Publicité

Découvrez l'univers du rappeur Damas dans cette interview

Vous l'aurez compris chez Divertir on aime faire connaître les nouveaux talents et ceux qui n'ont pas accès à de très grands médias. C'est le cas aujourd'hui pour Maxime alias Damas, désormais installé à Avallon.
L'expérience, il l'a acquise sur les bancs du lycée il y a une dizaine d'année. A l'époque Skyrock tournait pas mal à la cafèt. (si, si j'étais là pour constater... Rigolant).

Ca me fait plaisir d'avoir eu une interview de sa part aujourd'hui.

Damas

- Pouvez-vous nous parler de votre dernier titre L'amour ?
Mon dernier titre L'amour est un texte que j'ai commencé à écrire il y a quelques années mais que je n'avais jamais fini. Ce thème de l'amour m'avait inspiré suite à une situation vécue, et j'ai donc écris, c'est un besoin, c'est ma façon de m'exprimer, je partage mon vécu dans mes écris. J'ai donc voulu reprendre ce texte il y a peut de temps, pour le finir tout simplement. Donc j'ai cherché une instru qui pouvait correspondre avec mon texte et surtout qui me donne l'envie d'écrire, une instru qui m'inspire. J'ai donc fini ce texte puis je l'ai enregistré chez moi avec mon matériel basique, dans ma chambre studio !! Et donc ensuite avec mon pote Mourad on a décidé d'aller plus loin et de faire un clip pour ce texte, avec les moyens du bord avec sont portable et un très bon logiciel qu'on a réussi à avoir. Et voilà ça a donné le clip l'Amour, ce qui a pris beaucoup de temps entre l'écriture et l'enregistrement jusqu'aux prises de vues puis assembler les prises de vues aux sons avec un logiciel compliqué à maîtriser.

- Comment vous est venu l'idée de faire du rap ?
Alors j'ai commencé à écrire et à rapper vers l'âge de 15 - 16 ans. Mon pote Santa avec qui j'étais tout le temps à l'époque rappait déjà lui, il m'a donné envie de m'y mettre et on a écrit ensemble mon 1er texte, et j'ai continué à écrire de plus en plus suite à la maladie de ma mère, un cancer qui me l'a enlevé peu de temps après mes 16 ans. Et c'est comme ça que le rap est devenu mon psy, j'écris ce que je vis, ce que je vois, ce que je ressens, les épreuves vécues, comme je le dis dans un de me texte "ma rage en l'écrivant, je m'en sert comme chez le psy sur un divan" voilà comment m'est venu l'envie de rapper c'est même un besoin par moment.

- Pour vous ça à commencer il y a quelques années avec le collectif La Procédure.
J'ai commencé à me faire connaître un peu plus auprès de tous mes potes avec le collectif La Procédure, composé à la base de Don's et Black Stone puis moi. Ca a commencé sur Auxerre, posés dans la chambre de Don's on écrivaient, on rappaient des aprèm, des soirées entières enfin dès qu'on le pouvaient, on finissaient les cours et on rappaient. De la on a rencontré Leito qui rappait mais aussi enregistrait dans sa chambre il avait son petit studio et de la on a commencé à enregistrer des sons du collectif La Procédure. On a fait quelques scènes comme pour la fête de la musique mais aussi à la gare d'Auxerre pour une œuvre caritative.

- Ce qui est intéressant de préciser, c'est que c'est une passion pour vous, puisque vous avez un travail à côté...
Oui pour moi ça reste une passion, même si j'aimerai bien pouvoir vivre de ma passion. Qui sait peut être un jour... Mais ce n'est pas facile avec un travail en usine avec des horaires galères. C'est pas facile de ce plonger dans le rap tous les jours. Mais cela m'empêche pas d'avoir toujours des idées ou des envies d'écrire. Même quand je travaille j'ai des phrases qui me passent par la tête. Le rap ça fait partie de moi.

- Est-ce que réaliser un disque vous intéresserait un jour ; peut être même sous financement participatif ?
Réaliser un disque, bien sûr que ça me plairai. Avec tous les textes que j'ai écrit depuis toutes ces années j'ai de quoi faire un album. Mais il faut du temps, de l'argent, de bons contacts. Mais c'est sûr que demain on me propose de faire un album je signe direct !!

- Quels sont les projets de futurs sons ?
J'ai plein de projets de nouveaux textes en cours d'écriture, je compte refaire des clips, et essayer de me faire connaître encore un peut plus par internet.

- Un dernier mot pour vos fans ?
Je sais pas si on peut dire que j'ai des fans mais merci à tous ceux qui me suivent par Internet, Facebook, qui partagent ou écoutent mes sons, à ceux qui me font connaître. Ca fait plaisir. Damas

Merci à Damas de nous avoir fait découvrir son univers ! Cool
Vous pouvez le retrouver sur Facebook, ainsi que sur son blog et celui du collectif La Procédure.

Je fais juste un clin d'oeil pour le titre Ambiance nocturne, certes pas tout neuf mais qui vaut quand même le coup d'oreille.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire