Publicité

Aber-Deen présente l'album Birds and Stones

Après un premier album sorti en 2015, Aber-Deen revient avec un 2ème opus : Birds and Stones. Les compositions d’Aberdeen ne sont pas toutes récentes mais suivent le cheminement de la vie de David. Découvrez en plus sur l'album financé avec succès par les internautes...

Aber-Deen

Pouvez-vous nous présenter votre groupe Aber-Deen et son univers ?
Aber-Deen se compose de trois membres : Fabrice à la batterie, Santo à la basse et moi [David, NDLR] à la guitare et au chant.
J'écris et je compose la musique et les paroles de toutes nos chansons, on fonctionne comme ça depuis le départ, je trouve chez moi, à la maison et dans mon quotidien des riffs de guitares, généralement la chanson commence avec une mélodie qui m'inspire et ensuite je viens greffer des paroles. Elles peuvent s'inclure rapidement ou parfois des mois voire des années plus tard !
J'écris uniquement en Anglais, je ne sais pas composer en Français.
J'aborde différents styles musicaux, étant influencé par des groupes comme les Smashing Pumpkins, Beatles, Nirvana... en passant par Francis Cabrel et un tas d'autres artistes qu'il serait trop long d'énumérer c'est pour dire que mes influences sont variées.
Ma musique parle de mon quotidien, de mes visions sur la nature, mon amour pour les enfants, le sexe, la vie, la mort, les saisons qui passent m'inspirent énormément et la saison pour moi qui se prête le plus à l'inspiration est l'automne. Se sont des sujets que j'aborde dans les textes d'Aber-Deen.
J'ai écrit et composé pas loin de 30 morceaux ces 5 dernières années, je suis très lent à composer, je peux avoir une mélodie de guitare enfermée dans un tiroir de ma tête pendant des mois voir des années et ne la travailler qu'après tout ce temps.
Je dois avoir les bons mots pour la mettre en marche sans quoi, je la laisse au tiroir.

Aber-Deen est unique et est son propre style.
Et ce n'est pas du NIRVANA !!!!!   
Nirvana est une source d'inspiration surtout de par l'écriture des chansons de Cobain, les thèmes qu'il aborde sont passionnant, j'invite d'ailleurs celle et ceux qui ne le connaissent pas encore à aller découvrir un texte comme Aero Zeppelin par exemple sur l'album Incesticide.

Vous préparez votre deuxième album, Birds and Stones, que retrouvera-on dessus ?
15 titres et un autre supplémentaire qui était sur notre premier mais qui était caché après la dernière plage et qui n'apparaissait que 13 minutes après la dernière chanson ! Il s'agit de Poney.
Nous avons enregistré l'album chez Luca Sole, un ingénieur du son qui a réussi à capturer l'essence même du groupe. Il a je pense réussi à capter qui nous étions et ce individuellement pour les trois membres du groupe.
Cet album est pour moi meilleur que le premier, pas au niveau enregistrement mais au niveau qualité des compositions.
Les compositions sont plus riches et plus travaillées au niveau des textes, elles se sont affinées d'elles mêmes avec le temps sans forcer les choses, sans chercher à les rendre parfaites !
(Je n'aime pas les choses parfaites). Je préfère les choses qui sont sales, qui puent mais qui sont vraies. Nous vivons dans une époque où j'ai l'impression que  tout le monde veut faire les choses de façon parfaite et uniforme, propre à un style commun or Aber-Deen est tout le contraire !
Birds And Stones abordera beaucoup la naissance de ma deuxième fille Diane, des feuilles qui tombent dans mon jardin d'automne, de la lune et des étoiles, d'une vieille affiche, de mes souvenirs d'enfance, des jolies filles, de la mort de mon grand père, du fait que ma compagne me rende complètement dingue parfois ! Mais aussi des rires des enfants, des premieres prises d'héroine d'une de mes idoles (je n'aime pas ce mot Idole) donc je dirais d'une de mes sources d'inspirations, de La Mort en générale, de mon insociabilité assumée, de mes frustrations à devoir me lever tôt pour aller bosser chaque jour etc.
Cette dent de scie c'est un peu Birds And Stones.

L'une de vos citation est "Place à ce qu'il restera bientôt sur terre : Des oiseaux et des pierres." Est ce que l'album Birds and Stones est engagé dans ses textes et met en avant la surconsommation de la société et les problèmes climatique ?
Pas du tout, ce qui se cache derriere Birds And Stones c'est que certains volent dans les airs et que d'autres sont au sol, je pointe plutôt des inégalités que je constate tous les jours qu'elles soient au travail, dans la rue, sur la route, dans ma famille, à l'école...

Vous vouez un culte à Nirvana (le nom du groupe est la ville de naissance de Kurt Cobain) et à la trilogie Retour vers le futur ; pourquoi ?
Je n'aime pas ce terme, vouer un culte ne me ressemble pas. 
Je suis sensible à tout ce qu'a écrit Kurt Cobain car je m'y retrouve beaucoup, maintenant je n'ai pas de poster de lui dans ma chambre et je pense que si il vivait toujours je ne lui enverrais pas de courrier lui disant que je l'admire ou je n'essayerais pas de le rencontrer.
Mais disons qu'appeler notre groupe Aber-Deen est c'est vrai un petit hommage à la ville qui l'a vu grandir mais sans pour autant vouloir dire "Hey regardez on est FAN !" je trouve ça cul cul d'être fan !
Donc je ne voue pas un culte et d'ailleurs j'aimerais avec notre deuxième album que les gens qui nous écoutent puissent comprendre que nous ne sommes pas Nirvana et que nous ne faisons pas de la copie dans ce style de musique, nous sommes nous.
Je ne cherche pas à faire du Nirvana sinon je ferais un groupe de cover Nirvana ! 
J'essaye d'être original sans chercher à l'être, tout ce que je veux c'est qu'on puisse dire Aber-Deen sonne comme Aber-Deen et personne d'autre. 

Pour ce qui est du premier Album OutAtime, je cherchais à l'époque du premier disque un titre original et je suis tombé complètement par le plus grands des hasards sur la plaque d'immatriculation de la DeLorean DMC 12 celle qu'on voit dans le film Back to the Future et je me suis dit "Ouah ça ferait un titre terrible pour notre album", j'en ai parlé au groupe et ils ont tout de suite accepté !  

Comment se sont passés les enregistrements du disque ?
Rapides mais efficaces !
On connaissait les morceaux, nous nous étions préparés avant, nous avions fait quelques résidences en studio afin de pouvoir les enregistrer rapidement !
Notre experience de notre premier album Outatime nous a permis de mieux préparer ce deuxième et comme expliqué plus haut le réalisateur Luca nous connaissait et savait exactement ou nus voulions aller.   
Ses poses de micros sur les batteries, sur nos amplis étaient réfléchis dans le but d'avoir le son que nous avons réussi à capturer pour cet album.
Les prises de voix ont été directes, pour ainsi dire sans trop de souffrance, les chanteurs comprendront (rire). 

Peut-on en savoir plus sur votre titre Dirty face et son clip ?
Le clip a été réalisé par une belle et grande personne de talent Marion Tremblett.
Dirty Face vient de la cage d'escalier de la maison de ma mère, cette chanson vient d'une phrase :
===> Dirty faces climbing in my hall probably ghosts.
Alors que je vivais toujours chez ma mère, j'avais eu l'étrange sensation d'être observé à plusieurs reprises par quelque chose d'invisible et toujours dans cet escalier, j'ai donc décidé d'en faire une chanson.
En l'élargissant pour ne pas rester focalisé sur les esprits, la chanson est un constat de notre monde en bien mauvais états, des tristes nouvelles, des choses négatives qui s'y passent.
J'étais dans un tournant difficile de ma vie au moment où j'ai écrit ce texte, Dirty Face est très sombre, une scène d'une femme tuée d'une balle dans la tête qui avait été diffusée aux infos m'avait choqué au point que je cite cette scène atroce dans ma chanson Dirty Face.
Dirty Face est une nuit sombre qui ne se finit jamais...

Vous financez l'album auprès des internautes. En quoi le financement participatif est important ?
Le financement participatif est une aide, il nous permet de financer notre album car nous n'avions plus les fonds pour le faire nous même.
Les frais d'enregistrement et de studio nous avaient déjà coûté cher, nous n'avions plus d'économies pour assurer le pressage et le financement des droits de Birds And Stones donc nous avons eu l'idée de proposer un Crowdfunding (expression décrivant tous les outils et méthodes de transactions financières qui font appel à un grand nombre de personnes afin de financer un projet).
Je tiens d'ailleurs à remercier les personnes et seulement celles qui nous auront soutenues financièrement (rire).
 Je remercie également les articles de presses via les journalistes de la DH et Sud Presse mais aussi Classic 21 pour nous avoir aidé mais surtout les participants à notre financement.

Vous pouvez soutenir l'album Birds and Stones d'Aber-Deen sur KissKissBankBank.

 

En tant qu'artistes indépendants, quelle est la plus grosse difficulté dans la sortie d'un album ?
De se vendre soit même !
Aujourd'hui le dernier des imbéciles si il est médiatisé peut se faire connaitre et pire se faire reconnaitre s'il a une locomotive médiatique et financière derrière lui, les maisons de disques aujourd'hui ne pensent qu'au fric et à ce qu'un (artiste) peut rapporter.
"Je préfère être détesté pour ce que je suis , que d'être aimé pour ce que je ne suis pas" Kurt Cobain.

Vous êtes passés sur RTL-TVI et la RTBF, quel souvenir gardez-vous de vos passages télé ?
Un super accueil, des loges spacieuses, du bon chocolat,... mais surtout des journalistes compétents et pertinents qui pour notre cas nous permettent de mettre notre projet en lumière, c'est d'ailleurs suite à mon passage dans l'emission On n'est pas des pigeons que nous avons réussis à atteindre la somme de notre financement participatif.
Je remercie à nouveau et en particulier Monsieur Roland Thibaut pour m'avoir permis cette apparition.

Des concerts sont déjà prévus. Impatients de présenter l'album à vos fans ? Quelle est votre relation avec le public ?
Impatient pas spécialement, je suis très respectueux de notre public et pour ce qui est de la relation c'est à eux qu'il faut poser la question.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Te remercier d'avoir élaboré cette série de question à notre attention et de souligner que c'est grâce à des gens comme toi que des personnes peuvent s'exprimer et ainsi toucher une audience plus importante.

Merci au groupe Aber-Deen d'avoir répondu à notre interview !
Vous pouvez également les retrouver sur Facebook.

Maxime Lopes sur Google+

Musique interview

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire