Publicité

Interview : Bruit qui court présente son album X

Le groupe Bruit qui court nous présente son 3ème album intitulé X. Actuellement les membres préparent leur futur album et proposent même aux fans d'écouter les titres en exclusivité sur scène...

Bruit qui court

- Pouvez-vous nous présenter votre groupe ?
Bruit Qui Court est composé de quatre personnes. Damien Baudru à la batterie et au glockenspiel, Sylvain Albault à la basse, Sandra Da Silva aux claviers et au Toy Piano et moi, Nicolas Lafforgue, aux claviers et au chant. Je suis l'auteur du groupe.

- Vous avez annoncé entreprendre une révolution dans votre style musical, est-il possible de nous en dire plus ?
A la suite du départ du guitariste historique du groupe nous avons décidé de nous resserrer dans une version à 4 sans guitare. Ce processus a entrainé une nouvelle façon de composer, une nouvelle façon d'envisager la scène, un nouveau son avec une nouvelle poésie.

- Pouvez-vous nous présenter votre 3ème album : X ?
X arrive en fin de vie, il a un an et demi. C'est à mon sens notre album le plus abouti jusqu'à maintenant. 13 titres, assez post rock avec une poésie en prose. On abandonne pour de bon le rock rap pour passer à quelque chose qui nous correspond plus, un rock ambiant, avec de longues montées, une voix parlée. Il est construit autour de la parole de Charlier Bauer, penseur libertaire, homme de combat qui a passé un quart de siècle derrière les barreaux.

- Faites nous vivre l'envers du décors du titre Ma haine, ma colère et ma rage...
Ma haine, ma colère et ma rage est construit justement autour d'une phrase de Bauer. C'est un long texte parlé sur une basse très post rock selon moi. Un titre qui nous a permis de mettre en avant notre envie de servir la poésie, qu'elle soit musicale ou parlée. Avec toujours au cœur du projet le besoin de parler de politique. D'être politique.

 

- Avez-vous une anecdote à raconter sur l'album X ?
Tout simplement, composé et maquetté en deux mois. De l'ultra spontanéité.

 

Vous pouvez vous procurer l'album X de Bruit qui court sur Bandcamp.

 

- Je crois que des concerts sont prévus. Pouvez-vous nous en dire plus et indiquer ce que vous procure la scène ?
Nous arrivons au bout de la défense de cet album. Nous sommes en cours d'écriture du prochain. Donc sur nos deux prochaines dates qui vont nous amener à L'Enclos dans le 82 ou encore à la Bigaille à Marennes dans le 17 nous jouerons de nouveaux titres, à 80%. Pour nous il est important de défendre avant tout notre projet sur scène. Nous avons toujours validé tous nos projets par ce révélateur là. Notre musique est hybride, elle n'est pas dansante, quand on monte sur scène le risque est présent. Et c'est ça qui est important.

- Quels sont vos futurs projets ?
Un nouvel album, que nous enregistrons en mars à Toulouse. Un album sur la nuit. Avec une création vidéo et pas mal de nouvelles choses à montrer.

- En septembre, vous recherchiez des cuivristes pour votre prochain projet, une petite exclusivité à nous donner ?
Oui, les cuivres seront une de ces nouveautés.  Nous avons envie d’expérimenter. Essayer à chaque fois de nouvelles choses.

- Un dernier mot pour conclure ?
Merci pour ces questions !

Merci à Bruit qui court d'avoir répondu à notre interview !
Vous pouvez poursuivre l'aventure sur la page Facebook ou le site internet.

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Pour rester informé de l'actualité de Divertir ; abonnez-vous !

Newsletter

Facebook