Publicité

Vincent Niclo en concert à l'Olympia

Alors que son album 5.Ø est déjà certifié disque de platine avec plus de 100 000 exemplaires vendus, Vincent Niclo aura justement l’occasion de rencontrer de nouveau son public d’ici quelques semaines…

En effet, après l’engouement suscité par les 20 premières dates de sa tournée  Entre Vous Et Moi, il repartira sur les routes de France dès le mois septembre (Grenoble, Rennes, Lyon, Angers, Cannes, Liège…), avec un passage attendu à l’Olympia le 30 septembre…

  • 0 892 68 33 68

Billetterie

Concert

Olympia 28 boulevard des capucines, 75009 Paris France

Vincent Niclo, un ténor pas comme les autres !
Après sa tournée qui s'est jouée à guichets fermés au printemps dernier, Vincent Niclo poursuivra son tour de chant dans toute la France d'octobre à décembre prochain, avec un Olympia le 9 novembre 2014. Fort de ce succès, la tournée sera de nouveau prolongée de février à avril, avec un concert supplémentaire à l'Olympia le 8 février 2015. Il s'agira là de son 3ème concert à l'Olympia en moins de 10 mois.

Cette grande tournée intitulée "Premier rendez-vous" est l'occasion pour l'artiste d'aller à la rencontre de son public qui l'a si généreusement accompagné et plébiscité ces 2 dernières années.

Vincent Niclo aura le plaisir d'interpréter sur scène ses tubes incontournables comme Ameno, Caruso, Besame Mucho, Maman et "Cavaliers", mais aussi des titres cultes comme Mexico, La Belle de Cadix ou "All by myself".

Rappelons le succès phénoménal de son album Opéra Rouge avec les Choeurs de l'Armée Rouge, vendu à plus de 300 000 exemplaires (Triple Disque de Platine), et de son dernier album Luis écoulé à près de 270 000 unités (Double Disque de Platine).

2012-2013, une année inoubliable pour Vincent Niclo.
L’année qui vient de s’écouler restera à jamais gravée dans la mémoire de Vincent Niclo. C’est avec les Choeurs de l’Armée Rouge et l’album Opéra Rouge, vendu à 300 000 exemplaires, que Vincent Niclo a su séduire le coeur des français. Opéra Rouge est un album qui a réussi le pari de mêler de grands airs d’opéra à la force d’un jeune ténor et à la puissance des Choeurs de l’Armée Rouge. Fort de ce succès, au printemps 2013, Vincent Niclo est allé à la rencontre de son public en se produisant avec les Choeurs de l’Armée Rouge dans 20 zéniths et devant plus de 80 000 spectateurs en France du 25 novembre au 5 décembre 2013, Vincent Niclo sera l’invité exceptionnel de Céline Dion, en 1ère partie de ses concerts à Bercy et Anvers, pour 7 représentations uniques. 2013-2014, l’album Luis.

Luis Mariano aurait eu 100 ans en 2014. Comment ne pas rendre hommage à cet artiste exceptionnel quand on aime les grandes voix ? C’est ce que le ténor Vincent Niclo s’est dit en redécouvrant les chansons de son aîné. Le lien entre ces deux grands interprètes était là, évident, incontournable. Car si l’on se souvient surtout du chanteur d’opérette, on a oublié que Luis Mariano était un ténor d’exception, l’une des plus belles voix du monde et surtout la première star de la chanson lyrique à reprendre dans les années 50 des standards de variétés internationales tels que Besamo Mucho, O SoleMio, ou encore « Volare » qu’il contribua à faire connaître en France. Vincent Niclo interprète sur son nouvel album quelques uns de ces grands titres sans oublier de grands airs d’opérettes aujourd’hui devenus cultes comme Mexico ou La Belle de Cadix. Il reprend également de très belles chansons appartenant au répertoire de Luis Mariano et chères à notre coeur telles que Maman tu es la plus belle du monde ou Esperanza dont les paroles françaises ont été écrites et interprétées par Charles Aznavour. L’album Luis, contient aussi un duo passionné, Amor Amor, entre la la truculente actrice espagnole Rossy de Palma et Vincent Niclo. Enfin, l’auteur à succès Jacques Veneruso a offert au jeune ténor un titre inédit « Luis », en hommage au prince de lumière. Dans son nouvel album, Vincent Niclo nous fait découvrir ou redécouvrir ces chansons intenses et solaires à jamais gravées dans notre patrimoine émotionnel dans des arrangements, un style et une puissance vocale qui n’appartiennent désormais qu’à lui.

Vincent Niclo : « J’avais très envie de rendre hommage à Luis Mariano car c’est un artiste exceptionnel qui le mérite. J’ai fait cet album parce que je suis intimement convaincu que c’est un artiste qui n’occupe pas la place qu’il devrait avoir dans la mémoire et le coeur des gens. C’est pour moi une des plus grandes voix de son siècle, un immense ténor. C’est le premier à avoir mêlé le chant classique à de grands standards de variétés. C’est en cela que sa carrière me fascine ».

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire