Publicité

Debussy Multiple au musée Jean-Jacques Henner

Découvrez Debussy Multiple un événement sensualiste aux créations contemporaines multiples ; le 8 novembre 2018 au musée Jean-Jacques Henner.

Debussy multiple - Leonardo Marcos

Le sublime, mystérieux et secret musée Jean-Jacques Henner, transformé en temple de la création contemporaine, rendra hommage au compositeur et à sa demeure en accueillant des oeuvres de Claude Debussy et de Pierre Louÿs revisitées par l’artiste Leonardo Marcos.

Des jeunes filles énigmatiques rappelant les tableaux du maître, des danseuses de l’antiquité à la sensualité innocente, de belles récitantes accompagnées au piano seront les muses envoûtantes de la soirée « Debussy Multiple ».

Dans le cadre de l’année commémorative du centenaire de la disparition de Claude Debussy, le musée Jean-Jacques Henner invite l’artiste Leonardo Marcos à organiser une soirée autour de créations pluridisciplinaires : récital, performances, projections digitales, mise en lumière du lieu, chorégraphies, lectures.

Les chansons de Bilitis de Pierre Louÿs seront à l’honneur mettant en lumière la collaboration artistique entre le compositeur et le poète. Leonardo a été inspiré par cette œuvre musicale et poétique, elle fût l’occasion en 1901 d’une représentation innovante, mêlant déjà plusieurs disciplines : lecture, musique, danse.

La dimension sensuelle, rendant hommage à la beauté des femmes et évoquant l’antiquité grecque de Sapho, est en parfaite correspondance avec les créations de l’artiste contemporain. Sa dernière publication, La Galerie des beautés, est un ouvrage mêlant poésies et portraits exclusivement féminins. Caroline de Monaco, Setsuko Klossowska de Rola, veuve de Balthus, Violetta Sanchez, muse de Saint-Laurent, Farida Khelfa, Arielle Dombasle, ou encore les jeunes modèles de l’artiste, sont autant de personnalités apportant chacune sa pierre à l’édifice de la beauté conçue par l’artiste.

Interview avec Leonardo Marcos

Qu'est ce qui vous a plu dans le fait d'organiser une soirée hommage à Debussy et peut-on dire que vous vous sentez proche de l'artiste ?
Oui Debussy a fait évoluer et transformer beaucoup de choses dans le monde de la musique et j’aime particulièrement les émotions que procure sa musique à la fois intimiste et très expressive. Ce fût un précurseur mais en s’inspirant de la musique du passé.

Quelle est votre oeuvre préférée de Claude Debussy et selon vous, quelle est celle qui a le plus marquée son époque ?
J'ai eu une formation de piano classique et préfère les préludes.
Je pense que "prélude à un après-midi d'un faune", qui n'est pourtant pas une oeuvre pour piano, est la plus reconnue de son époque. Elle fait correspondre la poésie et la danse ce qui dynamise fortement son époque dans la création artistique.

Pourquoi avoir conjugué des oeuvres de Claude Debussy et de Pierre Louÿs dans cet évènement ?
Les chansons de Bilitis de Pierre Louÿs mises en musique par Debussy ont fait l’objet d’une représentation au Théâtre du Chatelet ce qui ouvrait les portes, en son temps, à un art pluridisciplinaire proche de l’art contemporain. La danse de NIjinski, la poésie de Mallarmé, la musique de Debussy se conjuguaient déjà dans « prélude à l’après-midi d’un faune ».

Ne pensez-vous pas que dans l'esprit actuel des gens on voit plus Debussy pour sa musique que pour sa peinture ?
Debussy peint des notes de musique et il est donc un peintre de la musique classique. Il s’intéressait beaucoup aux arts plastiques. Son ouverture vers d’autres arts est le fruit de ses compositions et de la façon dont il fait correspondre les arts. On l’entend, et on « voit » beaucoup de choses dans ses compositions.

Debussy était un artiste multi-facette. Aura-on l'occasion de découvrir des choses encore inconnues ou mystérieuses de la vie de Debussy lors de cette soirée ?
Oui son amour des belles femmes qui  est également le mien sera à l’honneur dans cette soirée. On y découvrira de sublimes danseuses, récitante, modèle et muses vivantes dans ce beau et mystérieux musée. C’est une façon de rendre hommage à l’œuvre de Debussy mais également à sa vie privée.

Les femmes occupaient une place importante dans la vie de Debussy. Comment retracerez-vous cette partie de sa vie lors de l'évènement au musée Jean-Jacques Henner ?
La beauté des femmes comme forme d’expérience poétique sera l’expression artistique incarnée de celles qui furent les amoureuses et amantes du compositeur.

Je crois que les nouvelles technologies prendront une place particulière lors de cette exposition, avec notamment des projections. Peut-on en savoir plus à ce sujet ?
Beaucoup de mes créations sont liées l’art digital et « la poésie digitale » est un de mes nouveaux  concepts. J’ai écrit des poèmes en « reflet » des oeuvres de Debussy et Pierre Louÿs. Elles seront écrites et « offertes » par de belles jeunes filles tout le long de la soirée et projetée en grand avec les mots qui s’animent.

Pensez-vous que le numérique dans l'art donne une nouvelle approche et pourrait par exemple sensibiliser un public plus jeune aux oeuvres de Debussy ?
Oui j’essaie de rendre la poésie accessible comme le sont les récitations à l’école. Elle le fût dans l’antiquité quand la poésie était déclamée lors de fêtes avec de la danse. La poésie se regarde, s’écoute, se danse, s’exprime également au-delà des livres. L’art digital est un « prélude ».

Quels vont être vos prochains projets ?
Un happening dans la grande galerie du Petit ¨Palais. Plus d’une dizaine de danseuses vont incarner des statues vivantes, sous des voiles et des néons, que deux jeunes danseuses vont animer, sorties de leur sommeil. Un rêve éveillé comme dans Alice de Caroll.

Que souhaitez-vous dire pour terminer ?
Il faut « vivre » pleinement les arts avec force et vigueur !

Merci à Leonardo Marcos d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez cet évènement également sur Facebook.

Une expérience poétique de la beauté au musée Jean-Jacques Henner

Des performances avec projections digitales réalisées par Leonardo font l’objet régulièrement d’événements marquants, une esthétique moderne en harmonie avec une tradition culturelle du passé.
L’artiste crée des liens et correspondances entre des lieux mythiques associés à des maîtres de l’art en composant des expressions artistiques à l’aide de nouvelles technologies. Les oeuvres de Leornardo Marcos présentées au musée de la Vie Romantique et à l’église Saint-Merry ont été l’occasion de découvrir un art de la mise en scène s’appuyant sur des créations digitales.

L'évènement Debussy Multiple se tiendra le le 8 novembre 2018 de 18h à 20h.
Au Musée Jean-Jacques Henner - 43, avenue de Villiers 75017 Paris.
T +33 (0)1 47 63 42 73

interview

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire