Publicité

Bernard Lavilliers : 5 minutes au paradis

Après avoir été boudé par la critique, après quelques années où il a fait dans la facilité ; vivant sur une notoriété acquise dans les années 70/80 Bernard Lavilliers revient avec 5 minutes au paradis. Un album salué par la presse, délaissant les rythmiques tropicales, l'album est sombre et lucide. Il s'inscirt dans la réalité européenne. Entre tragédie des migrants, crise industrielle et attentats du 13 novembre, Lavilliers entâme une tournée en France.

Le frère de la côte n'a jamais été aussi bien coté. Avec 5 minutes au paradis, Bernard Lavilliers fait carton plein. Un retour au sommet qui trouve son origine sur scène de la reprise en 2016 de Pouvoirs, album culte datant des époques Giscard.
Le chanteur a suivi une sorte de fil rouge qui le mène de 1979 à 2017. Il a indiqué à Arte qu'il n'avait pas assez le pouvoir de chanter et ça l'a contaminé.

La nouvelle génération comme Feu! Chaterton a fait un pas vers Lavilliers qui en retour l'invite sur ce nouveau disque.

Autoproclamé chanteur engagé, Lavilliers reste un adepte de la prose combat et un indefectible ami du peuple.

Depuis qu'il a quitté les usines, il reste en contact avec les prolos : son public sur scène, son seul patron.

L'emballement fédérateur autour de 5 minutes au paradis, son meilleur match depuis longtemps, pourrait le galvaniser. Conscient de certains errements du passé, Bernard Lavilliers préfère jouer les modestes.

Maxime Lopes sur Google+

Musique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire