Publicité

Découvrez le groupe Stouffi the Stouves et ses projets en interview

Stouffi the Stouves est un groupe aux univers musicaux originaux. Rien ne peut arrêter l'imagination du groupe qui est sans cesse en perpétuel évolution.

Il n'a fallu qu'un pas pour Divertir afin de découvrir toute cette créativité...

Stouffi the Stouves

- Qui se cache derrière le groupe Stouffi the Stouves ?
Stouffi the Stouves est composé aujourd’hui de 5 membres, Clem Powels au chant, James Iz Cray au chant, Dj Asfalte aux platines, docteur Florkin à la guitare et Stouf à la prod et au chant.

- Vous avez un univers musical plutôt particulier, pouvez-vous nous en parler ?
On fait ce qu’on aime, sans vraiment se poser la question, notre but au départ n’est pas d’être particulier, mais il faut croire que ce qu’on aime l’est. Et au final ça nous va très bien. On essaye d’inventer des choses, de faire des mélanges, on cherche, on scrute, c’est ce qui nous plait, on nous dit souvent qu’on est dur à caser, pour nous ce n’est pas un problème, on fait de la Fuzion, dans la même démarche que le mouvement qui a connu ses heures de gloires dans les années 90 mais avec beaucoup plus d’influences, particulièrement dans l’électro, qui est un espace de liberté infini, on peut tout se permettre et on se gène pas. Y à pas de règles dans la musique, sauf celles que l’on veut bien s’imposer.

- N'avez-vous pas peur des paroles un peu "trash" ? Certains de vos titres sont d'ailleurs classés comme tel par iTunes.
On a peur de rien du tout, y a déjà assez de choses anxiogènes dans ce monde pour avoir peur de dire ce que l’on pense, et puis jusqu'à maintenant, personne ne nous en a fait la remarque. On a fait un morceau sur la religion, sujet sensible, et on s’est privé de rien, on a dit ce qu’on avait à dire. Et sur le même EP on parle de sexe, de la même façon sans s’autocensurer, sur le premier EP on a fait un titre "west coast" où l'on parle de la crétinerie du rap game actuel et de Skyrock. On a pas vraiment de sujet de prédilection ni de sujets tabous, on le fait comme ça vient.

- En juin vous avez sorti un EP, Squid invasion, que peut-on retrouver dessus ?
On peut retrouver 7 titres, bichonnés avec amour pendant 1 an, il y a du hip-rock , de la techno métal, du trip hop, de l'abstract hiphop, de l'electrofunk , du dubstep, de la trap. On a essayé de creuser le sillon, et au départ en 2012, le projet partait sur un collectif, pour l’EP en 2013 on a essayé de fonctionner en groupe, ça se ressent dans les titres.

- Le groupe a connu quelques petites modifications et vous avez annoncé faire les concerts de Clem Henonin Powels l'année prochaine. Pouvez-nous en dire plus ?
Oui, Rosa Shanti, a décidé de quitter le groupe pour se consacrer à ses projets reggae, mais Clem connait déjà ses parties et la remplace déjà avec talent, pour nous ça ne change pas grand-chose, on joue les mêmes morceaux avec la même intensité. Il y a aussi l’arrivée de DJ Asfalte qui apporte énormément au projet, c’est un scratcheur très précis, au bénéfice de la musique, ça apporte beaucoup a notre set, et on aime bien cette formation à 3 chants avec Clem et James, chacun est parfaitement à sa place, et c’est très agréable.

- 2015 doit être riche en nouveautés et vous maintenez un peu le public en haleine. Est-il possible de savoir en exclusivité à quoi l'on devra s'attendre ?
Si je te dis qu’on le sait pas vraiment nous même, bien sûr on prépare des choses, qui vont , on en est sûr, en surprendre plus d’un, tout ce qu’on peut dire, c’est qu’on va faire les choses biens, on est déjà en train de préparer tout ça dans notre coin, on sait pas combien de temps ça prendra, mais on a pas envie de se presser, il faudra attendre quelques mois…

- Le poulpe : l'emblème du groupe... ?
Oui, depuis le début mais même un emblème n’est pas éternel… En tout cas, ce qu’on voulait dire par l’emblème d’un poulpe alien, c’était qu’avec nous il ne fallait pas s’attendre a des codes musicaux humains, le son alien est un son qui n’existe pas, que personne ne connais, c’est donc un espace de liberté, en partant de ce postulat on peut tout faire.

- Un dernier mot pour vos fans ?
Juste qu’on va s’acharner à encore les surprendre comme on essaye de se surprendre nous même.

Merci au groupe Stouffi the Stouve pour cette interview ! Sourire
Retrouvez les également sur Facebook et sur leur site web.

Enfin vous pouvez acheter les titres de Stouffi the Stouve légalement sur iTunes.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire