Publicité

Flavel Romero présente son single Chebba en interview

Flavel Romero, connu pour son duo avec Neto, a débuté sa carrière solo en 2015. Le chanteur présente l'un de ses single en interview : Chebba.
Désormais repéré par Five Music, Flavel Romero a commencé la musique à 6 ans.

Flavel Romero

- Grand fan de Michael Jackson : en quoi vous inspire-il dans vos compositions et quel est votre titre préféré ?
J’aime ses vibes, c’est sûr que je ne pourrais pas faire comme lui mais il m’inspire beaucoup ! Sa présence sur scène, comment il dansait, tout m’inspire pour mes live.
Mon titre préféré ? C’est dur, il y en a trop ! (Rires) Allez, mes 3 titres préférés  sont Bad, Billie Jean et The way you make me feel.

- Est-il possible de revenir rapidement sur votre univers : le reggaeton - slow ?
J’écoute de tout à la base, vraiment. Aussi bien du RNB que de la variété française, du rap, du kudo. Je m’inspire de tout pour faire ma musique (Sourires)

- Vous avez récemment sorti votre single Chebba. Pouvez-vous nous le présenter ?
Chebba est mon 1er single solo depuis Flavel & Neto. J’étais en studio et j’enregistrais en yaourt Chebba parce que je n’avais pas encore les paroles et en sortant de la cabine, le producteur m’a dit « Tu sais ce que Chebba veut dire belle / beauté en arabe ? » et je suis partie de là pour écrire la suite !

- Le mélange du portugais et du français dans vos textes, un clin d'oeil à vos origines... Pourquoi avoir fait ce choix particulier ici ?
Je suis né en France donc je parle français et le portugais c’est plus mes origines cap-verdiennes mais j’ai aussi de la famille au Portugal. Je pense qu’il fallait du portugais et du français pour plaire à toutes ses communautés.

- Dans le clip on vous retrouve dans un jeu de séduction. Etes-vous un grand séducteur ?
(Rires) Un peu. Mais je suis timide en vrai, je préfère que la fille vienne à moi ! Même si je vois une fille dans la rue qui me fait des appels de phares, je ne pourrai pas l’aborder !

- De plus en plus de tournages de clips ont lieu en Afrique du nord. Les conditions de tournage y sont plus favorables ?
Pas particulièrement. Après, c’est vrai qu’il y fait beau et on voulait changer de cadre pour mon 1er clip solo, marquer le coup !

- Une anecdote sur Chebba ?
Que Chebba a été prononcé totalement au hasard à la base (Rires) Et que cette chanson contient de vraies phrases de séducteur comme « Si le monde est à moi, le monde est à nous ».

- Le 7 mai vous étiez en showcase. Comment s'est passé votre rencontre avec vos fans ? D'autres concerts sont-ils à prévoir ?
Ça s’est super bien passé, il y avait beaucoup plus de monde ! Je ne m’y attendais pas autant. La chanson n’était pas encore connue, mais j’ai eu un super bon accueil !
J’ai ma dernière date avec Neto le 3 Juillet à Ivry sur Scène pour la 3ème édition de repas organisé l’association Alegres.

- Quels sont vos projets à venir ? Un album serait prévu, que contiendrait-il ?
Je travaille sur plusieurs titres, plutôt des singles et si ça marche, je sortirai un album.

- Vous avez récemment déclaré "Savoir mentir est un art [...] Les médias sont les premiers à mentir". Quel est votre plus gros mensonge ?
C’est vrai que les médias arrangent souvent les images et les paroles à leurs avantages. Je ne mens pas vraiment dans la vie de tous les jours, pas de gros mensonges mais c’est vrai qu’à l’école, j’étais plutôt du genre « C’est pas moi c’est lui » quand je faisais des bêtises !

- On n'a pas encore parlé de votre choix de faire une carrière solo. Aura-on l'occasion de vous revoir en duo avec Neto ?
Neto et moi, on a deux univers différents et on voulait tester chacun de notre côté ce que ça pouvait donner.
Je ne sais pas pour le retour de Flavel & Neto, on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve…

- Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Merci pour les personnes qui sont derrière, celles qui partagent des chansons, qui laissent des commentaires et qui me donnent de la force !

Merci à Flavel Romero d'avoir répondu à notre interview !
Vous pouvez le retrouver sur Facebook.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire