Publicité

Duel : le clip de Mantra

Le nouveau clip de Duel, Mantra, vient de sortir. Duel c’est l’histoire de deux frères qui le sont devenus. Deux auteurs compositeurs qui se complètent, deux voix qui se répondent : l'alchimie pop entre Julien et Brieuc.

C’est l’histoire improbable de deux frères qui le sont devenus. À force de voyages, de Paris à New York, de péripéties traversées jusqu’à l’aube et de passions communes.

Certains parleront de hasard. D’autres de destin. Car les liens qui unissent Julien et Brieuc résultent d’une série de miracles étonnants. D’une suite impromptue d’événements curieux qui forgeront le parcours de deux compères intransigeants.
Un dessein musical, jusqu’au-boutiste, sorte de bouillon explosif né d’une union impérissable, franche et sans chichi.

Premier miracle : cette approche dans une école parisienne, entre deux amoureux des mots, des lettres et des tournures de phrases bien senties. L’un vient du Mans, l’autre de Roubaix. Deux villes dont on connaît le nom, moins les talents, pourtant investis.
Musicienne dans l’âme, avant de l’être dans les faits, la paire confronte alors ses idéaux dans un battle des genres intimes et enivrés. Sur une pop brûlante, le binôme greffe des textes avec un sens de la rime propre aux plus belles plumes.

D’abord en anglais, pour se tester, en hommage à Bob Dylan, qu’ils admirent par-dessus tout. Puis en français, plus sérieusement. Le résultat est sans appel : on pense à Alain Bashung, à Etienne Daho, à Alain Souchon, à Gérard Manset ou à Bertrand Belin. Autant d’artistes qui trouvent ici un écho frais et bienvenu. Il suffit d’écouter les premières notes du titre À la vie, à la mort de leur nouvel EP Palma Pop» pour comprendre d’où viennent leurs inspirations. Car les textes du binôme sont portés par une musique aérienne, acidulée mais sérieuse, pimpante mais juste, ivre mais debout.

Un style et des influences au service d’un travail de composition méticuleusement pensé, énergique, qui s’affine continuellement depuis 2006. Le coup d’envoi d’une histoire d’amour marquée par un périple miraculeux, second coup du sort de l’autre côté de l’Atlantique.

Une traversée aux allures de parcours initiatique, trois mois durant, qui renforcera définitivement une relation ronde et tonique inaltérable. Une histoire américaine inédite, marquée par des rendez-vous inattendus, ce lien vivant entretenu avec le batteur de Harlem Shakes, formation d’avenir splittée trop vite, par des souvenirs croustillants, à mourir de rire, que le duo raconte avec une franchise admirable. Des anecdotes puisées dans les auberges de la ville, les carrefours de Brooklyn, les buildings de West Side et la douceur de Manhattan. Cette expérience n’est pas si étrangère au fait qu’on retrouve un titre nommé America sur ce nouvel EP.

Duel incarne une forme de renouveau tranquille, avec une allure fière mais pas prétentieuse. Simplement honnête et véritablement impliqué, dans tous les compartiments de ses productions. Ils collaborent pour les photos du projet ainsi que la pochette de Palma Pop avec Paul Rousteau dont ils admirent le travail et qui parvient à révéler l’invisible en image. Pour les Duel c’est en musique, de quoi réjouir les amateurs de chansons françaises très écrites, au fait de compositions conçues avec beaucoup de précaution.

Duel - Mantra (Clip officiel)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire