Publicité

Alexej Gerassimez : un batteur hors du commun

Alexej Gerassimez est un batteur hors du commun, un OVNI dans son genre. A 29 ans il n'aime pas la batterie et tape sur tout ce qui lui tombe sous la main et ça lui va bien. Ce percutioniste allemand collectionne les prix.
Pendant tout ce mois d'août il se produit comme résident dans de nombreux festivals allemands. L'homme aime aussi sortir la musique des salles de concerts.

Baguettes en mains, Alexej Gerassimez n'épargne aucun objet lors d'une séance de répétition au port de Rostock. Pas même un moteur de grue. Il agit comme un enfant afin d'écouter les sonorités. D'habitude au port de Rostock on fabrique des grues maritimes. Le temps d'une journée Alexej Gerassimez se servira des hengars de montage comme d'un terrain de jeu avec ses amis musiciens.
Comme un laboratoire de recherche, le batteur tente de retrouver les bons outils et techniques de percutions. L'objectif est de rechercher les meilleurs sonorités pour les intégrer dans une oeuvre. C'est là que la musique commence pour Alexej Gerassimez : créer un sens aux percutions que n'importe qui pourrait faire.

Il en faut peu à Alexej Gerassimez pour s'extasier. Un simple objet du quotidien comme une bouteille d'eau lui suffit. Le musicien continue de se heurter au sceptisisme dans le monde de la musique. Selon lui, il faudra encore du temps pour que la batterie soit reconnue comme un instrument de musique à part entière. Malgré tout le travail accomplit, ce n'est pas encore dans les moeurs. Par exemple, des organisateurs craignent que ce soit trop fort ou que ça ennui les gens.

Lors de son concert à Rostock le public ne s'est pas ennuyer une seule seconde du concert de Alexej Gerassimez. Il s'est imposé comme le maitre de la soirée ; tambour battant.

Maxime Lopes sur Google+

Musique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire