôt !

- Je suis sûr que vos fans seraient ravis de vous retrouver prochainement : des concerts en vue ? Je crois que vous allez jouer avec d'autres artistes...
Dorian : Comme on travaille à fond sur le prochain single, on ne peut pas jouer autant qu'on le voudrait... Ceci dit en effet nous jouerons le 17 octobre à Lille puis le 21 à Paris.
Alan : À Paris nous serons en première partie du groupe Metro Station, c'est un groupe qu'on a pas mal écouté quand on était ados, ça va faire tellement bizarre de les rencontrer des années plus tard...

- Une indiscrétion à donner ?
Aurélien : Ouais, Alan est gay (rires) ! Non, sans plaisanter, on vous avoue un truc, on est de grands enfants ! Avant de dormir, souvent, il y en a un qui lit Harry Potter, un qui joue à Pokémon sur sa Game Boy Color, chez moi on a une Sega Megadrive et une GameCube... On vous laisse imaginer la scène !
Alan : Faut qu'on fasse une chanson là dessus les gars, ce serait marrant !

- Un dernier mot pour finir ?
Dorian : Mmm... Tabouret. (rires)
Aurélien : Vous êtes de plus en plus nombreux à suivre notre belle aventure, et on ne vous remerciera jamais assez pour ça ! Un groupe n'est rien sans son public... Alors du fond du coeur merci à tous, et on espère vous voir très vite sur scène !
Alan : Ou alors on se fera un petit barbeuc sympa tous ensemble, c'est cool aussi !

Merci à tous les membres de N21 d'avoir répondu à nos questions !
Retrouvez les également sur leur page Facebook.

 

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire