Publicité

Interview du compositeur de jazz Martial Henzelin

Martial Henzelin est un compositeur de jazz fan de musique depuis son plus jeune âge, puisqu'il a commencé à 8 ans. Il revient sur son incroyable parcours et nous parle de ses projets.

Martial Henzelin

- Est-il possible de vous présenter pour commencer ?
Je suis pianiste / claviers / orgue et chanteur professionnel depuis 30 ans. J'ai 53 ans il parait ! 
Auteur compositeur, j'ai participé à de nombreuses formations du duo au petit big band.
J'ai aussi créé plusieurs groupes comme : Les Sweeties, Mcube, 5sans1, Suzy et Les jaunes  etc... Et puis mon groupe actuel Martial Henzelin Trio / quartet.

- Vous avez fait des études au Conservatoire de musique de Montbéliard dès votre plus jeune âge, j'aimerai que vous reveniez un peu plus en détails sur cette formation. Qu'est ce qui vous a poussé à suivre ce cursus et comment cela se passe-il dans les grandes lignes ? 
Oui j'avais 8 ans  environ lorsque je suis arrivé au conservatoire de Montbéliard, je voulais une formation classique qui me permettrait techniquement de jouer dans tous les styles, notamment le Jazz, même si à l'époque je ne le savais pas encore ! (Mais j'écoutais déjà Rhoda Scott et Jimmy Smith). J'y suis resté seulement 4 ans pour prendre des cours privés chez une prof de piano classique.  

- Parlez nous de vos influences : c'est à la fois jazz et musique du monde ? 
La musique que je préfère est le Jazz cool ( jazz binaire) teinté de toutes sortes d'influences, chanté ou instrumental comme Georges Benson, Wes Montgomery, Joe Pass, Herbie Hankock, Bill Evans, Thierry Eliez, Tania Maria, Al Jarreau, Bobby Mac Ferrin, Kirt Elling, Gregory Porter,  etc...
Malheureusement en France cette catégorie "Jazz cool" a beaucoup de mal à être représentée et produite. Avis au Prod !!!  

- Il y a quelque chose qui m'intrigue et dont j'aimerai bien que vous m'expliquiez c'est la signification du terme Minaho (mots Béninois, en français : "On va danser") groupe dans lequel vous êtes présent et quelles influences cela vous apporte-il. 
Beaucoup d'influences car ce groupe en plus d'être constitué d'amis de longue date, mélange la pop, le bop, la funk, le groove, les voix, la musique africaine, le latino, le jazz,  c'est un melting "potes" où l'on a tous notre mot à dire, créé par mon ami Pascal Vignon. Du bonheur.

- Est-il possible de nous présenter l'un de vos titre : That's all ? Peut-être aurez-vous même une indiscrétion à nous fournir lors de sa création... 
A l'époque de That's all  j'habitais en banlieue nord Est de Paris et ce titre, qui est aussi le nom de l'album, raconte Paris dans ses travers archi clean et archi crades, la mise à plat de sensations de vie dans cette grande ville qui même si elle  très jolie et m'a toujours un peu inquiété.  En 97 j'ai retourné ma vie pour monter à Paris et arrivé dans le 5ème, j'ai eu l'impression d'être dans un village (surpeuplé). J'ai rencontré assez vite beaucoup de  musiciens et ai joué un peu partout, That's All raconte un certain nombre de ces visions personnelles. 

- Vous accompagnerez même les plus grands comme Liane Foly et en 2000 vous accompagnerez la troupe Des Enfoirés. Cela doit être un grand moment dans une carrière artistique ? 
Oui bien sûr mais j'avais la chance de connaitre son frère personnellement bien avant elle. Très sympa Liane ! 
Pour  Les Enfoirés, c'était lors d'une soirée à l'Etoile juste après un de leur concert. En bon moment de musique avec Jean Jacques Goldman, et toute la clic... 

- Vos musiques accompagneront même des films... 
Avec l'aide Jean Marie (compositeur) et de Daniel Lamia (saxophone) j'ai eu l'occasion de participer à plusieurs extraits de musiques de film, pour France 2, France 3, le cinéma et le théâtre.

- Avez-vous d'autres projets en cours ? Des concerts ? 
Oui un projet d'album jazz acoustique en petite formation ( piano / chant, contre basse, batterie).
Beaucoup de concert cette année à venir, heureusement !!! N'hésitez pas à vous rendre surFacebook pour être informé.

- Un dernier mot pour conclure ? 
La musique est mon métier et aussi ma vie, passionné depuis que je suis petit, à l'âge de 4 ans  je réclamais déjà de jouer du piano à qui voulait l'entendre !
  Heureusement mes parents et mes choix m'ont amenés droit dedans, Merci pour cette chance ! 
Merci à vous ! 

Merci à Martial Henzelin de nous avoir accordé cette interview ! Sourire
Retrouvez le sur sa page Facebook et visitez son site web.

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Pour rester informé de l'actualité de Divertir ; abonnez-vous !

Newsletter

Facebook