Publicité

Interview : Alexy Large présente She hates love

Découvrez Alexy Large. Le chanteur ne s'arrête pas à un seul univers et va de la Pop ou RnB, tout en conservant une harmonie. L'auteur, compositeur, qui peut s'inspirer dans le métro, se confie dans cette interview...

Alexy Large

- Canada, Sénégal, Réunion, France : comment ces différentes cultures vous inspirent-elles et vous influencent ?
Je ne sais pas vraiment si tous ces pays ou j'ai vécu m'inspire au niveau de ma musique, c'est plus dans la vie de tous les jours que ça joue, j'ai une façon peut-être différente de voir les choses.

- L'une de vos particularité, et ce dont j'apprécie, c'est la richesse de votre style et de votre univers musical. Vous pouvez passer de la RnB US à la Pop française avec dextérité. Comment expiquez-vous cela ?
Premièrement MERCI, ensuite je sais pas trop quoi répondre, je suis juste un grand passionné de musique mais vraiment, je peux passer des heures à jouer du piano ou même juste en écouter, je m'arrête dans les métros pour écouter les artistes qui y jouent, du coup ça joue certainement sur mon univers musical, je ne m'enferme pas dans une catégorie, j'aime aller dans d'autres directions, pop, rnb, électro, je ne suis pas fermé.

- Parlez nous de l'histoire de votre titre She hates love...
C'est la suite de Tu es la seule, sauf que ça a mal tourné et malheureusement la fille avec qui j'étais ne m'en voulait pas seulement à moi mais elle en voulait aussi à l'amour, c'était un tout, d'où le titre She hates love.
PS : Aujourd'hui c'est arrangé, d'ailleurs je poste de temps en temps des photos d'elle sur mon instagram @alexylarge

- Avez-vous une anecdote à nous raconter sur ce titre ?
Oui, grace à cette musique, elle a compris que je lui faisais un "appel de phare, un reviens" et à ce jour on est ensemble.

- En quelques heures She hates love est entré dans le TOP 50 des ventes iTunes au moment de sa sortie. Quel effet cela fait-il ?
Ca fait tellement plaisir, de se dire que je compose, écris et chante des choses qui me tiennent à coeur, qui sont avant tout personnel et de savoir que ça touche des gens, que des personnes achètent mes musiques pour me soutenir, ça fait vraiment quelque chose. 

 

Vous pouvez acheter le titre She hates love sur iTunes.

 

- Vous serrez en octobre au "Web Talents Festival" de Paris. Comment abordez-vous ce concert ?
J'y travaille déjà beaucoup, je suis actuellement entrain de travailler sur mes projets "concerts" en salle de repet' pour justement donner le meilleur de moi en live, je suis impatient d'être sur cette scène, même si je stress déjà haha.

- D'autres dates sont-elles prévues ?
Oui, plusieurs mais je n'ai pas les dates / lieux pour le moment, les infos seront sur ma page Facebook au moment voulu.

- Quelle importance accordez-vous à vos fans ?
Beaucoup d'importance, ce ne sont pas que des "fans" pour moi, d'ailleurs j'aime pas trop ce mot, pour moi ce sont comme des amis, une famille, comme tout le monde parfois j'ai des coups de mou et j'ai juste à lire les messages que je reçois pour aller mieux, certains ont besoin de psychologue, moi j'ai besoin d'eux !

- Quels sont vos futurs projets ?
De belles collaborations, je travaille sur beaucoup de musiques en ce moment avec Dj ERISE et SEYSEY.

- Un dernier mot pour conclure ?
J'aime pas les derniers mots car c'est un signe de fin, alors je me contenterais de vous dire merci à tous pour le soutien au quotidien et j'espère ne jamais vous décevoir. QUE VIVE LA MUSIQUE !

Merci à Alexy Large de nous avoir accordé cette interview !
Vous pouvez également le retrouver sur sa page Facebook.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire