Publicité

Donoré présente L'amour en deux en interview

Après 6 ans d'écriture, Donoré sortira son album L'amour en deux le 30 septembre 2016. A cette occasion, le chanteur le présente en avant première dans cette interview.

Donoré

- Pouvez-vous nous présenter l'album L'amour en deux qui doit sortir le 30 septembre ?
L’amour en deux est le fruit de 6 ans d’écriture et de composition, et s’inscrit dans la continuité de mes productions précédentes. On y retrouve toujours des sonorités acoustiques qui me sont chères depuis le début (Regarde), mais j’explore ici de nouvelles orientations pop rock (Vivants, Une promesse, Chanter), et électro (Barcelone, Qui me tiendra la main). J’ai réalisé le disque avec Christophe Battaglia (Maé, Noah, Garou)…

- Parlez nous du titre Vivants ?
Vivants est un cri de vie, un appel à la résistance face aux mouvements religieux qui veulent nous brimer et imposer leur morale rétrograde et d’un autre temps. Les attentats de Charlie Hebdo et du Bataclan, de Nice, et tous les actes barbares auxquels nous sommes confrontés ne doivent pas nous détourner de notre mode de vie qui vise à l’ouverture, l’épanouissement personnel, et la liberté. Notre liberté a un prix. Et il faut la défendre. En tant que citoyen, je trouve qu’il est nécessaire de s’engager, de résister et de défendre ce en quoi on croit. Vivants est mon manifeste pour la liberté et pour l’acceptation de l’autre.

- Un clip sur Vivants est peut être prévu, comment le voyez-vous ?
Nous sommes en plein dedans. Il va montrer la vie sous toute ses formes, notamment à travers une femme enceinte, des enfants qui font du sport, des gens qui vivent, de l’amitié, de l’amour, de l'art et de la danse...

- La co-réalisation de l'album a été confiée à Christophe Battaglia, qui a travaillé notamment pour Christophe Maé ou Yannick Noah. Comment vous êtes vous rencontrés et comment s'est passé vos séances de travail ?
Christophe Battaglia m’a été recommandé par un musicien qui a vu juste en pensant qu’on ferait de belles choses ensemble ! Nous avons d’abord travaillé sur des pré-productions pour trouver la couleur musicale de chaque morceau, et après, c’est un travail de longue haleine jusqu’à arriver au résultat définitif. Construire et déconstruire. Tenter. Tester. Abandonner. Douter. Choisir. C’est tout ça le travail de studio. J’ai d’ailleurs fait des chroniques de mon enregistrement d’album visibles sur Youtube.

- Une exclusivité sur l'album L'amour en deux ?
Sur un des titres, je me suis cassé la voix. Serez-vous reconnaitre sur lequel ?!

- Vous avez donné rendez-vous à vos fans à l'Européen pour un concert le 5 octobre. Cela doit être un moment particulier avec eux ?
La scène est vraiment la finalité de la production d’un disque, en ce qui me concerne ! Il va y avoir des surprises, et je suis accompagné d’un super groupe de musiciens vraiment talentueux. C’est sûr que ce sera une belle fête, et ça fait longtemps que je n’ai pas joué sur une belle scène parisienne. L’Européen est ma salle préférée à Paris, elle offre une proximité unique, et il y a vraiment une âme dans cette salle !

- Etes-vous prêt pour partir à l'assaut d'une tournée nationale, voir européenne ?
Mondiale, oui !! Je suis preneur de TOUTES les propositions !

- Les fans sont très impatients d'attendre L'amour en deux, l'occasion même de lancer quelques défis sur les réseaux sociaux...
Oui, j’ai de supers fans qui me suivent et avec qui je dialogue quasi quotidiennement ! Ils m’ont par exemple envoyé plein de photos d’eux avec mon album qu’ils ont pu obtenir en exclusivité parce qu’ils m’avaient aidé via la plateforme de financement participatif Kisskissbankbank à le produire. Presque 250 personnes m’ont aidé à produire mon disque : je les remercie ici !

- Vous donnez même l'accès à quelques backstage sous forme de leçons sur Youtube. C'est important cette façon de faire, notamment pour ceux qui n'ont pas l'occasion d'aller en concerts ?
J’ai moi-même été fan et j’aurais adoré pouvoir faire la petite souris en studio pour voir les artistes travailler, tâtonner, douter et avancer. 

- Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Vive la musique et vive la France ! Et rendez-vous à Paris à l’Européen le 5 octobre et à Grenoble le 30 septembre !!

Merci à Donoré d'avoir répondu à nos questions !
Retrouvez le également sur Facebook.

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire