Publicité

Greg Kozo : l'EP 9 minutes

Greg Kozo est de retour le 30 novembre avec son nouvel EP 9 Minutes à découvrir avec le clip du titre Silk qui une fois encore affole la rétine avec ses images de combat de boxe. L'ex Make The Girl Dance revient aux racines de la musique électronique qu'il affectionne avec ce nouvel EP quatre titres inspiré par les mutations robotiques et la technologie moderne.

Greg Kozo

Greg Kozo
Nouvel EP 9 minutes

Sortie le 30/11/2018 chez Roy Music / Believe

Avec ce nouvel EP en solo, Greg Kozo retrouve une musique essentiellement instrumentale, nourrie de rythmes puissants, qui devrait séduire les fans de son titre You et dans laquelle pointe plus que jamais en arrière-fond son amour pour la techno.

Toujours aussi productif, le producteur parisien multiplie les projets depuis une dizaine d'année. 9 minutes, le nouvel EP sort chez Roy Music, avec en exergue le single Silk et annonce une série de quatre maxis à venir dans les prochains mois. Mais pour l'heure, on découvre Silk et son clip percutant qui promet une belle raclée.

Greg Kozo a toujours vécu sur une planète qui s’appelle musique et, tant mieux pour nous, il n’a pas l’intention de déménager. Très jeune déjà, ado qui pense plus aux grafs qu’à l’école, elle devient sa planche de salut.

Apaisé par quatre ans d’école de jazz qui fait aujourd’hui sa force. Il s’essaie comme bassiste pour différents groupes de pop rock, apprend le métier d’ingénieur du son aux côtés d’un requin de studio pour les grosses stars de la pop et constate que la petite boîte à rythme qui l’accompagne quand il répète sa basse l’excite bien plus que sa guitare. C’est à la Winter Conference de Miami qu’il a la révélation et découvre un monde qui le fascine : lui qui avait toujours envisagé la musique sous son côté le plus sombre et rock, découvre que la house et l’électro font danser et sourire les gens. Ce sera sans retour : il balance quelques maxis en solo, donne des coups de mains à des potes musiciens, fait le DJ à droite et à gauche, devient sélecteur sonore pour les Galeries Lafayette...

Jusqu’au moment où, en 2009, le succès montre le bout de son nez via sa rencontre avec l’animateur télé Pierre Mathieu, qui le pousse à monter avec lui Make The Girl Dance. En pleine explosion du son banger et de la french Touch 2.0, MTGD et sa formule sex and drugs and BPM, ses clips érotiques qui font le buzz et sa musique bourrée d’énergie et d’humour, s’affirme comme une machine de guerre à l’intention des dance floors. Sept singles plus tard, deux albums rondement ficelé sous le coude et des tournées - des clubs aux festivals - qui emmènent le groupe tout autour du monde à partager l’affiche des plus grands comme les Chemical Brothers, MTGD est une machine rôdée qui tourne quasi toute seule.

L’aventure Make The Girl Dance prendra fin en 2015. Un mal pour un bien car Greg Kozo décide de se consacrer pleinement au développement de sa carrière, que ce soit en tant que musicien, producteur ou même réalisateur. Avec une vingtaine de clips à son actif en tant que réalisateur, 2 EP et son 1er album This is Not Hollywood, la période post MTGD n’est pas de tout repos.

Avec ce nouvel EP en solo, Greg Kozo dévoile la palette de couleurs de sa musique électronique. Une musique aux influences larges, électronique oscillant entre house sombre et une techno épurée, mais aussi soul et jazz (le producteur a étudié quatre années à l’Ecole de jazz de Paris). 9 minutes est le premier EP d’une série de 4 qui sortiront consécutivement cette année. Un disque personnel et intime élaboré par un musicien épris de liberté.

1ère étape de cette nouvelle aventure, la sortie de son nouvel EP 9 minutes le 30 novembre 2018 sera l’occasion pour l’artiste de revenir aux sources de la musique électronique qu’il aime, une direction moins pop, plus pointue et profonde qui rappellera son 1er EP You. "J’ai eu envie de revenir au format que j’avais exploré avec YOU. Peu de voix... J’ai voulu recommencer à écrire seul dans une pièce sans le ping pong d’écriture avec un(e) chanteur(se). En enlevant les voix, je voulais me rapprocher d’une musique plus intime et spontanée".

Musique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire