Publicité

CIOL présente son single Funky Love

Loïc Van Zon, alias CIOL, est un auteur compositeur interprète originaire d'Amiens. Le chanteur décide de se lancer en solo et dévoile aujourd’hui son premier single Funky Love à l'univers Funk Pop rappelant l’univers d’artistes références de ce style musical tels que les Maroon 5 ou Bruno Mars. Découvrez en plus dans cette interview !

Ciol

Pouvez-vous nous présenter votre single Funky love ?
Funky Love est le premier titre que j'ai composé sous ce nouveau Projet que j'ai appelé Ciol. J'avais envie de faire quelque chose seul et de composer une musique avec des notes de Pop et de Funk.

Pourquoi avoir créé un clip adapté aux smartphones ?
Il y a tellement de clips de musiques qui sortent aujourd'hui que ce soit de manière pro ou amateurs, l'idée était de savoir ce qu'on pouvait apporter avec notre clip, comment intéresser le public. On a donc cherché à donner un peu d’interaction et rendre un peu ludique l'écoute et le visionnage du clip.
On cherche à donner l'impression aux spectateurs que l'histoire s'écrit à travers son smartphone. Une Mise en immersion afin d'embarquer le public dans un "roadtrip amoureux".

C'est important d'apporter de nouveaux formats sur les clips ?
Je pense que ça a son importance, ça ne va pas dire qu'il faut absolument que tous les clip doivent avoir un format téléphone mais il faut se rendre à l'évidence, la plus part des gens regardent des vidéos de courtes durées sur leur smartphones.

Une adaptation de vos titres au cinéma est-elle prévue ? Pourrait-on en savoir plus ?
Quelques un de mes titres apparaîtront dans certaines scènes du Film Alibi de Philippe Lacheau qui sortira début 2017, le 15 Février.

Comment se passent les enregistrements en studio ?
Je travaille avec un réalisateur, Jules Jaconelli, avec qui on travaille et arrange les musiques que je compose. Toujours dans un esprit assez Funky.

Doit-on s'attendre à d'autres surprises dans vos prochains clips, à l'image de ce premier single ?
Oui le but est d'essayer à chaque clip d'apporter une touche un peu différente et essayer de surprendre un peu le public.

Sur un plan personnel, comment ressentez-vous la musique ?
La musique est une partie très importante de ma vie, il n'y a pas un jour ou je ne pense pas musique, où je ne joue pas, c'est d'ailleurs mon métier. J'adore être en concert il y a un échange qui se fait avec le public qui procure des sensations uniques. C'est plus qu'une passion, c'est une addiction.

Des concerts sont-ils à venir ou prévoyez-vous une tournée après l'album ?
Pour le moment nous sommes plus sur la sortie d'un single puis peut-être un deuxième avant de penser Album. Commencer à faire quelques show cases et voir comment les titres sont accueillis par le public.

Avec vos anciens groupes, vous avez notamment voyagé à bord d'un bus impérial anglais. Racontez nous cette expérience.
Oui pas ancien groupe, ils sont toujours d'actualité, j'ai eu la chance avec le groupe Nightingales que j'ai crée en 2006 de faire une tournée dans toute la France sur un été sur le toit d'un bus impérial avant de clôturer à l'Olympia de Paris en 2010.

Merci à CIOL d'avoir répondu à nos questions !
Retrouvez le également sur Facebook.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire