Publicité

Interview de RIDSA : son parcours, ses projets

Devenu l’une des figures marquantes de la pop française, Ridsa enchaîne les succès. Avec une relation privilégiée avec ses fans, le chanteur revient sur son parcours dans cette interview et commence à dévoiler les coulisses de son futur album...

Ridsa

- Le single Je M'en Fous vient de sortir, pouvez-vous nous en parler ?
Le single Je m’en fous est un message personnel que j'avais à faire passer et sachant que l'été arrivait, j'ai préféré mettre des sonorités festives sur ce titre. 

Le single Je m'en fous est disponible en téléchargement légal sur iTunes.

- L'album Tranquille doit être certifié Disque d'Or, êtes-vous heureux de ce succès et est-ce que vous vous y attendiez ?
J'ai eu quelques rêves et quelques objectifs. Ce disque d'or en était un, donc c'est avec énormément de fierté que j'ai reçu ce disque d'or que je dédie également à tous ceux qui me soutiennent. 

- Une anecdote à raconter ?
L'anecdote c'est que je dois un disque d'or à H Magnum car il m'avait dit « Ton album Tranquille sera disque d'or ! Si j'ai raison je veux le mien » sur le ton de la rigolade car j'enregistrais à son studio. 

L'album Tranquille est téléchargeable légalement sur iTunes.

 

- RIDSA : plus un acronyme1/ qu'un pseudo ; la musique représente certaines valeurs pour vous. Quels messages doit-elle faire passer ?
La musique a plusieurs messages, elle peut à la fois faire cogiter, pleurer ou bien sourire. Pour moi elle doit faire plus que ça, elle doit presque donner des leçons, faire passer des morales ou encore aider les gens. Après des coups durs, il y a des mots qui font plaisir à entendre et qui nous aident à nous relever, pour moi la musique doit apporter un message, et parfois quand le message n'est pas présent, elle doit faire sourire ou faire danser les gens avec des mélodies simples et des airs entraînants. 

- Ce qui est intéressant, c'est que les gens se retrouvent dans vos histoires d'amour. Par exemple Amour sans fin continue d'avoir de nombreux commentaires à cet égard...
J'avais quelques proches qui venaient me confier au moment où j'écrivais beaucoup plus de chansons d'amour, et leurs histoires se ressemblaient toutes à quelques détails près, donc c'était moins compliqué de raconter ce que les gens voulaient entendre. 

- Vous donnerez un concert au Trianon de Paris prochainement. Qu'attendez-vous de cette rencontre avec vos fans ?
Pour mon concert au Trianon, je m'attends à voir ce que vois lors de chacune de mes représentations. Des gens qui sourient, chantent, sautent et dansent. Des gens qui viendront avec le sourire et qui repartiront avec le sourire car j'ai un public très réceptif, grâce à qui je prends énormément de plaisir sur scène.

 

J'ai meme pas de mots .. Ça fait chaud au cœur .. #Lacestdie #54millionsdevues #54millionsdemerci

Une vidéo publiée par Ridsa ® (@ridsaoff) le

- Quels seront vos projets à venir ? On sait par exemple qu'un nouvel album est en préparation, des infos à nous donner ?
Le prochain album sera un album sur-mesure. Contrairement au précédent, je vais parler de ma vie personnelle, et je suis présent au studio de A à Z, de la première note de la composition au mix. 

- S'il y avait un projet artistique improbable à réaliser, quel serait-il ?
Hum, je dirais monter mon propre label et produire des artistes.

- Vous êtes un grand fan de foot, je crois que vous vouliez même en faire carrière. Pas trop déçu de ce revirement ?
Non du tout, même si je prends autant de plaisir avec un ballon au pied qu'avec un micro à la main, tout est écrit selon moi ; je devais me retrouver ici à chanter donc non je ne suis pas déçu. 

- D'ailleurs c'est un ami qui vous a un peu poussé dans la musique, alors que vous étiez un peu réservé à l'époque et le succès est pourtant au rendez-vous...
Oui un ami m'a conseillé le studio, et puis c'est venu comme ça, j'ai toujours vécu au jour le jour sans penser au lendemain. La veille sur un terrain le lendemain dans un studio et aujourd'hui un disque d'or... Personne de mon entourage que ce soit ma famille ou mes proches, ne pouvaient imaginer cela, j'ai toujours été un peu fou et pris des décisions sur des coups de têtes.

- Le succès vous l'aurez également eu avec le titre Là c'est die qui a tourné en boucle sur les radios et à la télé. Les fans ont afflué sur les réseaux sociaux. Vous vous y attendiez ?
Le morceau Là c'est die c'était quitte ou double, soit il passait inaperçu, soit il faisait un carton. Par chance c’était la 2ème option...

- Qu'avez-vous envie de dire pour conclure ?
Pour conclure, j'avouerais que je ne réalise toujours pas tout ce qu'il m'arrive, mais que je prends un plaisir fou, et surtout que je remercie énormément tous ceux qui m'ont amené jusqu'ici par leur soutien car avant de signer mes premiers contrats ils étaient déjà présents, que eux, mes quelques sous en poche pour payer le studio et les clips, et moi-même. Aujourd'hui ils sont de plus en plus nombreux et j'espère les rencontrer tous lors d’une tournée. 

Merci à RIDSA d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

1/ RIDSA : signifie Respect, Identité, Détermination, Solidarité, Authenticité

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire