Publicité

Benjamin Valliet est le nouveau Raymond Devos !

Benjamin Valliet est auteur-compositeur-interprète. Dans la mesure où il adore manipuler la langue, au sens propre, sale et figuré, il ne peut s'empêcher de faire des infidélités à ses maîtresses et à ses chansons en écrivant des livres.
Découvrez son nouvel ouvrage Je suis le nouveau Raymond Devos (en moins bon, en moins riche, en moins gros, en moins connu mais en moins mort).

Benjamin Valliet - Nouveau Raymond Devos

D'où vous vient votre inspiration et qu'aimez-vous dans les jeux de mots ?
J'aime l'amusement, les jeux d'esprit et jouer avec les mots permet de rassembler ces deux choses. Pour ce qui est de l'inspiration, c'est chose difficile à expliquer. Plein de paramètres rentrent en compte, consciemment ou inconsciemment. une chose est certaine, j'observe énormément : les gens, les animaux, la nature, les situations de vie etc.

Auriez-vous aimé faire une battle de phrases stylées avec Raymond Devos ?
Non, je lui aurais mis la honte et comme je suis une personne empathique, je me serais donc abstenu ! (rires) Plus sérieusement, je préfère la collaboration au battle. J'exècre la compétition. Je préfère le dépassement de soi dans un projet commun.

S'il était avec nous, Raymond Devos aurait-il apprécié votre livre ?
Ah ça, je ne peux vous répondre... Mais je vais quand même me hasarder à dire qu'il aurait sans aucun doute apprécié quelques phrases. Au moins une ou une et demie. (rires)

Vous dîtes être moins bon, moins riche, moins gros et moins connu que Devos. Vous devez bien avoir quelque chose de positif par rapport à lui ?
Oui, comme je le dis dans le titre, je suis moins mort ! (rires). C'était là tout l'intérêt du titre. Il est second degré (je ne me prends évidemment pas pour le nouveau Raymond Devos) alors que ce qui est entre parenthèses est totalement premier degré et ne peut en aucun cas être contredit. En effet, je suis moins bon, moins gros, moins connu et moins mort ! C'est indubitable ! (rires)

Dans sa préface, Raymond Devos a laissé une page blanche. Peut-on dire qu'il a été scotché par la qualité et le style d'écriture du livre ?
Il en est resté bouche bée, main bée pardon ! (rires). Plus sérieusement, si je puis dire, il n'y a aucun mot car étant mort, il aurait du mal à écrire quoi que ce soit. C'est de l'humour noir et absurde et c'était l'effet escompté.

En quoi Raymond Devos est-il une référence pour vous ?
A vrai dire, il n'en est pas forcément une... Je connais très peu son oeuvre mais je l'ai choisi pour figurer dans le titre car c'est la personne la plus illustre dans le domaine du maniement de la langue. J'aurais pu choisir Laurent Ruquier mais c'était quand même plus ringard et en plus je n'aurai pas pu faire la vanne "en moins mort". Quoique... (rires)

Est-ce qu'il y a des choses que vous vous refusez à aborder ?
Non aucune. J'adore rire de tout, même de moi-même. J'avais d'ailleurs un projet musical "Mascarade" qui faisait la part belle à l'autodérision.

Au boulot ou en famille, personne n'en a jamais eu marre de vos blagues à un moment ? D'ailleurs est-ce que certaines personnes ont déjà mal pris certains contenus de vos ouvrages ?
Merci cette question me fait bien rire ! Il est vrai que c'est devenu un automatisme. Toujours chercher à rebondir sur les mots etc. J'en suis limite esclave mais tout ça c'est comme une gymnastique, ça se travaille et cela n'a pour le moment dérangé personne dans mon entourage. Ou alors, ils sont sympas et ne me disent rien ! Et je les en remercie. (rires).

En mars a lieu la semaine de la francophonie, en quoi ce type d'évènement culturel est important selon vous ?
Ca me permet de faire un peu la promo de mes livres qui sont en adéquation avec la thématique ! (rires)

On sait que vous êtes également chanteur, allez-vous avoir une actualité musicale dans les prochains mois ?
J'ai un EP 7 titres enregistré avec mon nouveau projet musical CIEL NOIR. Je ne sais pas quand je vais le sortir, sûrement fin 2019. 

Est-ce que faire un roman ou un spectacle seraient des choses qui vous passionneraient ?
Oui, tout m'intéresse ! Surtout quand c'est une chose à laquelle je ne me suis pas encore essayé. Ecrire un roman est justement dans mes cartons. 

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Merci à vous !

Merci à Benjamin Valliet d'avoir répondu à notre interview !

Et pour aller plus loin... En ce moment :

- dans ma playlist : Fishbach
- le film / la série que j’affectionne : Les démons de Jésus
- le livre que j’aime lire : Des livres d'Histoire (plus précisément du Bas-Empire romain)
- l’humoriste que j’aimerais rencontrer : François Rollin
- la destination où j'aimerais voyager : Pompéi

interview Livres

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire