Publicité

Spectacle Petits contes d'amour et d'obscurité à Rennes

« L'état amoureux transforme notre perception. Il est une porte ouverte aux émotions sourdes et indicibles, un passage du quotidien au merveilleux. C'est à l'instant du trouble que nous cherchons à définir notre réel : au fond de nos peurs tout fait semblant de se tenir droit alors qu'en réalité nous ne sommes qu'une chute perpétuelle. L'éclat du jour est devenu aussi étrange que le tumulte de la nuit ».
Lazare

« Mettre en avant et faire entendre la volupté de la langue. Le langage pour moi est déjà un monde, et le monde dans ses pluralités » dit l'auteur et metteur en scène Lazare. Son théâtre vit à travers l'écriture, un théâtre de rêves, de fragments, de vrai et de faux, un équilibre entre une langue quotidienne, une prose plus élaborée et une écriture poétique, à l'écoute du fourmillement du monde, rendu concret sur le plateau. Cette parole rythmée comme une partition, traverse le corps des acteurs et leur donne une énergie vitale. Passé-je ne sais où, qui revient, Au pied du mur sans porte et Rabah Robert, (les deux dernières pièces du triptyque ont été présentées lors de précédentes éditions de Mettre en Scène), tissaient la vie et l'écriture à partir d'une mémoire familiale fragmentée. Lazare revient avec trois contes, trois histoires : Les illisibles ; Quelqu'un est Marie ; Homme quiconque. Trois voyages dans une langue âpre, turbulente et généreuse.

Tout public.

Horaire à confirmer auprès de l'organisateur.

Théâtre La Paillette MJC Rennes

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire