Publicité

Flagrants Délires en interview après la sortie de leur album Les jambes en l'air

Découvrez ou redécouvrez le groupe Les Flagrants délires connu dans le sud-ouest (et en tournée un peu partout en France !) dans cette interview.

Leur 4ème album Les jambes en l'air est sorti au printemps dernier, l'occasion de le découvrir.

Rencontre avec Wilfrid : le responsable de la com' du groupe...

Groupe Les Flagrants Délires

- Bonjour, Flagrants Délires est un groupe qui existe depuis une dizaine d'année. Pouvez-vous vous présenter et revenir rapidement sur votre parcours ?

Les fondations du groupe et les racines sont Lotoises avec comme point de départ 2 frères : Julien (chant lead et guitare) et Jérôme (chant et batterie).
Les 2 frangins ont su très vite rassembler 3 autres musiciens autour de leurs « Délires » : Stephane (chant et guitare), Sébastien (Basse) et Wilfrid (Chant, claviers et accordéon).
D’abord les terrasses de cafés, la rue, les café-concert, les premières parties, Flagrants Délires s’et peu à peu approprié des scènes de plus en plus imposantes comme Dax, Bayonne ou Narbonne…
Après trois albums intitulés Les rois du Pétrole, La couche d’eau jaune, et Multicooler, La discographie est complétée par un quatrième opus qui voit le jour au printemps 2014 : Les jambes en l’air.

- Vous êtes influencés par de grands artistes de rock français (Jean Louis Aubert...), que vous inspirent-ils dans la création de musique au quotidien ? Est-il possible également de nous parler de votre originalité.

De Manu Chao à Jean Louis Aubert en passant par Aznavour, Brel ou Brassens tous ces artistes nous influencent. C’est ainsi que nous avons créé notre musique.
Presque inclassable c’est un mélange de styles avec un esprit un peu déjanté et des textes engagés.

- Un 4ème disque a vu le jour cette année : Les jambes en l'air. Pouvez-vous nous en parler ?

Comme pour les 3 autres albums nous avons créé ensemble les compositions musicales et chacun apportant son inspiration et sa touche instrumentale.
Pour les textes c’est Julien qui apporte la couleur, le fond et la forme.
Il s’agit d’un 4ème Opus avec des textes à la fois humoristiques, sur le quotidien, quelque uns engagés ou même parfois graves sur des périodes sombres de l’histoire de France.

- Vous avez lancé une campagne de collecte de fonds sur My Major Company. Une (bonne) partie de votre projet a déjà été auto-financé, à quoi va servir cette collecte de fonds ?

Nous avons en effet lancé cette campagne car les « Délires » nous accompagnant nous avons une multitudes de projets en têtes même si l’album est déjà sorti et financé, comme par exemple un DVD-Live et plein de clips et l’enregistrement de divers titres issus du Live.
Mais parlons du clip puisque les fonds serviront au tournage d’un nouveau clip ce qui nous permettra de mettre en valeur l’un des titre phare de ce dernier album.

Vous pouvez soutenir Les Flagrants Délires jusqu'au 10 octobre sur My Major Company.

- Votre groupe a déjà fait plusieurs concerts et même une tournée, avez-vous des dates de concert à venir ?

Le groupe sillonne la France du Nord au Sud et d’Est en Ouest pour le plus grands plaisir d’un public de plus en plus nombreux.
C’est ainsi que nous avons été accueilli à Narbonne (11), Lille (59), Dax, Saint Pierre les Varans, Monaco, Urrugne…
Déjà se profile à l’horizon une tournée et un grand cru pour 2015, puisque nous serons dans l’Aveyron, le Lot, le Tarn, la Corrèze… presque 35 concerts déjà assurés dans toute la France.

- Le retour du public a également une grande importance...

Sans le public nous ne « délirons pas » et le public nous le rend bien. Nous sommes convaincus que le public se retrouve autant au travers de nos musiques et de nos textes…
Ensuite sur scène lors de nos concerts, une alchimie se crée au point de communier avec eux durant près de 2 heures de déferlantes de joie et de bonne humeur.
Enfin et de manière plus virtuelle au travers de notre site Internet flagrantsdelires.info mais aussi au travers de Facebook et autres YouTube ou Twitter, de longs et magnifiques messages nous parviennent tous les jours par ces voies modernes de communication. Nous répondons et attachons une grande importance à chacun d’entre eux qui nous vont droit au cœur... On a toujours beaucoup de mal à imaginer que c’est à nous qu’ils sont adressés !!! Que du bonheur de savoir que nous pouvons divertir et élever les Ames le temps d’une chanson dans ce monde où tout va si vite !!!!

- Avez-vous un dernier mot à dire à vos fans et à ceux qui vous soutiennent ?

Ne changez rien, aimez-vous les uns les autres et surtout que le délire vous accompagne !!!!

Merci aux Flagrants Délires et à Wilfrid de nous avoir répondu ! Rigolant

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

Sigwalt
  • 1. Sigwalt | vendredi, 26 Septembre 2014
Je vous souhaite pleins de bonnes choses...

Bises
Sigwalt
  • 2. Sigwalt | jeudi, 25 Septembre 2014
Courrage vous y êtes presque!! Bizzoux

Ajouter un commentaire