Publicité

Gilles : l'EP Son prénom

"Identité", "pédé", "enfant d'immigré"... Des mots qui le définissent et résonnent avec l'actualité. Découvrez l'EP Son prénom de Gilles.

Des mots que Gilles emploie sans filtre pour parler de lui, de sexe, de Paris, ou de la manière dont on peut toujours se réinventer. Loin des catégories de genre et des conservatismes de la société, son premier EP prend quelques libertés avec la chanson française et ses thèmes habituels. Si l'on remarque un air de famille avec Alex Beaupain, c'est qu'il partage un de ses compositeurs avec lui, un dénommé Nicolas Subréchicot (qui a co-réalisé l'EP avec Pierre Lavandon).

Une filiation avec Etienne Daho ? Gilles connassait bien son oeuvre avant de travailler avec l'un de ses guitariste de toujours, François Poggio. Son prénom est le début d'une aventure musicale aux textes forts et directs.

Sur scène, Gilles inscrit son énergie dans une bulle rose et rock, cultivant le souvenir de Daniel Darc, Francis Lai et quelques fantôme de la new wave... Connu hier pour avoir écrit plusieurs romans sous le pseudonyme d'Ariel Kenig, Gilles (son vrai prénom qu'il utilise aujourd'hui pour chanter) fait une entrée coup de poing sur la jeune scène française.

Musique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire