Publicité

Gaëlle Buswel présente l'album New day's waiting

Bercée dès son plus jeune âge aux musiques des 70's et au blues, Gaëlle a intégré les codes de nombreuses influences musicales variées. Après le remarqué black to blue, Gaëlle Buswel revient avec son nouvel album New day's waiting.

Gaelle Buswel

Pouvez-vous nous présenter votre album New day's waiting ?
C’est mon 3ème album, enregistré en analogique entre la France et le Texas.

Qu'appréciez-vous dans le blues ?
C’est la base de toutes les musiques, c’est une musique qui me parle énormément dans sa simplicité et son authenticité.

Quelles ont été vos inspirations pour cet album ?
Les rencontres, la maturité des 2 ans et demi passés sur la route à travers le monde avec l’album précédent et surtout un roadtrip de 45 jours aux US qui m’a permis de me reconnecter avec les vraies valeurs de la musique. Cet album est un peu comme un grand voyage à travers la vie ! C’est un album très folk rock, blues rock avec une touche de rock 70’s.

Peut-on en savoir plus sur le titre 25 hours ?
Avec l’album précédent nous avons donc voyagé 2 ans et demi à travers le monde et ça inspire beaucoup, cette chanson a été est un peu comme notre journal de bord.

Est ce qu'on peut dire que cet album respire une vraie joie de vivre pour redonner du souffle dans des périodes pas forcément folichonnes ?
C’est exactement ça. Chaque chanson est une expérience qui permet d’avancer vers quelque chose de nouveau et surtout de positif.

Parlez nous de l'ambiance et du tournage du clip de So Blue...
C’est un clip réalisé par Vincent Cerda de Scopandfolk TV qui me suit depuis plusieurs années. Nous voulions réaliser un clip qui nous montrait sur la route, puisqu’elle parle d’un road trip. C’est un mélange entre clip et live en même temps. Notre vie sur la route dans un vieux pick up des années 60.

D'où vient l'idée du nom de New day's waiting pour l'album ?
C’est justement l’idée globale de cet album allez vers un nouveau jour, vers quelque chose de nouveau, une nouvelle avancée. New day’s waiting est la suite du Titre Selfish Game de l’album précédent, ça a permis de créer un lien entre ces 2 albums.

L'album New day’s waiting de Gaëlle Buswel est disponible sur iTunes.

 

Vous avez très appréciez quand vous avez reçu les vinyles de l'album. Il y a vraiment un mythe sur ce support qui n'est plus si jeune...
Ah ça replonge en enfance, j’ai grandi avec les vinyles qu’écoutaient mes parents et il y a un côté très rituel avec la musique aussi et ça revient beaucoup à la mode.  Sur un vinyle il y a un son chaud, velouté que tu n’auras jamais sur un CD ou du MP3 et ces amateurs de bon son sont encore très nombreux.

Ca fait quoi de passer sur la télé polynésienne ?
C'est peu courant d'avoir des relais dans les DOM-TOM... C’est vrai que c’est une chance et ça fait parti de mes premiers JT en direct avec celui de Montréal. Je dis toujours je vais là où on veut de ma musique et se retrouver sur ces îles paradisiaques à l’autre bout du monde pour partager ça c’est fantastique et c’est un public extrêmement chaleureux.

Plusieurs fans ont posté des photos en clin d'oeil sur les réseaux sociaux. C'est important cette relation que vous entretenez avec eux ?
Oui c’est très important pour moi d’avoir cette belle relation avec eux, car mes 2 derniers albums ont été réalisé grâce à  des sites participatifs et certains nous suivent depuis des années, d’autres ont rejoint l’aventure et nombreux nous ont soutenu via ces sites ! et aujourd’hui ma musique existe également grâce à toutes ces personnes qui nous soutiennent de près ou de loin et qui vont voir nos concerts.

Plusieurs concerts et festivals sont programmés, dont certains à l'étranger, peut-on en savoir plus et quel est votre ressenti d'être avec le public sur scène pour défendre New day's waiting ?
Oui nous avons de supers festivals au rendez-vous de l’été, nous serons le 9 juin sur le Montereau Festival,  le 5 juillet à Cognac Blues Passions avec M, le 7 juillet à Sierre Blues Festival avec Vintage Trouble et ZZ Top et ce mois ci nous serons à Moulin et à Rodez dans les Salles de cinémas All That Jazz en concert, mais aussi en juin à Léognan et un peu partout en France mais aussi en Allemagne dès juillet... Toutes les dates sont sur mon site internet.  
Le ressenti avec les fans et sur scène avec cet album est tout simplement génial, un vrai bonheur et chaque concert est unique. C’est un véritable moment de partage, d’émotions, de fête… il faut venir vivre un de nos concerts pour s’en rendre compte par vous-même :-)

D'autres projets sont-ils en cours ?
Les projets ne s’arrêtent jamais, et j’ai déjà plein de petites idées qui fourmillent dans ma tête mais là nous allons beaucoup tourner avec cet album sur 2017 et 2018.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Eclatez vous, réalisez vos rêves et j’ai hâte de vous rencontrer sur un de nos concerts !!!!

Merci à Gaëlle Buswel d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez la également sur Facebook.

Maxime Lopes sur Google+

interview Musique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire