Publicité

Anthony Courtois présente l'album Les amours essentielles

Le 12 novembre 2016, Anthony Courtois sortira son troisième album intitulé Les amours essentielles. A quelques jours de sa sortie, c'est l'occasion de le découvrir en exclusivité avec le chanteur.

Anthony Courtois pochette

- Vous avez commencé la musique à 10 ans. On peut dire que vous êtes un artiste dans l'âme...
J’ai même démarré à l’âge de 5 ans au Conservatoire National de Musique d’Angoulême ! Solfège, flûte traversière puis clarinette, classe d’orchestre, chorale… Puis j’ai découvert les radios FM à 10 ans, qui m’ont ouvert l’esprit et donné envie d’écrire mes chansons pour figurer dans les hits parade ! :)

- En tant qu'animateur radio, DJ, chanteur ; est ce qu'il y a de grandes différences entre ces activités ?
Je suis un touche-à-tout, et tout est finalement complémentaire… Ce qui réunit toutes ces activités, c’est certainement le plaisir que je prends à donner du plaisir aux autres.

- Quel est votre instrument de musique préféré ?
J’ai été nourri de musique classique dès mon plus jeune âge, au son d’instruments à vent, auxquels je reste sensible. Mais j’ai toujours eu un faible pour la guitare, dont je ne joue pas à mon grand regret !

- Pouvez-vous nous présenter l'album Les amours essentielles ?
C’est mon 3ème album, le second de compositions. Le premier était un « spécial covers », avec des reprises de variété française (Goldman, De Palmas, Aznavour, Obispo…). Le second était mon premier vrai album personnel, avec mes propres morceaux, La Tête ailleurs en 2006.
Celui-ci, Les amours essentielles, est en gestation depuis quelques années, mais je n’ai pas trouvé le temps de m’y consacrer pleinement. Il est beaucoup plus professionnel, plus travaillé ; je me suis entouré de mes amis musiciens « historiques », mais aussi et surtout d’une équipe professionnelle de nouveaux musiciens et de techniciens.
Les thèmes abordés demeurent variés, on y parle d’amour bien sûr, de la vie, de la mort, de voyages et de futilité ! Les morceaux sont très emprunts de mélodies qui tournent mais sont variés, avec des titres très « dance » et des chansons plus intimes, comme Les amours essentielles, un très joli piano/voix. Les arrangements sont également très diversifiés et j’espère très agréables à écouter !

- Parlez nous du titre Gardien de tes nuits...
Une chanson écrite pour mon petit garçon. Le dernier de mes 3 enfants. Il m’a semblé original d’écrire un texte que son doudou raconte. C’est donc son doudou qui chante !

Le single Gardien de tes nuits est disponible en téléchargement légal sur iTunes.

 

- D'ailleurs vous avez composé un titre pour chacun de vos enfants. C'était essentiel pour vous de partager l'amour de vos enfants en musique ?
Oui, je voulais immortaliser une chanson pour chacun. Par envie, et superstition. Pour leur dire aussi que je les aime fort. Heureusement que je n’ai pas 27 enfants ! Lol. Ma grande fille de 17 ans a la sienne, nommée Soleil bleu, celle de mon garçon de 12 ans s’appelle Seulement quand tu seras grand, et donc Gardien de tes nuits pour mon petit dernier de 7 ans.

- Quel message / rêve souhaiteriez-vous faire passer avec cet album ?
Celui déjà de donner du plaisir aux gens, un plaisir simple avec de la variété française simple, des mélodies efficaces qui rentrent bien en tête, et de l’émotion. Les gens s’approprieront ces nouvelles chansons comme ils l’entendent, en feront ce qu’ils veulent, les écouteront où ils veulent. Et ils découvriront à travers l’album que je vis personnellement un rêve à construire cette aventure musicale.

- "Vivre de ses rêves" : peut être pas utopique, mais souvent compliqué dans le contexte actuel. Pourtant c'est ce que disent beaucoup d'artistes. Concrètement comment cela se traduit pour vous ?
Je ne suis pas tout jeune, je fais de la musique depuis 40 ans. J’ai toujours concilié vie professionnelle avec la musique qui est ma passion. J’ai envie de me faire plaisir, de me lâcher, et de transmettre cette contagion aux gens qui aimeront. Je ressens l’envie de vivre comme un musicien professionnel, avec les joies et les galères qui vont avec. Des joies et des galères, j’en ai déjà vécues. Alors je profite et je croque l’aventure à pleines dents. Qui ne fait rien n’a rien !

- Ca me fait rebondir aussi sur le fait que l'album sort à 1 an des attaques de Paris où les gens partageaient un moment de loisirs. Qu'avez-vous envie de dire à ce sujet et la culture peut être le seul rempart face à ce phénomène ?
Le timing n’est pas voulu. Je suis un épris de liberté et fervent défenseur d’une culture émancipée. De toutes les cultures. J’aime beaucoup rencontrer d’autres artistes, d’autres musiciens, sortir, ne pas me cacher. Je continuerai en ce sens. Nous étions en concert le lendemain de ces attentats effroyables. Nous avons, à notre façon, donné du réconfort aux gens.

- Passionné de Goldman, U2, Phil Collins et pourtant sur Gardien de tes nuits vous m'avez fait penser à Calogero. Que vous inspirent-ils et aimeriez-vous les rencontrer ?
Comparaison flatteuse merci ! J’aime aussi Calogero. Goldman, c’est celui qui m’a fait découvrir la variété. Je ne me passionne jamais pour le côté « people » des artistes, j’aime simplement leur reconnaître des qualités d’auteur ou compositeur, apprécier leur talent de musicien plus que l’homme. Goldman est pour moi la référence en France. U2 et Phil Collins ont bercé également mon enfance, riffs de guitare ou batteries géniales ! Les rencontrer, pourquoi pas ?

- En tant qu'auteur, compositeur, interprète : c'est important d'avoir autant de maitrise sur un projet ?
C’est un plus. Mais pas primordial. Hallyday n’écrit pas et ne compose pas, et a l’air de prendre son pied juste en étant interprète ! Pour ce qui est de mon projet, j’ai tout fait dans la limite de mes compétences aussi ! Je rends hommage notamment à Michel Marculewicz, mon ami et co-compositeur de l’album, mélodiste hors-pair, et Fabrice Devienne, mon arrangeur, pianiste, sans qui la couleur de mes chansons ne serait pas celle-ci !

- Le partage est un point important chez vous : le groupe Anthony'N'friends, le duo Tand'M, avec le compositeur Michel Marculewicz. Souhaitez-vous en parler ?
Ces groupes font partie de mon équilibre, j’en ai besoin. Avec « Anthony ‘N’Friends », on joue des playlists de reprises, françaises et internationales. Ca va de Balavoine à Coldplay, en passant par des morceaux très actuels de Guetta ou autres. Le tout en acoustique ou en électrique (2 à 8 musiciens). Nous faisons des galas, des séminaires d’entreprises, des concerts publics ou privés. Avec « Tant d’M », c’est un duo acoustique harmonies de voix/guitare, que je partage avec mon ami Eric Dauphin. Les reprises y sont plus travaillées en ce qui concerne les voix.

- Une indiscrétion sur l'album Les amour essentielles ?
Là maintenant tout de suite ? J’ai envie de vous raconter 10 000 anecdotes sur ces 11 chansons ! J… Je peux juste dire que toute l’équipe qui m’accompagne a pris beaucoup de plaisir à travailler sur ce projet depuis 2 ans… jusqu’à faire travailler des professionnels en Mixage et Mastering qui ont déjà bossé avec Goldman, Hallyday ou Aubert ! Je les remercie de tout cœur !

- Des concerts sont-ils prévus pour accompagner l'album et comment ressentez-vous ce moment de partage avec le public ?
Une tournée de 25 dates, dans un premier temps, est prévue à compter du 11/02/17. Je réserve mon premier concert aux charentais (je suis né à Angoulême) le samedi 11 février, à la salle des fêtes de La Couronne (400 places assises, billetterie Cultura et Cosmopolite). Ensuite nous alternerons entre Paris et province. Tout ceci devant nous conduire à des festivals l’été 2017.

- Qu'avez-vous envie de dire pour terminer ?
MERCI tout d’abord à celles et ceux qui me soutiennent, des kissbankers aux followers de ma page Facebook, en passant par les auditeurs, spectateurs… J’espère rencontrer tout le monde lors des concerts ! Longue vie aussi à ce nouvel album qui va nous occuper quelques temps ! Et je lance un appel du pied aux maisons de disque, ou autres soutiens, qui sont intéressés et qui pourraient me permettre de faire grandir encore plus ce projet.
Merci à vous également pour l’interview !

Merci à Anthony Courtois d'avoir répondu à nos questions !
Retrouvez le également sur Facebook.

Tracklist Les amours essentielles

  1. Gardien de tes nuits
  2. Dis moi
  3. Je m'en remettrai
  4. Voyage
  5. Pourquoi
  6. Le mauvais temps
  7. M'entendras tu ?
  8. Si tu m'aimes, aime moi
  9. Show biz
  10. Les amours essentielles
  11. Je m'en remettrai
Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire