Publicité

Casius Belli : un 3ème album en préparation

Après les succès de Patience (2009) et J'adore c'que vous faites (2013), Casius Belli retourne en studio en 2019 pour l'enregistrement et la sortie de leur troisième opus. Un album dans la droite lignée de ce que le groupe fait de mieux depuis maintenant 15 ans. Fidèle aux deux premiers disques du groupe, ce troisième album s'annonce chaleureux et humain.

Caisus Belli

Pouvez-vous nous présenter votre 3ème album que vous préparez et quels thèmes figureront-ils dessus ?
Il s’agit du premier album entièrement composé et interprété par ce nouveau line-up, avec un nouveau bassiste (Adrien) et un guitariste supplémentaire (Anicet).
Les thèmes abordés dans ce troisième opus sont dans une forme de continuité avec les deux précédents : les petites choses du quotidien et les étapes de la vie, toujours avec une profonde bienveillance et un côté décalé. Notre volonté consistait à persévérer sur l'aspect musical en soignant tout spécialement les textes.

Sur quoi mettrez-vous l'accent pour ce nouvel album et en quoi la chaleur et la bienveillance dégagée par vos titres est-elle importante de nos jours ?
Ce nouvel album a fait l’objet d’un grand travail avec un accent particulier mis sur l’écriture et les textes donc. Ce travail nous permet notamment de toujours apporter une réelle positivité à travers nos morceaux, ce qui nous tient particulièrement à cœur. Cela rejoint d’ailleurs votre seconde question : nous tenons beaucoup à ces aspects de chaleur et de bienveillance, la musique étant un véritable vecteur émotionnel, notre volonté est de transmettre du positif, des sourires et de la joie à notre public, tant en concert que sur nos albums. Chose d’autant plus importante à une époque où la morosité semble de mise… mais le groupe cultive aussi une forme d'engagement qui lui est propre.

Peut-on en savoir plus sur les enregistrements qui auront lieu en février au studio de Faverolles : l'ambiance, la façon dont vous abordez cette étape... ?
Nous sommes très enthousiastes à l’idée de retourner en studio. C’est un moment musical et humain privilégié. Nous abordons cette étape avec beaucoup de sérieux après deux années de travail intense et de préparation. Si cette semaine de studio est un moment privilégié, elle ne laisse également que très peu de place à l’erreur et doit être préparée au mieux afin d’en profiter au maximum ! Et puis en studio, il peut se passer beaucoup de choses inattendues ! Casius Belli, c'est aussi un groupe qui compte plusieurs instruments solistes. Violon, Clarinette, guitare lead… C'est aussi une des ses caractéristiques fortes. Le passage en studio ouvre beaucoup de perspectives.

En quoi est-ce important d'avoir des textes auxquels tout le monde pourrait se rattacher, comme la famille par exemple ?
Cela nous aide à transmettre du positif ! Les sujets abordés touchent beaucoup de monde. Ils permettent de rassembler au-delà des générations, des avis, des origines, etc. On veut déclencher des sourires et/ou des interrogations. Traiter des sujets sérieux avec légèreté et inversement.

Vous avez déjà partagé des scènes avec Marc Lavoine ou Cali, est-ce qu'il y a d'autres artistes avec qui vous aimeriez faire des collaborations ?
Se produire sur scène, c'est la finalité de tout projet musical, et si nous mettons également un accent particulier sur les conditions de jeu, partager la scène est toujours un réel plaisir et c'est notre premier défis en tant que groupe amateur.
La musique est en grande partie faite d’échange. Peu importe l’artiste. Partager une programmation avec une autre formation apporte toujours beaucoup aussi bien musicalement qu’humainement.

Pourquoi réalisez-vous un financement participatif et en quoi vous sera-il utile pour votre projet ?
Casius Belli étant un groupe qui fonctionne en auto-production, nous payons directement l’ensemble des frais liés à l’enregistrement et à la sortie de l’album. Pour rappel, nous sommes un groupe amateur et nous ne vivons pas de cette passion.
Cependant, enregistrer dans un studio professionnel comme celui de Faverolles, ça a un coût, mais le dernier disque du groupe ayant été produits là-bas, nous tenons à garder une continuité dans l’esthétique et la qualité de l’enregistrement. Ne pouvant pas absorber la totalité des frais à engager, nous avons décidé de demander une participation à notre public. Cela nous permet
de réunir les fonds nécessaires à la production de cet opus tout en proposant des contreparties intéressantes et « inédites » à notre communauté. Cela permet également d’impliquer notre public dans le projet. La participation sur la plateforme Ulule a été au-delà de nos espérances. On est très heureux. On va sans doute pouvoir réaliser une vidéo, du coup !

Parmi les contreparties figurent des affiches, peut-on en savoir plus sur l'univers visuel prévu pour l'album ?
La phase de création est encore en cours et nous tenons pour le moment à ne pas trop en dire. Mais pour en dévoiler un petit peu quand même, l’univers graphique de ce troisième album fera de nombreux clins d’œil à celui du premier, comme un symbole, celui-ci étant le premier avec la nouvelle formation. On souhaite une déclinaison graphique chaleureuse. Rien n'est acté, la phase de réflexion continue. Et l'écoute des morceaux au fur et à mesure de l'enregistrement va peut être nous inspirer sur tout autre chose.

Avez-vous déjà le nom de l'album ou est-ce un secret bien gardé que vous ne révèlerez que lors de sa sortie ?
En effet, c’est un secret bien gardé, et qui le sera jusqu’à la fin, "patience"…

Pouvez-vous nous faire découvrir l'envers du décors de vos concerts et prévoyez-vous une tournée pour la sortie de l'album ?
Un concert de Casius Belli du côté du groupe, c’est beaucoup de temps passé ensemble à se préparer, se motiver et serrer les coudes avant l’instant t. C’est aussi beaucoup de rires et de conneries dans tous les sens… En ce qui concerne la tournée, le terme est peut-être un peu fort. En groupe amateur la notion de tournée demeure délicate en préservant nos obligations du quotidien. Mais plusieurs dates sont déjà prévues comme pour chaque saison. De plus, l’annonce d’un nouvel album nous permet aussi de sortir du département et d’aller jouer plus loin que ces dernières saisons.

Que souhaitez-vous dire pour conclure et que souhaitez-vous pour cette nouvelle année 2019 ?
Nous espérons que ce troisième album sera bien accueilli et qu'il dégouline de bons sentiments... L'objectif étant de réaliser quelque chose dont nous serons fier. Et on espère aussi qu'il nous donnera accès à de belles scènes. D'élargir encore notre public, qu'on appelle La Casius Familly. On a une relation très privilégiée avec notre public. Certains nous suivent depuis nos débuts et la communauté ne cesse de grossir. On fait aussi ce nouvel album pour eux.

Merci au groupe Casius Belli d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le sur Facebook.

ROLEX

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire