Publicité

Blackfeet Revolution : l'album Made in Blackfeet

Blackfeet Revolution s’exprime à travers un rock énergique sans concessions, mélange d’un grunge moderne boosté au blues qui trouve son essence dans la performance live. Il cultive son indépendance en mélangeant le culte de la distorsion et des grosses batteries à des inspirations mélodiques pop. Blackfeet Revolution dévoile l'album Made in Blackfeet.

Blackfeet Revolution - Made in blackfeet

L’influence du chant tribal et des choeurs est omniprésente et donne à ce rock musclé et énergique une allure parfois mystique. Deux musiciens en plug and play, aucunes séquences, pas d’ordinateurs, que du live. Une modernité explosive pour un groupe hors circuit. Ce n’est pas du rock américain, ce n’est pas du rock anglais, c’est du Blackfeet.

L'album Made in Blackfeet

« Bien plus qu’un album, ce disque est une synthèse. Il est l’aboutissement de milliers d’heures de répétition, de concert, d’enregistrement, d’écoute, de mixage, de procrastination, de réflexion et de doutes.
Il est humain, exactement comme nous.
Il est le fruit d’autant de galères que de réussites.
Cet album nous ressemble car nous l’avons réalisé seul du début à la fin. Il symbolise dix ans d’existence et plus de trois cent concerts à travers la France et dans d’autres pays. Ce disque est un «do it yourself», enregistré en live, produit, mixé et masterisé par nos mains et nos oreilles même si nous sommes déjà à moitié sourds. Nous avons voulu cet album comme une performance artistique et technique inspirée de la philosophie punk. Qu’importe la technique, seul importe le propos. »

BLACKFEET REVOLUTION / RUN

Le groupe Blackfeet Revolution

Blackfeet Revolution est né en 2008 d’une amitié de lycée entre Benoit Portolano (chant guitare) et Fred Wissler (chant/batterie). En 2010 le groupe sort son premier E.P, « Feel It Burn » qui leur vaut d’être invité sur le plateau de Taratata. En 2012 sort le deuxième E.P, « Blackfeet Revolution ». Les titres sont diffusés sur quelques radios et les deux musiciens enchaînent les premières parties dans des salles prestigieuses (Trabendo, Bataclan, Nouveau Casino, Olympia, ...) Le groupe devient égérie pour la marque IKKS et est invité à jouer pour Adidas lors de la finale de Roland Garros. En 2013, Blackfeet est programmé à Rock en Seine et défile sur un char dans Paris pour la Love Parade de Solidays. En 2014, l’EP est dans la compilation Rock&Folk et Blackfeet est en tête d’affiche à la Maroquinerie.

Quatre ans plus tard le groupe est de retour avec un premier album de quatorze titres et une envie phénoménale de remonter sur scène.

Musique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire