Publicité

Les Fruits du Monde à La Vénerie

Le contre ténor Dominique Corbiau redonne vie et voix au castrat Filippo Balatri, un témoignage passionnant sur le parcours artistique de ces chanteurs "hors norme" !
Il sera à La Vénerie à partir les 19 et 20 janvier 2018.

Dominique Corbiau

Pour la nouvelle création de sa compagnie Sferartefact, le contre-ténor Dominique Corbiau redonne vie et voix au castrat Filippo Balatri. Les Fruits du Monde, c'est un seul en scène aux allures de "cabaret baroque", mêlant musique, chant et théâtre dans un foisonnement de costumes, de paysages virtuels et de décors sonores. Mais c'est aussi un témoignage passionnant et émouvant sur le parcours artistique et intime de ces chanteurs « hors-normes », les castrats.

Le pitch ?

Imaginé, écrit et interprété par Dominique Corbiau, ce spectacle raconte l'extraordinaire destin de Filippo Balatri, chanteur virtuose aujourd'hui tombé dans l'oubli. Originaire de Pise, c'est chez les Medicis à Florence qu'il débute son parcours avant d’être offert en cadeau au Tsar Pierre le Grand qui était féru de musique italienne. Il part pour Moscou, apprend le russe avant d’être à nouveau expédié comme présent au Grand Khan des Kalmouks, parmi d'autres merveilles.

Billetterie

Théâtre

La Vénerie Espace Delvaux Rue Gratès, 3, 1170 Watermael-Boitsfort Belgique

Prochaines dates

Spectacle musical pour un interprète

Pour la nouvelle création de sa compagnie Sferartefact, le contre-ténor Dominique Corbiau redonne vie et voix au castrat Filippo Balatri.

En effet, ce spectacle racontant les péripéties d’un chanteur dans l’Europe aventureuse du début du 18ème siècle est directement inspiré par les mémoires de ce virtuose italien aujourd’hui tombé dans l’oubli. Un document exceptionnel car il s'agit de l’unique autobiographie d’un castrat qui nous soit parvenue !

On y découvre le quotidien surprenant de ce personnage haut en couleurs, exalté, épicurien, volontiers cynique, et dissimulant derrière un humour piquant et désinvolte les blessures de son existence et sa fragilité.

Les Fruits du Monde c'est un seul en scène aux allures de « cabaret baroque », mêlant musique, chant et théâtre dans un foisonnement de costumes, de paysages virtuels et de décors sonores. Mais c'est aussi un témoignage passionnant et émouvant sur le parcours artistique et intime de ces chanteurs « hors-normes », les castrats.

Conception, écriture et interprétation : Dominique Corbiau, contre-ténor
Mise en scène : Rémi Beelprez
Scénographie : Anthony Huerta
Création vidéo : Anthony Huerta/Yann Bonnin/Vincent Paesmans
Création sonore : Bastien Gilson
Création lumière : Nixon Fernandes
Effets scéniques : Pierre D’haenens
Création chorégraphique : Emmanuel Soulhat-Goudon
Création costumes : L'Atelier Éphémère Martial de Selva
Création maquillages : Nunzia Incoronato
Réalisation du casque à plumes par le maison « Gillis »
Création chorégraphique : Emmanuel Soulhat-Goudon
Création costumes : L'Atelier Éphémère Martial de Selva
Régie son : Jean-François Lejeune
Régie lumière : Gilles Brulard
Régie vidéo : Vincent Paesmans

Adaptation : Dominique Corbiau d’après Frutti del Mondo, esperimentati da Filippo Balatri Traduction du texte italien original : Riccardo Piovesana
Avec la participation musicale d'Elise Gœbele (soprano) et de l’Ensemble : « La Camerata Sferica ».

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire